Lettre des représentant.e.s des Assemblées citoyennes (des 1e et 8e circonscriptions, de la 3e circonscription), de Front commun, d’Ensemble 34 ! et du PCF 34.

Cette lettre fait suite à la réunion du 27 avril à l’initiative d’Ensemble! où étaient invitées toutes les organisations et assemblées citoyennes qui ont fait campagne pour “l’avenir en commun” porté par JL Mélenchon. Elle a été écrite par leurs représentant.e.s qui ont accepté d’y participer.

A l’attention des responsables départementaux du PG, d’EELV et aux groupes d’appui FI 34

Les 19,6% obtenus par Jean-Luc Mélenchon au 1er tour de l’élection présidentielle sont un score historique, pas atteint depuis plus de 30 ans.
C’est le résultat d’une campagne innovante, dynamique, qui a su mettre en mouvement et redonner de l’espoir à des centaines de milliers de gens, dont beaucoup de jeunes. Sur l’Hérault, Jean-Luc Mélenchon a totalisé près de 23%. Cette dynamique et cet espoir, tous les partis politiques, organisations, groupes et individus qui ont mené la campagne et soutenu Jean-Luc Mélenchon ont contribué à les construire.
Pour autant, la situation politique est aussi difficile et lourde de menaces, ainsi que de combats à venir : battre le FN et le danger fasciste, puis combattre Macron et sa politique ultra-libérale.
La manifestation du premier mai doit en être une première étape, pour s’unir et montrer notre force et notre détermination dans la rue. Nous appelons donc toutes celles et tous ceux qui ont soutenu la candidature de Jean-Luc Mélenchon, dans leur diversité, à manifester ensemble dans un même cortège derrière les forces syndicales à Montpellier et ailleurs dans le
département.
Les législatives sont un enjeu décisif : quel que soit le résultat du 2e tour de l’élection présidentielle, il faudra des député-e-s pour poursuivre ces combats, pour résister aux attaques antisociales, pour proposer des lois en lien avec les mobilisations et pour commencer, sans attendre 5 ans, à poser les jalons de cette 6e république que nous appelons tous de nos voeux. Des député-e-s à l’écoute des citoyen-ne-s, qui rendent compte de leur mandat et qui assument leurs engagements de campagne.
Pour cela, il y a nécessité absolue de candidatures unitaires et pluralistes.
Certaines circonscriptions, par exemple les 2ème et 7ème dans l’Hérault, sont gagnables par un-e candidat-e de la gauche antilibérale, une gauche de transformation sociale et écologique. La division serait suicidaire : elle conduirait à ce que, dans l’Hérault, l’élan formidable de la campagne présidentielle ne débouche sur aucune représentation à l’Assemblée. De plus elle prendrait le risque, vu les scores du FN dans le département, que celui-ci remporte certaines circonscriptions.
Face à ces enjeux, nous devons tous faire face à nos responsabilités. Il y a urgence : le dépôt des candidatures pour les élections législatives commence le 15 mai. C’est pourquoi nous vous invitons à une Réunion pour des candidatures unitaires et pluralistes de la gauche antilibérale aux législatives
Samedi 6 mai à 9h30, au local d’Ensemble !, 14 rue du commerce

Les représentants des Assemblées citoyennes des 1e et 8e circonscription, de la 3e circonscription, de Front commun, d’Ensemble 34 ! , du PCF 34.

 

Partager :
Gauche écosocialiste 34