Palestine. Non à la « Journée de Jérusalem » de Montpellier !

Communiqué du NPA 34 : INDIGNES PAR LA
MUNICIPALITE DE MONTPELLIER !

Manifestation de protestation samedi 25 juin à 15 h 30 Place de la Comédie (Montpellier)

27 juin : Montpellier Les pro-palestiniens mobilisés contre la journée de Jérusalem (Midi Libre)

24  juin : “Le blocus de Gaza est un crime dirigé contre les civils” (Le Monde)

27 juin : Les pro-palestiniens mobilisés contre la journée de Jérusalem (Midi Libre) 

……………………….

Le 25 Juin se tiendra à
Montpellier au parc de Grammont, une nouvelle fois, une « Journée de
Jérusalem, capitale éternelle et indivisible d’Israël ». En prêtant le
terrain de Grammont, la majorité municipale se rend complice d’une annexion de
territoire en violation totale du droit international ! Nous constatons
que la Mairie de Montpellier n’est pas seule, cette réunion reçoit aussi le
soutien de la région Languedoc-Roussillon, du Département de L’Hérault ainsi
que de Montpellier Agglomération.

Ces collectivités dirigées par le
Parti socialiste (souvent avec le Parti Communiste dans leur majorité) savent
pourtant qu’aucun pays ne reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël (sa
capitale est Tel Aviv), que quatre résolutions de l’ONU (252, 476, 478, 672)
ont réaffirmé que Jérusalem Est faisait partie des Territoires Palestiniens.

La condamnation de la
colonisation et de celle de Jérusalem est unanime (résolution 478 de l’ONU)

Participer à ce rassemblement et ainsi le soutenir, c’est se rendre
complice des violations des droits du peuple palestinien et des crimes de
l’Etat d’Israël
.

La Région, l’Agglomération et la
Mairie de Montpellier avaient déjà dépassé la ligne rouge en favorisant
l’implantation d’Agrexco, fer de lance de la colonisation, dans le port de
Sète.

Sarkozy avait inventé « la
droite décomplexée », le PS local nous donne la version « Sionistes
décomplexés » !

Le PS local soutient la
propagande coloniale et le gouvernement le plus extrémiste qu’Israël ait jamais
connu au moment où une nouvelle flottille va partir de Marseille dans le cadre
de la campagne « un bateau pour Gaza », où les révolutions arabes
bouleversent aussi la situation politique en Palestine, où la campagne initiée
par plus d’une centaine d’organisations palestiniennes (Boycott
Désinvestissement Sanction) connaît un puissant écho mondial. Ce soutien est
tout sauf neutre

On notera que cet appui apporté
par les socialistes du Languedoc-Roussillon à la « Journée de
Jérusalem » de Montpellier est en contradiction avec la proposition PS
déposée au Sénat « demandant que la France reconnaisse les frontières de
67 et Jérusalem Est pour capitale » du futur Etat palestinien (AFP 9-6-2011).
Proposition qui, par ailleurs, recoupe la position du PS au niveau national. La
question se pose donc : où est la cohérence socialiste entre Paris et
Montpellier ?

Le NPA, quant à lui, demande :

        
l’annulation
pure et simple de ce rassemblement colonialiste

        
que nos
impôts ne financent pas le soutien à la politique raciste et meurtrière de
l’Etat d’Israël

        
le
soutien le plus large, d’habitants, d’associations, syndicats, partis pour
dénoncer ce scandale et participer à la mobilisation du samedi 25 Juin à 15h30
Place de la Comédie à Montpellier

………………………………………….

Tract : BOYCOTT DE LA MANIFESTATION SIONISTE « JOURNÉE DE JERUSALEM » le 26/06 2011 à Grammont !

Voici comment Frédéric CORCOS, Président du Centre Communautaire et Culturel juif
(CCCJ) de Montpellier, annonçait l’an dernier, la 33ème « journée de Jérusalem » à
Montpellier :
« Notre attachement à cette commémoration de la réunification de la ville de Jérusalem
reste un particularisme spécifique à Montpellier et unique en Diaspora… A travers le
symbole de cette journée, nous crions, avec tous nos amis, haut et fort, notre sionisme et
notre soutien à l’Etat d’Israël !… JERUSALEM EST ET DOIT RESTER LA CAPITALE DE L’ETAT D’ISRAËL !
(…) Venez très nombreux commémorer ce 33ème anniversaire de la Journée de Jérusalem
et soutenir ainsi l’Etat d’Israël, seul rempart de notre Peuple. Vive Israël ! »
C’est dit on ne peut plus clairement : il s’agit d’une manifestation politique sioniste de
soutien à l’état israélien et d’un appel explicite à un soutien total de l’ Etat d’Israël.

