Montpellier Solidarité avec les sans papiers

Contre le racisme ambiant, ripostons
concrètement : solidarité avec les sans-papiers !

Rassemblement
le mercredi 20 avril

à 13
h devant la préfecture de Montpellier

pour :

– dénoncer le durcissement préfectoral

– réclamer la régularisation de tous les
sans-papiers

17_04_11_Solidarite_sans-papiers.jpg

Il ne fait vraiment pas bon être immigré en
France. Les discours où le racisme s’affiche de façon toujours
plus décomplexée ont le vent en poupe. Et ceux qui y vont le plus
fort, récoltent les intentions de vote dans les sondages pour les
futures échéances électorales … La plupart, et jusqu’aux plus
haut niveaux de l’Etat, se mettent au diapason : « l’insécurité,
c’est les immigrés, le chômage et la misère, c’est les immigrés ».
Pour un peu, les immigrés seraient responsables du tsunami et de
la catastrophe nucléaire au Japon ! Est-ce les immigrés qui
licencient à tour de bras pour augmenter leurs profits ? Est-ce
les immigrés qui reviennent sur les conquêtes sociales du 20ème
siècle comme les retraites ? Est-ce les immigrés qui créent les
conditions sociales propices au développement du sentiment
d’insécurité? Assurément non. Mais en ces temps de régression
sociale, pour beaucoup (trop), il est plus facile de s’en prendre
à « l’arabe du coin » qu’aux véritables responsables des
inégalités économiques et sociales : les profiteurs de tous poils
(actionnaires, banquiers, patrons…) tirent avantage à voir se
diviser ceux et celles qui auraient intérêt à s’unir pour lutter
ensemble pour leur dignité.

Au-delà des discours et du climat, cette
situation se traduit concrètement par une augmentation des
violences racistes et par un durcissement continu de la
législation du droit des immigrés. Les personnes sans-papiers en
sont les premières victimes : il est de plus en plus difficile
d’obtenir des papiers ou de faire renouveler son titre de séjour
pour enfin sortir de la clandestinité et d’une vie au rabais. Les
politiques préfectorales, sont toujours plus dures et rendent les
régularisations toujours plus difficiles.

Le 18 mai dernier, 72 personnes sans-papiers
ont réussi à imposer à la préfecture un dépôt collectif de
dossiers de demande régularisation avec la Coordination des
comités de soutien aux sans-papiers. Malgré leur lutte collective
et exemplaire, très peu ont obtenu satisfaction, beaucoup sont
menacés d’expulsion, d’autres sont encore en attente de réponse et
tous sont dans des situations précaires pris dans l’étau de
l’arbitraire et de la raideur de la préfecture. Malgré les
difficultés ils/elles restent uni-e-s et décidé-e-s à lutter.

Agissons de façon concrète contre la montée du racisme
ambiant, soyons solidaires avec ces personnes sans-papiers.

Manifestons le 20 avril

A
lire

Face à l’offensive du gouvernement contre les immigrés : construisons une riposte nationale et unitaire par Olivier Le Cour Grandmaisonl

17_04_11_Dailleurs_nous_sommes_d__ici.png

Pétition

Au lendemain de la victoire de Nicolas Sarkozy à
l’élection présidentielle de 2007 était créé, pour la première fois dans
l’histoire de la République,
un ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du
Co-développement. Depuis, des dizaines de milliers d’étrangers en situation
irrégulière, hommes, femmes, enfants, sont traqués, arrêtés et expulsés, y
compris dans un pays en guerre comme l’Afghanistan. Voulue par le chef de
l’Etat, mise en œuvre par ses gouvernements successifs, le ministère de
l’Intérieur aujourd’hui, et soutenue par l’UMP et ses alliés à l’Assemblée,
cette politique est inacceptable car elle viole des principes humanitaires
élémentaires et des dispositions internationales ratifiées par la France. A cela se sont
ajoutés les effets désastreux du pseudo-débat sur l’identité nationale puis la
chasse aux Roms.

Pour que cesse cette situation qui porte atteinte
à des droits fondamentaux, menace gravement le droit d’asile et ruine
l’existence des personnes étrangères visées, nous appelons à une manifestation
nationale et unitaire au mois de mai 2011, à la date anniversaire de la
création du ministère de l’Immigration qui perdure aujourd’hui sous une autre
forme.

Nous exigeons sa suppression, l’arrêt immédiat de
cette politique et la régularisation des sans-papiers.

Appel pour une mobilisation nationale et unitaire contre le racisme, la
politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des
sans-papiers !

Pour signer la pétition : http://dailleursnoussommesdici.org/

17_04_11_Dailleurs_nous_sommes_d__ici.2.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page