Montpellier. Frais de mission des élus : nous ne sommes pas concernés !



Mise au point de Francis Viguié et Anne Rose Le Van, conseillers municipaux, Ensemble! (GA-FASE…).  Le Midi libre
du 13/01/2014 reprenant le Figaro Magazine titre sur sa première page « Argent public : Les excès de nos
élus »
et  constate des
frais de mission par élus de 1 865 € à Montpellier. Nous considérons abusive
cette généralisation et nous ne nous sentons absolument pas concernés par une
telle première page.  




logoGAFASEENSEMBLEn3.pngFrais de mission des élus : nous ne sommes pas
concernés !

 

Le Midi libre du 13/01/2014 reprenant le Figaro
Magazine titre sur sa première page « Argent public : Les excès de
nos élus »
et  constate des
frais de mission par élus de 1 865 € à Montpellier. Nous considérons abusive
cette généralisation et nous ne nous sentons absolument pas concernés par une
telle première page.

Nous tenons à rappeler qu’en tant qu’élus de
l’opposition de gauche, nous ne participons pas aux voyages de la mairie, ni
aux protocoles de représentation.

 

Nous avons plusieurs fois demandé en conseil
municipal un détail concernant ces voyages et ces dépenses, voire ces recettes
qu’ils génèrent car nous constatons outre l’inflation du nombre de voyage un
manque de transparence quant à ces chiffres. Nos votes sont connus à travers
nos comptes-rendus publics et réguliers de conseil municipal. Nos positions
contre les dépenses de prestige et les dépenses exagérées de communication  se retrouvent dans nos votes.

 Par
ailleurs, en tant que conseillers municipaux, nous sommes indemnisés à hauteur
de 204 € net /mois et nous tenons à faire savoir que lorsque nous nous
absentons de notre travail pour participer au conseil municipal ou à des
commissions, nous ne sommes pas rémunérés par nos employeurs. (Pour Francis Viguié, désormais retraité, ses indemnités sont reversées au mouvement afin, par exemple dernièrement, de financer la brochure de bilan de mandat)

Nous vous remercions de bien vouloir en rendre compte
à vos lecteurs et sortir ainsi des logiques simplificatrices.

 

Francis VIGUIE et Anne-Rose LE
VAN, conseillers municipaux

Gauche anticapitaliste / FASE /
ENSEMBLE Montpellier


uneCRMandatGAFASEMtp.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34