Montpellier, le Front de Gauche sera présent aux municipales !

Vendredi 28 juin, Montpellier. Françis
Viguié (Gauche Anticapitaliste, conseiller municipal), Roger Moncharmont (Parti
communiste) Pierre Buisson (Fase) Muriel Ressiguier (Parti de gauche), Samuel
Castagnoni (les assemblées citoyennes), Anne Rose Le Van (conseillère
municipale GA-FASE) ont annoncé à la presse la présence d’une liste initiée par
le Front de Gauche aux prochaines élections municipales et décliné les grandes
lignes du programme (lire ici en PDF).  Revue de presse ci-dessous





GA34-FDG-Mtp.confpresse6.jpg


De Gauche à droite : Samuel Castagnoni (les assemblées citoyennes) Roger Moncharmont (Parti communiste), Muriel Ressiguier (Parti de gauche),  Françis Viguié (Gauche Anticapitaliste, conseiller municipal),  Anne Rose Le Van (conseillère municipale GA-FASE) 

Françis Viguié (Gauche Anticapitaliste, conseiller municipal), Roger
Moncharmont (Parti communiste) Pierre Buisson (Fase) Muriel Ressiguier (Parti
de gauche), Samuel Castagnoni (les assemblées citoyennes), Anne Rose Le Van
(conseillère municipale GA-FASE) ont annoncé à la presse la présence d’une
liste initiée par le Front de Gauche aux prochaines élections municipales et décliné
les grandes lignes du programme   (lire ici en PDF). Revue de presse ci-dessous

GA34-FDG-Mtp.confpresse2.jpg GA34-FDG-Mtp.confpresse1.jpg

Midi Libre, G. T.

Montpellier
: il y aura une liste Front de Gauche aux

municipales

MidiLibre-FDG-Mtp.jpgToutes les composantes du Front s’associent pour travailler sur
le programme des municipales.

Le programme de la gauche anticapitaliste prime ; la tête de liste
sera désignée l’an prochain.

Les représentants de toutes les composantes du Front de gauche ont
indiqué ce matin qu’il y aura bien une liste du mouvement lors des prochaines
élections municipales de Montpellier. Les deux conseillers municipaux de la
gauche anticapitaliste, Anne-Rose Le Van et Françis Viguié étaient présents
lors de cette annonce accompagnés de Roger Moncharmont (Parti communiste)
Pierre Buisson (Fase) Muriel Ressiguier (Parti de gauche) et Samuel Castagnoni
(les assemblées citoyennes). La liste du Front de gauche entend se positionner
comme une “alternative aux politiques d’austérité” incarnées
notamment par le Parti socialiste.

Aucun des élus communistes qui appartiennent à la majorité de
l’actuelle maire Hélène Mandroux n’a participé à cette conférence de presse. La
tête de la liste ainsi que sa composition devrait, quant à elle, être dévoilée
en début d’année prochaine.

Article plus complet cliquer sur l’image  : MidiLibre-FDG-Mtp.jpg

 

Hérault du Jour, Annie
Menras

Montpellier : Vers une liste unitaire Front de gauche aux
municipales

Toutes les composantes
(communistes de Montpellier, Parti de gauche, Gauche anticapitaliste, Fase) du Front
de gauche défendent l’idée d’une “alternative unitaire à gauche” dès
le 1er tour des municipales.

C’était une sorte d’aboutissement que
cette conférence de presse organisée ce vendredi 28 juin dans un café du centre
ville par le Front de gauche, toutes composantes réunies. Parti communiste,
Parti de gauche, Gauche anticapitaliste (ex-NPA) et Fase (issue du combat
contre le traité européen de 2005) ont pris leur décision : ils présenteront
dès le premier tour des municipales une liste qui sera une « alternative
unitaire à gauche
».

Certes ni le PCF départemental, ni le
national ne se sont encore prononcés sur leur stratégie à Montpellier où ils
gèrent la ville avec le PS depuis 36 ans. « La décision que le PCF doit prendre
au mois d’octobre concerne les équilibres politiques
», assure Roger
Montcharmont, «Le choix d’engager cette bataille, revient à l’assemblée
générale des communistes montpelliérains
», insiste celui que ces derniers ont
désigné comme
« l’animateur de la bataille ».

 Très clairement pour Pierre Buisson
(Fase), si cette liste ne se résumera pas au « seul Front de gauche »,
elle sera « indépendante des organisations de  gouvernement ». Un
gouvernement dont Francis Viguié (GA) dénonce « la capitulation
totale ». Il ne lui accorde d’ailleurs « aucune mesure positive » en
dehors du mariage gay et encore la loi n’est pas allée, selon lui, assez loin.

Face à un FN « qui se nourrit » de
cette politique, la liste du Front de gauche aura donc selon le conseiller
municipal d’opposition « un profil anti-austérité. » Bien loin évidemment des «
discussions de casting » auxquelles s’affaire le PS, Roger Montcharmont se
moque aussi du « bal des prétendants ». De fait, alors que le Parti de gauche a
donné le nom de celle qui pourrait conduire la liste (Muriel Ressiguier), Roger
Montcharmont enfonce le clou : « Cette absence de priorité sur la tête de
liste, c’est notre marque de fabrique
».

 «Ni bling bling, ni étalement
urbain »

Ce n’est pas avant la fin de l’année,
voire le début de l’autre qu’on en saura plus sur la composition de la liste.
L’heure est désormais au programme dont une première mouture est prête après
des discussions dans sept ateliers. Elle sera débattue désormais avec les
habitants que Muriel Ressiguier veut « rendre acteurs de leur vie et de leur
ville 
». Car, ajoute Anne-Rose Levan (Fase), « ces dernières années
les gens n’étaient pas incités à participer à la vie locale
 ». La réflexion
se fait aussi dans les Assemblées citoyennes dont est issu Samuel Castagnoni.
La méthode de ces Assemblées nées des présidentielles, c’est « la confiance en
l’intelligence des habitants plutôt qu’en celle des experts, des professionnels
de la politique
. »

De premières pistes ont été énoncées
hier : « stop au bling bling et à l’étalement urbain», « stop à la spéculation
foncière
», 
« oui au développement des services publics »

Avant même le programme d’ailleurs,
la rentrée s’annonce chaude sur le thème des retraites et de l’emploi et les
militants du Front de gauche promettent d’être au premier rang. C’est pour eux
la seule façon « de ne pas ouvrir un boulevard au FN. »


GA34-FDG-Mtp.confpresse3.jpg De Gauche à droite : Samuel Castagnoni (les assemblées citoyennes) Roger Moncharmont (Parti communiste), Muriel Ressiguier (Parti de gauche),  Françis Viguié (Gauche Anticapitaliste, conseiller municipal),  Anne Rose Le Van (conseillère municipale GA-FASE) 

GA34-FDG-Mtp.confpresse4.jpg GA34-FDG-Mtp.confpresse5.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page