Non à un grand projet inutile imposé : Hinterland ! (avant-port de Sète à Poussan)







   La région prévoit une liaison mer-autouroute à Poussan (hinterland). 

  Les
marchandises arrivées par bateau à Sète seraient transportés par route jusque
près de l’autoroute dans une zone de transit puis acheminées ensuite par
l’A9. 





Voir ici le reportage vidéo de JC Carcenac pour la GA34

Ecouter le reportage audio de Valia Maj pour RPH. 

Voir ici le compte rendu du rassemblement de décembre 2012

7hinterlandpoussan.jpg

8poussan_hinterland.preview.jpg Non à Hinterland : le rail pas la route !  

   La région prévoit une liaison mer-autouroute à Poussan (hinterland). 

  Les marchandises arrivées par bateau à Sète seraient transportés par route jusque près de l’autoroute dans une zone de transit puis acheminées ensuite par l’A9.    

voiesferreessur_portdesete.jpg   La zone portuaire de Sète est pourtant déjà équipée en voie ferrée, donc toute indiquée pour la liaison mer-rail, le cabotage et l’utilisation des canaux.

       Il est aberrant et écologiquement désastreux que les marchandises, notamment sur de longues distances soient transportées par la route.

 Les marchandises doivent prioritairement être transportées par rail, canaux ou cabotage.

 Au delà, il n’y a  aucune fatalité à voir le trafic de marchandises augmenter sans cesse. C’est une conséquence de la mondialisation capitaliste dans laquelle seul prime l’intérêt des entreprises. 

      La hausse du trafic de marchandises est liée à la recherche du profit maximum. Peu importe l’aberration écologique et sociale qu’il y a à transporter sur des milliers de kilomètres des marchandises ou des produits agricoles qui pourraient être produits sur place. En rompant avec la logique du marché tout puissant, pour une planification sociale et écologique, on peut réduire le trafic routier et commencer à répondre à l’urgence climatique.    

Voir aussi sur notre site sur ce sujet : 

Non au doublement de l’A9 : arguments et propositions


Contribution du collectif transport de Montpellier


Rassemblement à Montpellier contre l’ayraultport à Notre Dame des Landes




L’appel de l’association citoyenne locale du Front de Gauche.






Le refus
du projet “Hinterland” doit devenir le combat de tous
. Le
Collectif “Non à Hinterland” lutte maintenant depuis un an et demi
contre la vision manipulée que cherche à imposer nos dirigeants
régionaux avec l’appui de certains élus locaux ayant perdu tout sens de
l’intérêt général. Nous appelons  les citoyens et les
organisations, associatives, sociales et politiques, qui oeuvrent pour 
instaurer une nouvelle société, mettant “l’humain”
prioritaire, qui permette aux femmes et aux hommes de notre territoire de
participer aux décisions concernant  leur avenir, à se mobiliser
fortement.


Le déni
démocratique concernant les décisions importantes de la vie des gens
devient la règle, les populations sont, sur beaucoup de projets locaux,
mises devant le fait accompli. Nous savons que le représentant de l’Etat
dans la région tente de faire avaliser le SCOT à marche forcée. La pression
psychologique est forte sur les îlots de résistance encore en lutte.


Le combat
du collectif est, à moindre échelle, le même que celui contre l’aéroport de
Notre dame des Landes: la défense de bonnes terres agricoles,
d’une agriculture locale et de la biodiversité existant aux abords de
l’étang de Thau.


L’Association
citoyenne du Front de Gauche prend ses responsabilité et appelle à soutenir
massivement le dépôt en préfecture, le 5 décembre, des milliers de
signatures collectées sur une pétition par le collectif “NON à
Hinterland” au cours de l’année écoulée.

Association citoyenne du
Front de Gauche


Extrait du tract du collectif “Non à Hinterland”





Blog : http://collectifnonhinterland.over-blog.com

Mail : non-hinterland@orange.fr



AVIS A LA POPULATION

Les versions
provisoires du Document d’Orientations et d’Objectifs du Schéma de Cohérence
Territoriale (SCoT) et de son volet maritime sont à la disposition du public
pour être consultés à l’accueil de la mairie de Poussan.

