Projets de Saurel : la ligne 5 de tram passe aux oubliettes !

Nous avons lu avec attention les quatre pages d’interview de Saurel dans l’hebdomadaire La Gazette n° 1472. Nous ne traiterons ici que la question de la ligne 5 du tram.
Le projet initial de Ligne 5 devait relier Prades le Lez à Lavérune en passant par l’est, le centre et l’ouest de Montpellier.

image.jpg
 

 

Très rapidement, et en particulier lors des municipales, un point de clivage fort était apparu avec le refus qu’elle traverse le parc Montcalm. Ensemble ! et ses militant-es avaient agi pour la préservation intégrale du parc et pour une desserte des quartiers populaires.
Saurel élu, il a fallu toute l’énergie des collectifs «  ligne 5 » pour continuer à défendre ce projet de transport public et le remettre dans le débat public.
Ce qu’on apprend dans l’article « Saurel : le temps des projets » ne peut que décevoir fortement. Autant le dire clairement, une ligne 5 de tram n’a pas de place dans les projets du maire et président de la Métropole !A différentes reprises, le coût et le manque d’argent ont été mis en avant… Pourtant nous lisons qu’un engagement de 120 M d’euros est pris pour un nouveau stade à Odysseum ! Comme quoi l’argent dépend toujours d’une décision politique !

Maintenant voyons ce que Saurel nous dit sur le tram :

« La desserte du Campus et d’Agropolis par la route de Mende pourraient commencer avant la fin du mandat  (2020) » « dans un deuxième temps, ce sera le prolongement vers Montferrier et Clapiers » Aller jusqu’à Prades est totalement exclu.

Pour l’est de Montpellier, au mieux un bout de ligne Agropolis – Campus mais n’oublions pas le doute fort exprimé avec le verbe « pourraient ». En fait, rien de sûr.

Pour l’ouest de Montpellier, selon sa formule « rien n’est arrêté » !!

Nous apprenons que pour la voiture individuelle il en est tout autre. Les solutions se multiplient : « contournement ouest qui va relier l’A75 à l’A9, création de la Licom route à deux voies qui ira de St Georges d’Orques à Fabrègues puis jusqu’à Villeneuve les Maguelonne ». Il nous redit sa volonté de ne pas lui faire traverser le parc Montcalm et son souci de desservir les quartiers populaires. Il termine en insistant une nouvelle fois « bref : pour la partie ouest, tout reste à définir »

Faisons maintenant un petit bilan entre le projet initial de ligne 5 et ce qu’il en reste dans les projets de Saurel.

Première remarque, si nous parlons d’une nouvelle ligne de tram, nous devons visualiser son point de départ, son point d’arrivée et les quartiers desservis. Tout cela a disparu chez Saurel, plus aucune cohérence de ligne, mais juste un petit bout dans Montpellier (Campus/ Agropolis). Pire pour l’ouest de la ville et Laverune, le vide prédomine :  Saurel se contentant de répéter « tout reste à définir ».

Nous pouvons considérer, après lecture de l’article, qu’une nouvelle ligne de tram n’est en rien une priorité pour Saurel. Pourtant, un bon moyen de transport collectif public comme celui-ci, permettrait d’offrir une alternative à la voiture individuelle, de faire baisser la pollution….

Une nouvelle ligne de tram est un projet d’investissement important où les décisions en amont sont impératives si nous voulons les voir un jour concrétisées. Le mandat de Saurel se termine en 2020, tout ce qui n’est pas engagé d’aujourd’hui devient aléatoire ou est tout simplement oublié.

Nous ne doutons pas que, si cet article nous a bien énervés, il en soit de même pour les militant-es des collectifs de la ligne 5. Saurel enterre le projet et préfère dépenser notre argent public pour un stade ou un concours de miss, à nous toutes et tous de nous mobiliser pour un besoin social et écologique comme celui de la ligne 5.

Francis

Partager :
Gauche écosocialiste 34