Loi El Khomri. Un millier de personnes manifestent à Montpellier pour l’abrogation

A coups de 49.3, le gouvernement Valls a imposé le passage en force de la loi « travail » publiée le 8 août dernier au Journal officiel. Un premier décret d’application sur l’aide à la recherche du premier emploi est paru.

Le 15 septembre, dans le cadre de la 13e journée nationale contre cette loi de régression et de dumping social, la manifestation de Montpellier a réuni un millier de personnes.

 

Communiqué de Ensemble!
Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire.

Loi El Khomri c’est toujours non : abrogation !

A coups de 49.3, le gouvernement Valls a imposé le passage en force de la loi « travail » publiée le 8 août dernier au Journal officiel. Un premier décret d’application sur l’aide à la recherche du premier emploi est paru.

Le 15 septembre, ce sera la 13e journée nationale de manifesta- tions unitaires contre cette loi de régression et de dumping social.

Aux ordres du Medef, M. Valls brise la hiérarchie des normes, le principe de faveur, casse les 35h, facilite les licenciements et per- met encore plus la concurrence entre les entreprises concernant les conditions de travail et ce au détriment des salarié-e-s.

Malgré l’état d’urgence, les violences policières, la criminalisation des manifestant-e-s, la grande majorité de la population, des orga- nisations syndicales et de jeunes ont mené une lutte de longue ha- leine contre la destruction d’un code du travail assurant une protec- tion des salarié-e-s.

Même votée la loi El Khomri doit être combattue pour obtenir son abrogation.

Rappelons-nous que le CPE, en 2006, adoptée et promulguée, a été abrogé.

« Ensemble! » sera bien évidemment présent et mobilisé le 15 sep- tembre partout en France

Il est temps, de reprendre l’offensive, de faire converger les luttes pour mettre un coup d’arrêt à la casse sociale qui aggrave le chô- mage et la précarité, l’état d’exception sécuritaire, l’explosion d’un racisme décomplexé.

Ce qui est en jeu c’est la constitution d’un front politique, l’unité d’une gauche de transformation sociale et écologique mettant au premier plan les besoins sociaux et la transition écologique et ca- pable de récréer la confiance et l’espoir en un avenir débarrassé des politiques libérales.

Le 14 septembre 2016. 

Partager :
Gauche écosocialiste 34