Pourquoi pas un supermarché coopératif à Montpellier ?

Voici
un projet de supermarché coopératif qui nous parait très intéressant.

Nous
publions l’appel des initiateurs du projet, leurs objectifs , les moyens pour y
parvenir.

une
initiative à soutenir…



Les  Amis de  la Coopérative   Montpelliéraine 

 

Lettre d’Appel

 

 

     Nous sommes un groupe de
personnes réunies autour d’un projet de supermarché coopératif dans
l’agglomération montpelliéraine. Nous ne sommes pas satisfaits par l’offre en
matière de commerce alimentaire dans notre ville, nous souhaiterions donc créer
un lieu, une entreprise,  qui corresponde à nos idéaux en matière
d’alimentation, d’agriculture et de commerce.

 

Nous voulons pouvoir acheter des produits
issus d’une agriculture pérenne, respectueuse des sols, de l’eau et du vivant.

 

Nous voulons que les personnes qui
cultivent et transforment nos aliments soient rémunérées correctement et
travaillent dans des conditions dignes.

 

Nous voulons permettre à tous l’accès à
des produits respectueux de l’environnement et des normes sociales.

 

Nous voulons que notre supermarché soit à
but non-lucratif : ni actionnaires, ni course au profit.

 

Nous voulons que notre coopérative soit un
lieu de vie de notre quartier, un lieu d’échange, de partages et de débats.

 

     Nous nous inspirons d’un
modèle déjà existant qui a fait ses preuves dans d
‘autres endroits.

 

     Nous avons besoin de toutes
les bonnes volontés. Téléchargez la lettre d’appel complète en
cliquant là,
et diffusez là le plus largement possible.

 

     Si ce projet de magasin
coopératif vous enthousiasme, si vous êtes

prêt à vous y investir, rejoignez-nous, ce projet sera
le vôtre !

 

     Les Amis de la Coop

 


Montpellier,
pourquoi pas nous ?

    
Comme nous le savons tous, Montpellier et ses alentours offrent une diversité
de paysages et de productions agricoles inégalée : la montagne, les
plateaux, les plaines, la mer et les étangs, les forêts, les vignes et les maraîchers.
Nous souhaitons stimuler la production agricole de qualité sur nos territoires
en proposant de nouveaux débouchés correctement rémunérés pour les
agriculteurs.

 

     La
ville de Montpellier possède également un tissu associatif extrêment riche et
nous souhaitons profiter de ce vivier d’engagement pour faire naître ce projet
culturel d’envergure autour des thématique de la nourriture et de la
consommation.

 

Nos perspectives de
développement à court terme

     Un supermarché coopératif à but
non lucratif est en construction à Paris :
la Louve qui ouvrira ses
portes en Janvier 2016. L’un de nos membres à participé activement au projet
parisien. Il a récolté minutieusement toute la documentation nécessaire et
connaît bien les porteurs du projet. 

Nous pourrons donc profiter pleinement de l’expérience de
la Louve et nous en inspirer… librement bien sûr !

 

     Nos premiers objectifs ensemble
sont de:

 

  • Trouver le nom de notre future coopérative.

  • Se mettre d’accord sur un plan d’action et
    des échéances.

  • Déposer les statuts de l’association.

  • Trouver un local.

  • Intégrer Alter Incub (incubateur
    d’entreprises sociales et solidaires à  Montpellier) ?

  • Monter notre groupement d’achat.

  • Produire des supports de communication et
    enfin commencer le recrutement.

  • Apportez-nous vos idées…

     

        
    Le projet de  la Louve s’est monté avec une incroyable participation
    bénévole. Un grand nombre de personnes venues de tous horizons, y ont
    participé. Tout le monde est donc invité à participer. Cependant, certaines
    compétences particulières restent essentielles pour mener à bien un projet de
    cette envergure. Des savoirs-faire qui ne courent pas les rues.

    Nous  aurons
    particulièrement besoin de:

     

  • Comptables pour gérer les comptes de
    l’association.

  • Juristes (droit des associations, droit des
    entreprises et droit du travail).

  • Programmateurs spécialisés (ERP, HTML 5,
    Drupal/Wordpress, CIVCRM).

  • Des programmateurs web, des graphistes,
    designers, communicants pour s’occuper de la communication du projet.

  • Des gens qui connaissent les AMAPs,
    groupements d’achats, réseaux d’agriculteurs dans la région.

  • Des architectes, maçons, chefs de chantiers.

     

        
    Mais le plus important c’est la motivation, la volonté et le temps. 

 

Mode
d’emploi

Chaque coopérateur,
s’engage à participer au fonctionnement du magasin, à hauteur de 3 heures par
mois.

Les coopérateurs
réalisent ainsi 75% des tâches de fonctionnement du magasin.

 

Le modèle permet
ainsi de maintenir des prix inférieurs à la grande distribution classique tout
en offrant un prix juste aux producteurs et en évitant la captation de
bénéfices par des actionnaires.

 

Il s’agit simplement
de rediriger les bénéfices de notre consommation vers les postes souhaitables
(production agricole responsable et prix justes pour les consommateurs)
selon le vœu de notre assemblée générale souveraine.

 

En échange de ces
trois heures de participation mensuelle, le coopérateur a donc accès aux
produits du magasin et a un droit de vote (une personne=une voix) lors des
assemblées générales de la Coopérative. 

 

Les travers de la
grande distribution ne sont pas une fatalité, organisons-nous !

 

Nous travaillons
assidûment à donner forme à cette initiative. Le processus de création de la
Louve a été relativement long (4 ans) et complexe. Bien sûr nous bénéficions de
l’immense travail déjà accompli à Paris mais la tâche reste ardue et plusieurs
compétences très spécifiques nous manquent (compta/gestion, Juriste
Asso/Entreprises, Informatique/Programmation, Business plan/fund raiser.)

 

Toutes les bonnes
volontés sont évidemment les bienvenues.

 

Toutes les infos ici

http://montpel-coop.wix.com/supermarche#!-propos1/cy9t

Partager :
Gauche écosocialiste 34