Montpellier. Samedi 8 octobre. 14h Pref. Rassemblement de solidarité avec les migrant-e-s et réfugié-e-s

Après avoir déjà manifesté à deux reprises, les 22 et 25 septembre, devant le Centre d’accueil de demandeurs d’asiles qui vient d’ouvrir à Montpellier, l’extrême-droite appelle de nouveau à manifester ce samedi 8 octobre en centre-ville contre les migrant-e-s. Soyons nombreux-ses à nous rassembler samedi 8 octobre, à 14h devant la Préfecture (place des Martyrs de la Résistance) pour affirmer notre solidarité avec les migrant-e-s et les réfugié-e-s.  Ne laissons pas la rue à l’extrême-droite !

Ensemble ! Montpellier est signataire des deux appels ci-dessous, appels à se rassembler  samedi 8 octobre  à 14h devant la Préfecture (place des Martyrs de la Résistance)

 

Bienvenue à tou-te-s les migrant-e-s.  Ne laissons pas la rue à l’extrême-droite !

Au cours des dernières années, la mer Méditerranée est devenue un véritable cimetière. Des milliers de personnes y ont péri et davantage périront encore en tentant de rejoindre l’Europe pour fuir la guerre, la misère, la répression. Les réponses des États européens sont dominées par une approche sécuritaire, répressive et stigmatisant les migrant-e-s. Les politiques guerrières et sécuritaires menées par l’Union Européenne et l’État français ont conduit à cette catastrophe annoncée.

En transformant la violence de l’exil en crime et en désignant les migrants-e-s comme boucs émissaires, ces discours et mesures racistes profitent à l’extrême-droite qui diffuse largement ses idées et appels à la haine contre les immigré-e-s.

Après avoir déjà manifesté à deux reprises, les 22 et 25 septembre, devant le Centre d’accueil de demandeurs d’asiles qui vient d’ouvrir à Montpellier, l’extrême-droite appelle de nouveau à manifester ce samedi 8 octobre en centre-ville contre les migrant-e-s.

Soyons nombreux-ses à nous rassembler samedi 8 octobre, à 14h devant la Préfecture (place des Martyrs de la Résistance) pour affirmer notre solidarité avec les migrants et ne pas laisser la rue à l’extrême-droite !

Parce qu’aucun être humain n’est illégal, nous revendiquons :la régularisation de tout-es les sans-papiers,* l’ouverture des frontières et la liberté de circulation et d’installation pour toutes et tous, aucune distinction entre réfugié-e-s et migrant-e-s, l’abolition des lois criminalisant les migrant-e-s. 

signatures : des individu-e-s, AG populaire Nuit Debout, Alternative Libertaire, ATTAC Montpellier, CNT ESS34, Collectif antifasciste 34, Collectif migrant-e-s bienvenue 34, Coordination des Groupes Anarchistes, Ecole émancipée 34, Ensemble !, La Collective 34, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche, Sud éducation 34, Soutenus par BDS France 34 

 

 

Accueillir humainement et dignement les personnes et familles réfugiées

 

Dans le chaos du monde, beaucoup de familles ou de personnes sont contraintes à l’exode par l’extension des foyers de guerre, la montée des fascismes et des régimes autoritaires, la misère et la faim.

Ces familles et ces personnes se mettent en danger et en situation de précarité extrême, pour échapper à des périls  plus grands encore dans leurs pays d’origine.

La simple humanité, les principes d’entraide et de solidarité, les grands principes universels proclamant les droits humains, font à chacun de nous l’obligation de tendre la main à des proches en difficulté.

Le droit international, les lois de la République ont institué un droit d’asile qui fait obligation d’accueillir ces réfugiés et de leur accorder hébergement et aide publique.

Dans notre pays , après avoir accompagné les discours de fermeture des institutions européennes et des membres de l’union européenne les plus xénophobes, il semble que le gouvernement essaie de faire bonne figure en organisant l’accueil des 12 000 hommes, femmes et enfants de Calais. Mais des élus de droite et d’extrême droite déclarant leurs communes ou leurs territoires “hors zones de solidarité”, déshonorent la République. Des activistes d’extrême droite prétendent empêcher l’accueil des réfugiés et dégradent les locaux d’hébergement. Ces bandes appellent à manifester dans la rue la haine de l’autre, du réfugié, du migrant.

L’extrême droite pêche en eau trouble et des politiciens de droite leur emboîtent le pas: ils mélangent tout, demande d’asile, immigration, et aussi islam et terrorisme.

Montrons par notre présence que pour nous les valeurs de solidarité sont toujours vivaces. Exigeons de l’Etat français qu’il respecte sa légalité et demandons à nos élus locaux de faire des gestes d’accueil forts et de favoriser la générosité naturelle de nos concitoyen- nes.

Au delà du poids économique infime que cela représente, au delà de l’apport social, culturel, et aussi économique de ces familles expatriées, du drame qui frappe ces gens, c’est toute l’humanité qui est comptable!

Manifestons  samedi 8 octobre 2016 à 14h devant la Préfecture

 

signatures 

La ligue des droits de l’homme de Montpellier

La section de Montpellier du PCF

Ensemble ! Montpellier

Partager :
Gauche écosocialiste 34