Montpellier : NON à la 2è gare TGV inutile et coûteuse

Nous publions le communiqué du collectif ” NON à la 2è gare TGV ” à Montpellier ( lieu dit Mogère)
Cette nouvelle gare est inutile et coûteuse.

 Ensemble ! soutient le combat du collectif qui donne rendez vous mardi 2 décembre à 12 h. devant la gare, lors de l’inauguration de la gare Saint Roch.
 Gare TGV : les mensonges de Saurel, preuves à l’appui ; le rapport favorable : un tissu choquant de contre-vérités


TGV_Sud_de_France.jpg

 

Pendant la campagne électorale, le candidat Philippe
Saurel déclarait ne pas vouloir la construction de cette nouvelle gare TGV et
du quartier qui l’entoure.

Quelques mois plus tard, le nouveau président de l’Agglo
Philippe Saurel annonce qu’un report de la construction de cette nouvelle gare
aurait coûté un dédit de « 2 milliards d’euros », 10 fois le
coût de la gare. En fait, l’avis de RFF parle de quelques millions
d’euros. selon
l’avis de RFF (point 2.16, page 65)
  Philippe Saurel vient
du milieu médical et non de la finance.

Au vu de son incapacité à jongler avec les zéros, nous
espérons qu’il s’entoure de gens compétents pour gérer le budget des
collectivités qu’il préside.

La nouvelle gare et le prolongement de la ligne de tram
se feront pour plus de 200 millions d’euros. Il suffira en ces temps
d’abondance de faire appel aux généreux contribuables afin qu’ils permettent
aux bétonneurs de faire leur boulot.

De 2005 à 2011 comme adjoint chargé de l’urbanisme,
Philippe Saurel a fait preuve de la même addiction au béton que ces
prédécesseurs et successeurs.

Visiblement, toujours atteint par cette maladie, il va
continuer l’urbanisation galopante vers la mer avec le pôle « Montpellier
Métropole Numérique » (anciennement appelé OZ) qui est le quartier devant
être construit autour de la nouvelle gare TGV. ,selon
la lettre du 14 novembre à RFF

 

2) Le commissaire enquêteur a rendu un avis
favorable
 (124 pages), mais sur la base de contre-vérités, de
déni de démocratie, et d’aveuglement coupable. Quelques exemples :

 

a) La concertation sur la gare aurait déjà eu lieu en
2009 et en 2013 :

FAUX : le
débat de 2009 sur la LNMP a conclu à un bilan
mitigé sur les gares excentrées et le faible intérêt d’une correspondance
TGV-aéroport à Montpellier
 ;
ET FAUX ENCORE : les objectifs de la
« concertation » de 2013 n’incluaient pas de discuter la pertinence
ni la localisation du projet (rapport
de la garante, Mme Laura Michel
, par ex. p.17).

 

b) l’embranchement de Saint-Brès coûterait le même prix
que la gare TGV (p.45-47) :

FAUX : il ne s’agit
que d’une voie unique de 1 km de long, sans le moindre ouvrage
d’art !

 

c) le commissaire « reconnait qu’une
implantation de la gare à l’intersection des 2 lignes aurait été un plus
significatif »
 (p.51), juge l’absence de correspondance « regrettable » (p.86),
et regrette que RFF n’ait guère justifié le choix de la Mogère plutôt que
St-J-de-V (p.27), mais il juge « déraisonnable de penser
aujourd’hui que tout puisse être annulé pour recommencer »
 (p.87)

CHOQUANT : le
déni de la démocratie et de l’intérêt général est assumé ouvertement.

 

d) l’évaluation socio-économique (donc l’utilité ou non)
est biaisée mais le commissaire enquêteur avoue gober tout car il est
incompétent : « L’analyse socio-économique du projet
vraisemblablement réalisée par un économiste confirmé et établie selon la
méthodologie imposée par le ministère des transports, confirmée et précisée,
dans la présente réponse de RFF, peut (…) être jugée sincère et
satisfaisante »
 (p.76).

INCOMPÉTENCE : le
commissaire enquêteur est inutile s’il valide n’importe quelle réponse.

 

La lutte n’est donc pas terminée, et nous
restons convaincus que cette gare ne verra jamais le jour.

 

Lors de l’inauguration de la gare Saint Roch
le collectif ” NON à la 2è gare TGV ” vous donne rendez vous mardi 2
décembre à 12 h. devant la gare.

 

Contact :0683833740    

 

Ce communiqué contient des liens internet : retrouvez-le
en PDF sur http://gareTGV.free.fr

Les conclusions de l’enquête publique disponibles en version PDF indexée :

1. Synthèse (6p)
2. Réponse (66p)
et annexes (215)
de RFF 3. Rapport
final
 (124p

Partager :
Gauche écosocialiste 34