Les SANOFI, ça continue !

Les salarié-e-s de Sanofi se sont rassemblé-e-s sur la place de la Comédie à Montpellier, aujourd’hui 17 octobre 2013 pour relancer la mobilisation. En réactivant leur intersyndicale (CGT, CFDT, SUD) voici 10 jours, ils entendent réaffirmer leurs revendications.


mms_img-153604849.jpg

Les salarié-e-s de Sanofi se sont rassemblé-e-s sur la place de la Comédie à Montpellier, aujourd’hui 17 octobre 2013 pour relancer la mobilisation. En réactivant leur intersyndicale (CGT, CFDT, SUD) voici 10 jours, ils entendent réaffirmer leurs revendications.

 

A travers une lettre adressée aux élus de Montpellier et de sa région, l’intersyndicale rappelle que, si la lutte dure depuis un an déjà, leurs mms_img639278155.jpgrevendications n’en sont pas moins fortes (lire Sanofi s’adresse aux élus).

Patrick Vignal, député PS, en s’interrogeant – enfin ! – sur la cohérence de ces menaces de licenciements dans une entreprise qui fait des bénéfices, a proposé l’organisation d’une rencontre mardi entre une délégation Sanofi et Arnaud Montebourg.

Le Front de Gauche à travers les interventions de Serge Ressiguier (PCF) et Francis Viguié (GA) s’est mms_img-1287391263.jpgquant à lui prononcé pour que le soutien aux salarié-e-s de Sanofi ne soit pas de pure forme. Ils ont rappelé que les votes successifs de soutien à Sanofi par les élus de Montpellier sont restés lettre morte et que le projet de loi proposé par le Front de Gauche visant àinterdireles licenciements boursiers et les suppressions d’emploi abusives a été rejeté y compris par les députés PS. Francis Viguié a insisté sur le fait que le gouvernement devait prendre ses responsabilités pour sauver ces emplois et garantisse la sauvegarde de l’entreprise.

mms_img1940289037.jpg mms_img-1278107474.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page