Marsillargues : la trêve des expulsions locatives bafouée…

Marsillargues. Le propriétaire met ses affaires à la rue, les passants se servent (Midi Libre)

Le propriétaire met ses affaires [celles de son locataire] à la rue. Des passants profitent de
l’expulsion pour faire leur marché. L’affaire fait grand bruit à Marsillargues.

La semaine dernière, dans la nuit de jeudi à vendredi, un propriétaire a
vidé toutes les affaires d’un appartement et changé les serrures. Puis
des Marsillarguois se sont servis en récupérant ce qui avait été laissé
sur le trottoir.

L’article 05_02_12_Expulsions_logement.png


A lire aussi

Montpellier. La SERM et le GIPN*, bras armés du socialisme municipal pour régler le problème du logement!

Logement social en Languedoc-Roussillon. Payer des amendes plutôt que construire !

Montpellier. 60 000 étudiants pour 7000 hébergements disponibles …et 340 chambres vides !

Illustration : h‑4‑2626407‑1320057056.png

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page