Nouvelle gare TCV de Montpellier : une lettre au commissaire enquéteur

Dans le cadre de l’enquête public sur le projet inutile imposé qu’est la gare TGV excentrée et non connectée au TER, voici un exemple de lettre au commissaire enquêteur, par Damien Auger.   ” Au nom de l’écologie
et de l’économie, en tant qu’écocitoyen, contribuable, consommateur et
voyageur, je suis contre le projet excentré de seconde et inutile gare
montpelliéraine, prévu au lieu dit de la Mogère…”




  



TGV_Sud_de_France.jpgOBJET : Enquête publique relative au
projet de Gare Nouvelle de Montpellier

 

Bonjour,

au nom de l’écologie et de l’économie, en tant qu’écocitoyen,
contribuable, consommateur et voyageur, je suis contre le projet excentré de
seconde et inutile gare montpelliéraine, prévu au lieu dit de la Mogère.

Ce projet ferroviaire onéreux n’ayant plus aucun intérêt
général depuis l’annulation du dispendieux projet OZ par Monsieur Philippe
SAUREL, nouveau maire et président du Conseil d’Agglomération de Montpellier.

Concrètement, ce projet de gare nouvelle, c’est
des hectares supplémentaires bétonnés, qui représenteraient une urbanisation
préjudiciable a plusieurs espèces florales et animales protégées, comme par
exemples la Chouette Chevêche, la Huppe Fasciée, le Coucou Geai, l’Agrion de
Mercure… Voulons nous que nos enfants ne puissent plus s’émerveiller de cette
biodiversité a cause d’une infrastructure funeste qui objectivement n’est pas
nécessaire ?

Je tiens aussi a attirer votre attention sur le
fait que ce projet de gare ” Sud de France ” est situé en zone
inondable, et il est donc a priori susceptible d’une part de subir une
inondation ( voies ferroviaires et d’accès à la gare sous l’eau ) et d’autre
part d’aggraver le risque d’inondation ( imperméabilisation de sols, frein à
l’écoulement ).

Damien Auger, Montpellier, octobre 14


voir aussi : 


A Montpellier, Réseau Ferré de France (RFF) veut confier au promoteur Icade la construction et l’exploitation d’une deuxième gare sur la nouvelle ligne ferroviaire qui va doubler celle qui traverse déjà la région. Si le renforcement du réseau ferré en Languedoc Roussillon peut être considéré comme une bonne chose, cette seconde gare absolument superflue serait par contre fort coûteuse pour le contribuable et localisée à un emplacement qui allongerait les durées de déplacement des usagers. Ceci alors que l’actuelle Gare Saint-Roch en centre ville, récemment rénovée, demeure tout à fait adaptée. Il est encore possible d’éviter cette absurdité à condition de se mobiliser dès aujourd’hui ! 

Lire la suite

voir aussi  le site : http://garetgv.free.fr/


La nouvelle gare TGV en projet au sud d’Odysséum fait partie de ces grands projets inutiles imposés que nous combattons. Pour gagner quelques petites minutes de temps de trajet en TGV, elle en ferait perdre beaucoup pour se rendre à cette nouvelle gare excentrée qui ne devrait même pas être connnectée aux TER. Au coût financier (la gare de Montpellier Saint Roch vient d’être totalement rénovée ) s’ajoute le coût écologique puisque serait détruite une zone encore préservée au Sud de Montpellier. Ci-cessous, la vidéo de la conférence organisée à ce sujet.

Lire la suite

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page