Or les sponsors attitrés de cette manifestation ne sont autres que : La Ville de Montpellier,
la Région Languedoc-Roussillon, l’Agglomération de Montpellier et le Département
Hérault, dont les élus assistent en nombre à la manifestation.

REPONDRE A CET APPEL C’EST SE RENDRE COMPLICE
DES VIOLATIONS ET DES CRIMES DE CET ETAT.

A JÉRUSALEM COMME PARTOUT AILLEURS EN PALESTINE,
ISRAËL VIOLE LE DROIT ET PRATIQUE LE NETTOYAGE ETHNIQUE

Déclarer que Jérusalem est la capitale une et indivisible d’Israël constitue une provocation
grossière par la violation flagrante du droit international. Pas moins de 4 résolutions de
l’ONU (252, 476, 478, 672) ont réaffirmé que Jérusalem-Est fait partie intégrante des
« Territoires Palestiniens ». Sous juridiction internationale Jérusalem ne saurait appartenir
à Israël ! Mais Israël se moque du droit international.

La colonisation et la judéisation de Jérusalem-Est se traduisent par des
expulsions de familles palestiniennes, des confiscations de maisons et de terrains,
l’emprisonnement de ceux qui résistent et aussi par des blessés et des morts.

Pour la seule Jérusalem-Est, l’étude publiée en juin 2011 par l’association des droits de
l’homme israélienne « B’Tselem », recense 376 maisons détruites de 2004 à fin 2010,
1438 personnes laissées sans abri dont 782 enfants. Deux quartiers de Jérusalem-Est
résistent activement à ce nettoyage ethnique : Sheik Jarrah et Silwan où, palestiniens,
internationaux et israéliens anticolonialistes luttent côte à côte contre les expulsions.

NOUS ATTENDONS DE NOS ELUS QU’ILS SANCTIONNENT LES VIOLATIONS ET
LES CRIMES D’ISRAËL AU LIEU DE LES SOUTENIR !

Subventionner une telle manifestation c’est encourager le crime de colonisation et
d’apartheid. Aussi nous attendons des élus de la Région, du Département et de la Ville de
Montpellier qu’ils cessent toute subvention et refusent de participer à cette manifestation
qui les instrumentalise, faisant de leur présence un soutien aux crimes israéliens.

Nous refusons que nos impôts financent les crimes israéliens !

Les 4/5 juin se tenait à Montpellier le 1er Forum européen des Campagnes contre
Agrexco/Carmel. Cette entreprise d’état israélienne a été dénoncée comme le fer de lance
de la colonisation israélienne. Elle exploite les terres volées aux Palestiniens pour cultiver
ses produits qu’elle exporte sous l’étiquette « made in Israel ». Elle est désormais la cible
d’une campagne européenne pour la chasser d’Europe. Or c’est le Conseil Régional qui a
choisi cette entreprise et décidé d’investir 45 millions d’euros de l’argent des contribuables
pour la construction d’un terminal fruitier au seul bénéfice de cette entreprise.

Ceci constitue un soutien à la politique colonialiste d’Israël
et une complicité avec ses crimes de guerre.

Au moment où un formidable mouvement de BDS (Boycott, Désinvestissement et
Sanctions) lancé par les Palestiniens se développe partout dans le monde, au moment où
les révolutions arabes affirment avec force le droit à la liberté, à la dignité et à
l’autodétermination, il serait temps que nos élus prennent la dimension des événements
s’ils ne veulent pas s’exposer au « Dégage ! » d’un peuple en colère !

AUJOURD’HUI LA SOLIDARITE INTERNATIONALE
EST AUX SANCTIONS CONTRE ISRAËL !

Nous demandons à nos élus de boycotter la manifestation sioniste en
faveur d’Israël le 26 juin à Grammont !

– Candidate aux Régionales de 2009, H. Mandroux avait eu le courage d’affirmer
« L’installation d’AGREXCO à Sète doit donc être différée et subordonnée au respect par
l’Etat d’Israël des conventions internationales le concernant. »

Nous demandons aux élus du Conseil Régional et du Département de
prendre une décision analogue et de refuser l’entreprise
Agrexco/Carmel.

A l’occasion de la commémoration de la Nakba des milliers de réfugiés palestiniens ont
marché sur les frontières pour rentrer chez eux. La répression israélienne a été féroce
notamment sur le plateau du Golan qui est limitrophe de la ville de Tibériade. Il ne fait
aucun doute que les garnisons militaires de Tibériade ont assassiné plus de cinquante
réfugiés non-violents Palestiniens et blessé des centaines.

Nous demandons la suspension de l’accord de jumelage entre
Montpellier et Tibériade pour sanctionner ces crimes et exiger le droit
au retour des réfugiés.

