Montpellier Rassemblement du 2 avril : UN PREMIER PAS VERS LA NECESSAIRE MOBILISATION POUR DĖFENDRE LA SANTĖ.

Samedi 2, 11h., Place de la Comédie à
Montpellier : une cinquantaine de personnes se rassemble, quelques
drapeaux de Solidaires, du NPA, des autocollants de la CGT du CHU, des tracts.



C’est la première initiative du
collectif qui s’est mis en place localement (regroupant dans un premier temps
Solidaires, ATTAC, NPA, Sud Santé-Sociaux, La Ligue des Droits de l’Homme), en écho au
collectif national qui, lui, regroupe une centaine d’associations. C’est que la
santé est violemment attaquée par le pouvoir en place :

  • Restructurations en milieu hospitalier visant à
    réduire tous les coûts de fonctionnement (20 000 suppressions de postes, alors
    que les besoins en personnels exigeraient 
    100 000 embauches). Privatisation de services, tels celui d’hémodialyse
    à Montpellier.
  • Renchérissement des soins avec une
    multiplication des « participations forfaitaires » à la charge des
    patients.
  • Attaques contre la psychiatrie, avec une loi qui
    privilégie l’enfermement et la répression sur les soins.
  • Et puis cette réforme à venir de la Sécu, dont l’objectif est de
    permettre au secteur des assurances privées de s’emparer du marché de la
    « dépendance ».

La mobilisation ne fait que démarrer,
il faut qu’elle s’amplifie, qu’elle se hisse au niveau des enjeux.

C. Dubois

                                L’article de Midi Libre