Capestang. Olivier Besancenot écrit à la postière ciblée par ses chefs !

Christelle,

Les camarades du NPA m’ont fait part de ta situation. Je t’apporte bien
entendu notre soutien mais j’imagine que tu t’en doutes déjà.
La boîte a bien
changé et elle essaye maintenant d’ écarter par tous les moyens les
empêcheurs de tourner en rond.

Je voulais, surtout, par ce petit mot, t’apporter aussi l’appui du collègue
que je suis. Et te dire par là-même qu’il faut garder le courage. D’abord parce
que la mobilisation, dans ce domaine, peut changer les choses. C’est déjà
arrivé, c’est la seule solution et je vois que tu as déjà un large soutien. C’est
la clé. Et puis aussi, parce que cette politique de harcèlement généralisé, la
boîte, elle finira par la payer un jour. La Poste a bien changé, mais nous, on lâche
rien. Alors, force et courage.

Salutations postales et révolutionnaires

Olivier Besancenot

20_01_12_Poutou_Besancenot.jpg

A lire aussi

La Poste de Capestang-Cruzy. Non à la répression patronale-managériale !

Illustration : 1508599_37569258‑9f79‑11e0‑9fa5‑001517810

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page