Notre programme pour les législatives dans la 1° et 8° circonscription de l’Hérault.

Ci-dessous, le programme présenté par le NPA 34, la Gauche Anticapitaliste et les Alternatifs sur la première et la huitième circonscription de l’Hérault avec Francis Viguié et Sophie Biétrix 



Battre la droite et le FN et combattre l’austérité. 

Sarkozy a
été battu, c’était indispensable !

Cependant,
en refusant de s’affronter aux marchés financiers, François Hollande va devoir
mener une politique d’austérité, qui partout en Europe, se traduit par une
dégradation sans précédent des conditions de vie des populations. Le PS n’a pas
non plus l’intention de revenir sur l’essentiel des mesures antisociales prises
par la droite.

Ainsi, le
droit à la retraite à 60 ans n’est qu’un leurre sans remise en cause de
l’allongement de la durée de cotisation !

D’autres
choix sont pourtant possibles.

En
France, en 30 ans, 200 milliards d’euros par an sont passés du travail au
capital. Le paiement des intérêts de la dette représente le budget de
l’éducation nationale. Les banques empruntent à des taux réduits à la BCE mais
exigent des taux toujours plus élevés pour prêter aux états. Ce n’est pas
acceptable !

Nous voulons une Gauche qui ait enfin le courage
d’imposer une autre répartition des richesses  et de s’attaquer à la dictature des marchés et de la
finance.

Face à l’Europe du traîté de Sarkozy-Merkel, qui plonge le peuple grec
dans la pauvreté et le désespoir,
nous voulons une autre Europe, avec mise sous contrôle public de
la BCE, avec une harmonisation fiscale et sociale : SMIC européen et taux
d’imposition minimum commun à tous les pays de l’UE pour éviter les
délocalisations  et la course aux
baisses d’impôts pour les plus riches.

Cette gauche de résistance au capitalisme, cette gauche capable
d’offrir une alternative
aux politiques de démolition sociale, nous la construirons en rassemblant
les militant-e-s des mouvements sociaux et écologistes comme les organisations de la gauche de gauche,le Front de Gauche, les Alternatifs et le NPA.

La lutte sera aussi nécessaire pour empêcher ce qui
arrive aux peuples grec, espagnol, pour répondre à la prétention des riches
d’imposer aux pauvres la cure d’amaigrissement que eux seuls méritent.
 


NOS PROPOSITIONS 

Maintenant, sortir de la dictature de la finance par :

La mise sous contrôle public du
secteur bancaire
, du crédit et des assurances.

Referendum
sur le nouveau traité européen Merkel / Sarkozy

– La mise sous
contrôle public des services
publics qui ont été privatisés et des services essentiels :
l’éducation, l’eau, la santé, l’énergie, les transports…

Un audit citoyen de la dette
publique et l’abrogation de la dette illégitime.
 

L’interdiction des licenciements dans les
entreprises qui font des profits
ou qui délocalisent et l’arrêt des subventions
publiques aux entreprises capitalistes.

Une réforme fiscale radicale
pour faire payer les plus riches.

 

Maintenant, de la justice sociale pour vivre mieux

et travailler toutes et tous par :

Le blocage des prix des produits
de consommation courante, le retour à l’indexation des salaires sur les prix et
la fixation d’un prix du loyer maximum au m2.

Une allocation d’autonomie pour
les jeunes.

L’abrogation des réformes sur les retraites : retraite à taux plein à 60 ans et retour aux 37,5 annuités. 

– Pas de TVA soit disant « sociale ».

Une hausse de 300 euros des
salaires, des pensions et des minima sociaux avec un Smic à 1700 euros.

– L’établissement d’un revenu maximum.

La réduction du temps hebdomadaire
de travail sans perte de salaire
. 

– Le CDI
comme contrat unique afin d’en finir avec la précarité.

 

Maintenant, la solidarité et des services publics

 étendus et renforcés par :

 

Des mesures pour l’autonomie et le maintien à domicile de nos aînés et un service public du quatrième âge.

Développement d’un service public de
la petite enfance
incluant tous les modes de garde.

– La mise en place d’un service public pour l’accueil et
l’accompagnement
des femmes victimes de violences.

– Des embauches
massives dans les services publics
notamment la santé et l’éducation afin de répondre aux besoins.

 

Maintenant, pour dire stop aux discriminations et pour
plus d’égalité !


L’égalité des droits entre citoyens français et résidents
étrangers. La régularisation des sans papiers.

L’égalité totale entre les hommes et les
femmes
au
travail et dans la société.

L’adoption d’une loi complète
et efficace contre le harcèlement
sexuel.
 

Le maintien et l’extension du droit
à l’avortement et à la contraception
libres et gratuits pour toutes.

– L’égalité
des droits (mariages, adoption) entre
couples hétérosexuels et homosexuels.
 

 Abrogation des institutions anti-démocratiques
de la Ve République
, mise en place d’une assemblée constituante, instauration de la
proportionnelle à toutes les élections.

 

Maintenant, répondre à l’urgence écologique ! 

La planète chauffe, les pollutions sont multiples et
dangereuses, les ressources limitées de la terre  sont pillées. La recherche exclusive du profit en est
responsable, elle se moque autant de la préservation de l’environnement que de
la santé des êtres humains. Il y a urgence à changer de politique.

Sortie du nucléaire et des énergies fossiles
avec une transition vers
les
énergies renouvelables
(soleil, vent, qui ne manquent pas ici !)
contrôlées par la collectivité et en concertation avec les populations
impactées. Mise en œuvre d’une politique d’économie d’énergie, par notamment
l’isolation thermique des bâtiments.

– Le
logement ne doit pas être livré aux
spéculateurs et aux promoteurs. Mettre un frein à l’expansion urbaine et vers le littoral afin
de préserver des espaces naturels et pour l’agriculture de proximité, ce qui
permettra de développer des circuits courts du producteur au consommateur.
Priorité doit être donnée
à la construction d’HLM
 à normes écologiques, bien desservis par
des transports publics.

    Diminuer le trafic de
camions
sur l’A9, abandonner le
projet de doublement de l’A9  ainsi que celui de la
zone Hinterland à Poussan, au profit d’investissements dans le transport
ferroviaire en liaison avec le port de Sète.

  Développer les transports publics de proximité et aller vers leur
gratuité en mettent à contribution le patronat.

Mise en régie publique de la gestion de
l’eau.
(Le contrat de l’agglomération avec Véolia s’achève l’an prochain, voilà
une belle occasion pour agir ! ) Mise en place d’un tarif progressif
avec gratuité des m3
nécessaires aux besoins et forte taxation des gaspillages.
     

Nous voulons l’unité de la gauche de gauche

Cette unité réalisée aux élections régionales en
Languedoc Roussillon, n’a pu se faire à l’échelle du département pour les législatives
malgré nos demandes.

Nous présentons donc 2 candidatures dans les circonscriptions
1et 8 et soutenons le Front de gauche dans la 5° et la 9°.

Cette gauche de résistance au capitalisme, capable d’offrir
une alternative, nous la construirons en rassemblant les militant-e-s des
mouvements sociaux et écologistes, le Front de Gauche, les Alternatifs et le
NPA.


sophie.jpg Francis.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page