Le SCoT engage le
futur de 14 communes (
Balaruc Le Vieux, Balaruc Les Bains, Frontignan,
Gigean, Marseillan, Mireval, Sète, Vic La Gardiole, Bouzigues, Loupian, Mèze, Montbazin,
Poussan, Villeveyrac) du Bassin de Thau.





S’il est adopté en
l’état, le SCOT attribuera aux 105 hectares du secteur « Les Condamines – La Plaine » une vocation portuaire qui
permettrait à la Région d’y construire des installations (entrepôts, bureaux,
parkings, aires de stockage) pour traiter 400 000 conteneurs par an à partir
de 2017
(selon les déclaration de Robert Navarro à Midi
Libre, le 1° avril 2012)
alors que le trafic du
port de Sète n’a jamais dépassé 30 000 conteneurs depuis 1985.

Ce « projet » de zone
logistique est totalement irréaliste et la promesse de 1600 emplois n’est pas
crédible.

En revanche, le
classement des 105 hectares en « zone
portuaire »
y condamnerait, à plus ou moins long terme toute activité
agricole, celle qui existe actuellement et celle qui pourrait se développer sur
les parcelles en friches. C’est inacceptable.

Les élus responsables
du SCOT doivent :

      
respecter strictement l’objectif n°1 : « Préserver le potentiel agricole » ;

  abandonner toute vocation portuaire à Poussan, étant
donné que les espaces portuaires existant et prévus à Sète sont largement
suffisants pour faire face à une croissance raisonnable des trafics maritimes
et, de plus, parfaitement adaptés à l’avenir des transports combinés
(ferroviaire, fluvial et maritime).


A vous de juger ce qui
est souhaitable pour notre village comme pour l’ensemble du pays de Thau.





Extraits des titres et passages essentiels du SCot



Document d’Orientation
et d’Objectif

OBJECTIF
1 : PROTEGER LENVIRONNEMENT
NATUREL
, AGRICOLE ET LE CADRE DE
VIE DU
BASSIN DE THAU
1.3. PRESERVER LE
POTENTIEL AGRICOLE ET PERENNISER UNE AGRICULTURE FRAGILISEE PAR LA PRESSION
FONCIERE

Permettre la mise en
place d’une strategie d’intervention fonciere dans les zones agricoles
(page 21)

[…] Le SCoT donne la
priorité à l’établissement d’un PAEN dans la plaine Poussan – Montbazin –
Gigean présentant de bonnes qualités pédologiques mais soumises à une pression
forte et à une dégradation importante du fait de processus de cabanisation et
de mitage. […]

Définir des Zones
Agricoles Protégées O
BJECTIF 2
: S
TRUCTURER LE DEVELOPPEMENT ET MAITRISER LURBANISATION

2. Le secteur de
développement autour de l’échangeur de Poussan
.(page 37) Il comprend l’échangeur de
l’Autoroute A9, la future zone logistique et de services portuaires ainsi que
la zone d’extension urbaine future à vocation mixte au nord de l’A9. […]

Volet littoral et
maritime

1. Orientations
générales et Thématiques

4. LES
PROJETS D
EQUIPEMENT LIES A LA
MER

Les projets liés au
fonctionnement du port régional de Sète

[…] 2. Création
d’une zone logistique sur la commune de Poussan […]

2. Vocation des
espaces maritimes et littoraux

2. LES
REGLES APPLICABLES PAR VOCATION

2.5. LA VOCATION AP : “ACTIVITES PORTUAIRES”

Le volet littoral et
maritime affecte au port des espaces nécessaires à son activité : […] A
l’extérieur de l’enceinte portuaire, il affecte et réserve aux activités liées
à l’activité du port des espaces supplémentaires à Poussan de part et d’autre
de l’échangeur autoroutier. […]




.


Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page