Les signataires : (pour vous inscrire contacter : ccippp34@protection-palestine.org)

AFPS30 (Association France Palestine), APLR (Association des Palestiniens L.R),
ATTAC Montpellier, BDSF34 (BDS France), CCIPPP34 (Campagne Civile Internationale
pour la Protection du Peuple Palestinien),CIMADE, CMF (Collectif des Musulmans de
France), MAN (Mouvement pour une Alternative Non Violente), NPA (Nouveau Parti Anti
Capitaliste), , PG (Parti de Gauche), UJFP (Union Juive Française pour la paix ).

………………………………………..

Non à la
célébration à Montpellier de l’annexion de Jérusalem
!

Depuis 34 ans, se tient à Montpellier
au Parc de Grammont, une « Journée de Jérusalem, capitale éternelle
et
indivisible d’Israël » organisée par le Centre culturel juif de
Montpellier, le Fonds social juif unifié, l’Agence juive pour
Israël, la
radio communautariste Aviva, soutiens inconditionnels des gouvernements
israéliens. Les discours à cette
occasion sont sans équivoque :
on se félicite de la « réunification de
Jérusalem » alors qu’il s’agit d’une
annexion en violation totale du droit
international.

Et ce avec le soutien de la Région Languedoc-Roussillon,
du Département de l’Hérault, de Montpellier
Agglomération et de la Mairie de
Montpellier !

Aucun
pays européen, ni même les États-Unis, ne reconnaît l’annexion de
Jérusalem-Est.
Aucun pays ne reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël (la
capitale reconnue est Tel-Aviv).

La condamnation de la colonisation et notamment celle de
Jérusalem est unanime (Résolution 478 de l’ONU).
« Israël est sur le terrain en train de poursuivre
l’annexion illégale de Jérusalem-Est en affaiblissant la
population
palestinienne dans la ville, en empêchant le développement urbain des
Palestiniens et au final en
séparant Jérusalem-Est du reste de la Cisjordanie
».
Cette phrase, issue du « Rapport
occulté des diplomates
européens en poste à Jérusalem »
(2009, Éd.
Salvator), illustre l’objectif israélien sur la ville de Jérusalem.

Le
mur d’annexion qui sépare matériellement la population palestinienne de
Jérusalem du reste de la Cisjordanie a
été déclaré illégal par la Cour
Internationale de Justice.
Alors qu’après quelque vingt ans de processus dits
de négociations entre Israël et les représentants du peuple
palestinien, les
dirigeants israéliens refusent systématiquement le droit international comme
fondement de tout
accord ;

Alors que s’annonce la reconnaissance, par
l’Assemblée générale des Nations Unies, de l’État palestinien
indépendant
souverain, dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale
;
Alors que de nombreux partis politiques et l’opinion publique en France
demandent cette reconnaissance par le
gouvernement français ;

Comment
la ville de Montpellier et nos autres collectivités locales, qui proclament leur
attachement à la paix,
peuvent-elles s’associer à cette propagande coloniale
et parrainer, par ce soutien, le gouvernement le plus
extrémiste qu’Israël
ait jamais eu menant, son peuple y compris, dans l’impasse ?
Nous demandons aux collectivités territoriales de
cesser de soutenir la politique coloniale israélienne dont
l’anachronisme le
dispute à la logique meurtrière toujours impunie.

Association
France Palestine Solidarité 34 ; Association des Travailleurs Maghrébins de
France 34 ; Attac Cévennes Sud ; Attac Sète-Bassin de Thau ; Centre de
Documentation Tiers Monde 34 ; Coup de Soleil LR ; Europe Ecologie Les Verts
Montpellier ; Fédération pour une Alternative Sociale et
Ecologique
Montpellier Centre ; Jeunes Communistes 34 ; Mouvement de la
Paix Montpellier ; Mouvement pour la Désarment, la Paix et la Liberté ; Parti
Communiste Français Montpellier ; Parti de Gauche 34

Avec le soutien du
: Nouveau Parti Anticapitaliste 34

A lire aussi

24  juin : “Le blocus de Gaza est un crime dirigé contre les civils” (Le Monde)

La campagne de Boycott d’Israël : Arguments juridiques d’une campagne politique par Julien Salingue

Juin 2010. Montpellier. Provocation autour de la journée de Jérusalem, socialistes complices!

Juillet 2010. Trois
maisons palestiniennes démolies à Jérusalem-Est! Dites, Monsieur
Frêche, les liens de Montpellier (et de la région) avec la terre
d’Israël restent-ils toujours aussi “charnels”?

Juifs et musulmans contre le blocus de Gaza (tribune dans Le Monde)

Une majorité d’Israéliens acceptent les exigences du Hamas pour libérer Gilad Shalit (Le Monde)

21_06_11_Boycott_journee_jerusalem.jpg

01_05_11_Manif_11.JPG

Journée jérusalem

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page