Mtp. Grève au printemps des comédiens. Trop, c’est trop, pas de culture sans droits sociaux !




Une
grève reconductible a été votée au Printemps des comédiens à Montpellier,
assortie d’un ultimatum aux ministres pour le 3 juin à minuit. 
 
 
Ensemble !, membre du Front de
Gauche, apporte son soutien et s’associe à la mobilisation des acteurs du secteur
culturel contre l’accord national interprofessionnel sur l’indemnisation du chômage
du 22 mars 2014 dans lequel le MEDEF remet en cause des annexes qui réglementent
l’intermittence dans le secteur culturel. 






 

Trop, c’est trop, pas de culture sans droits sociaux !


Montpellier. Ensemble !, membre
du Front de Gauche, apporte son soutien et s’associe à la mobilisation des
acteurs du secteur culturel contre l’accord national interprofessionnel sur
l’indemnisation du chômage du 22 mars 2014 dans lequel le MEDEF remet en cause
des annexes qui réglementent l’intermittence dans le secteur culturel. 


Il soutient également les actions votées en AG par les salariés intermittents
et permanents du Printemps de comédiens, les équipes artistiques et techniques
accueillies, soutenues par l’Assemblée générale Mouvement Unitaire en Languedoc
Roussillon. Il appelle ses adhérents-es mais aussi plus largement les habitants-es
de Montpellier ainsi que les spectateurs du Printemps des Comédiens à soutenir
activement cette mobilisation et ses actions.

 

 

La grève reconductible a été votée au Printemps des
comédiens à Montpellier Montpellier 12h Assemblée Générale extraordinaire
déterminante au Domaine D’o, Espace Micocouliers avec les équipes techniques et
artistiques du Printemps des Comédiens.

Une grève reconductible a été votée au Printemps des comédiens à Montpellier, assortie
d’un ultimatum aux ministres pour ce soir minuit.



Communiqué du lundi 2 juin à 14 h Montpellier


« Ce jour, lors de l’assemblée
générale du Mouvement Unitaire en Languedoc Roussillon contre l’accord du 22
mars 2014, les salariés intermittents et permanents du Printemps des Comédiens
, les  équipes artistiques et techniques accueillies adressent un
ultimatum au gouvernement :


“Ne pas agréer l’accord du 22 mars dans son ensemble  et mettre
immédiatement en œuvre de nouvelles négociations sur la base des propositions
de la plate forme du Comité de Suivi.”
Sans réponse aujourd’hui à minuit à cet ultimatum, les salariés intermittents
et permanents du Printemps de comédiens, les équipes artistiques et techniques
accueillies, soutenues par l’Assemblée générale se mettront en grève
reconductible mardi 3 juin, jour d’ouverture du Printemps des Comédiens. »



Ils veulent agréer une convention Unedic qui va priver les chômeurs,
intermittents, intérimaires et précaires de plusieurs centaines de millions
d’euros alors que plus de la moitié des chômeurs ne sont pas indemnisés. Nous
ne l’acceptons pas et appelons tous les concernés à se mobiliser pour imposer que
des droits sociaux adaptés à nos conditions d’emploi et de vie soient
instaurés.


Indemnisation de tous les chômeurs, discontinus, à temps complet ou en activité
réduite au minimum au SMIC/jour

Partager :
Gauche écosocialiste 34