Montpellier, COP 21. Non a l’interdiction de manifester !

Le Préfet de l’Hérault vient à son tour,  comme tous les autres Préfets, d’interdire la manifestation prévue le dimanche 29 Novembre pour défendre le climat.  Sont en effet interdits pour le week-end « l’ensemble des manifestations, cortèges et rassemblements tendant à l’expression de revendications ou d’opinions sur la voie publique… ». Pourtant, les activités sportives ont repris, les salles de concert sont ouvertes, la Fête de la Vigne, où 120.000 visiteurs/ses sont attendu-e-s, se tiendra ce week-end sur l’Esplanade de Montpellier… D’un côté, la vie reprend et c’est bien ainsi, de l’autre, nos libertés publiques comme le droit de manifester sont remises en cause.

Nous voyons là une application très politique de l’Etat d’Urgence. Il sert à interdire les manifestations que le gouvernement ne voulait pas à l’occasion de la COP 21.

4pclimatE_.png
 

La discussion sur le climat ne peut se réduire à une discussion entre chefs d’états, les citoyen-ne-s sont les premier-e-s concerné-e-s par les conséquences du changement climatique. Celui-ci touche déjà notre région, avec l’intensification des épisodes cévenols. Il provoquera de nouvelles tragédies dans les pays du Sud, particulièrement vulnérables, contribuant ainsi à l’aggravation des tensions et des guerres.

 

CLR_ensemble_mages_fdg_600_s.jpg
 

ENSEMBLE ! est au côté de toutes celles et ceux pour qui il est plus que temps de « Changer de système, pas de climat ! »

ENSEMBLE !, membre du Front de Gauche, dénonce les décisions gouvernementales d’interdiction des manifestations et met en garde contre la remise en cause des libertés et des droits.

 

Télécharger ici le 4 pages climat réalisé par Ensemble !

Partager :
Gauche écosocialiste 34