Pour dire non à Hinterland, soyons nombreux à Poussan !

    13_10_11_Hinterland.png

Communiqué de presse du collectif « NON à hinterland »

Le NPA s’associe à cet appel et sera présent au rassemblement de samedi.

Dossier : articles de L’Hérault du Jour

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Communiqué de presse du collectif « NON à hinterland »

NON à hinterland : la mobilisation continue

Notre collectif « NON à
hinterland » renouvelle fermement son opposition à ce projet à Poussan
qui est, depuis l’origine, un déni
démocratique, une aberration environnementale, un leurre économique
et sur l’emploi.

Le 7 octobre 2011, nous avons été reçus en délégation par M. Navarro, 1er vice-président du conseil régional Languedoc-Roussillon et porteur
du projet hinterland.

Nous lui avons exprimé
la volonté du collectif de confronter nos arguments respectifs
uniquement lors d’une réunion publique dans les délais les plus
brefs. M. Navarro en a accepté le principe.

Pour l’heure, nous continuons la mobilisation. Et nous appelons 
l’ensemble de la population du Bassin de
Thau à un rassemblement le samedi 15 octobre à 11 h à Poussan devant
les halles pour u
ne déambulation et un apéritif musical.

Contact :

04 67 78 48 40

non-hinterland@orange.fr

http://collectifnonhinterland.over-blog.com/

Adresse postale :

chez Biocoop. Av de la Barrière.

34540. Balaruc le vieux

Pétition NON A UN HINTERLAND A POUSSAN

Pour:mairie de Poussan

NON à HINTERLAND

Le Conseil Régional, avec l’ aval des élus locaux, a fait le projet
d’implanter un HINTERLAND de 110 hectares ( Base arrière du Port de Sète
: base logistique et lieux de stockage) sur la commune de Poussan aux
lieux-dits « Les Condamines « et « La Plaine »

Un collectif de citoyens, habitants de Poussan et de ses environs s’est constitué :

– pour refuser ce projet qui constitue un risque important pour notre environnement local et pour notre cadre de vie.

– pour qu’un débat démocratique s’installe afin que la population soit informée de tous les risques.

– pour que les citoyens puissent donner leur avis de manière démocratique .

Le Grenelle de l’Environnement incite à privilégier le fret
ferroviaire et le transport fluvial et maritime, ces moyens de
communication existent à Sète, ainsi que les terrains adaptés. L’option
qui est proposée est celle de la route et de l’augmentation du trafic de
camions entre Sète et Poussan et sur l’Autoroute A9 avec toutes ses
conséquences.

Cette implantation est un danger réel de pollution par sa proximité
immédiate de l’Etang de Thau et en amont le captage en eau potable qui
alimente Sète et ses environs.

Notre projet :

– protéger ces terres qui assurent le meilleur rendement agricole de Poussan,

– soutenir les agriculteurs et les habitants déjà installés sur le site, menacés d’expulsion,

– mettre en place un projet alternatif cohérent s’appuyant sur la
défense de la ruralité et la mise en place de circuits courts de
distribution (maintien sinon développement du vignoble, installation de
jeunes agriculteurs, cultures maraîchères bio, jardins partagés,
horticulture…..etc.).

AVEC LE COLLECTIF JE DIS « NON à HINTERLAND »


Les signataires

Pour signer cliquer ici

13_10_11_Hinterland_Poussan_avant.jpg

13_10_11_Hinterland_Poussan_apres.jpg

Articles de L’Hérault du Jour

  •  28 avril 2011

13_10_11_Hinterland_HdJ_2.jpg

13_10_11_Hinterland_HdJ_3.jpg

  •  23 juin 2011

13_10_11_Hinterland_HdJ_4.jpg

13_10_11_Hinterland_HdJ_5.jpg

13_10_11_Hinterland_HdJ_6.jpg

13_10_11_Hinterland_HdJ_7.jpg

Partager :
Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page