Sauramps : la bataille pour pérenniser le groupe et les emplois a commencé !

Ce matin, mardi 24 janvier, les grévistes de Sauramps s’étaient rassemblés devant la librairie du Triangle à Montpellier. Un mouvement de grève très majoritaire. Uniquement lors d’un plan social en 1992, le personnel gréviste s’était rassemblé devant la librairie. La situation est des plus graves, le groupe et les emplois sont en jeu.

P1070805.jpg

 

(Nous ne reprenons pas ici des informations déjà données précedemment voir notre article sur le site )

L’inquiétude du personnel est à son comble, tout comme la crise de confiance envers la Direction. Deux repreneurs ont fait une offre de rachat. La Direction s’était engagée à donner les deux dossiers aux représentants du personnel. En effet, elle a l’obligation de présenter ces deux offres au Comité d’Entreprise. Pourtant, la Direction n’a présenté qu’une seule offre, celle qui lui convient. Or, ce projet de rachat par le  groupe L’Armitière (de Rouen) ne garantit pas, selon Julien Domergue responsable de SUD, le maintien de l’ensemble du groupe Sauramps, de ses surfaces commerciales et des emplois. Il semblerait que le site d’Odysseum et la librairie d’Alès soient particulièrement menacés.

Vendredi matin doit se tenir une réunion extraordinaire du CE où celui-ci devra donner son avis sur le projet de reprise. Cet avis est consultatif, la Direction peut donc passer en force en bafouant l’avis des représentants du personnel.

Les représentants de SUD exigent la présentation des deux dossiers (le second est celui de Bougerol- Librairie de Rodez) par souci de transparence et aussi pour avoir des éléments comparatifs sur l’offre financière de rachat, les investissements à venir…. La Direction a rejeté l’offre Bougerol sans donner la moindre explication, rendant ainsi incompréhensible et inacceptable cette décision.

Vu l’attitude de la direction, l’inquiétude est grande ! La réunion de vendredi est décisive  pour l’avenir des salariés. Un conflit sérieux peut éclater la semaine prochaine selon son déroulement.

Comme nous l’avons déjà écrit, Sauramps n’est pas seulement une librairie, c’est aussi une image emblématique de Montpellier. Son avenir concerne en tout premier lieu ses salariés mais aussi toutes celles et tous ceux attachés aux librairies indépendantes.

Ensemble ! continuera à être présent au côté du personnel pour exiger la pérennité du groupe et le maintien de tous les emplois.

Mardi 24 janvier 2017.

Francis Viguié

 

La presse locale était présente, voir les liens ci-dessous :

Midi libre du 24 01 17, avec vidéo de la prise de parole de Julien, délégué syndical Sud. http://www.midilibre.fr/2017/01/24/montpellier-debrayage-des-salaries-de-la-librairie-sauramps,1457243.php

La Marseillaise 14 01 17  http://www.lamarseillaise.fr/herault/social/56378-sauramps-le-personnel-a-un-droit-de-regard

France 3 LR   24 01 17 http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/nouvelle-manifestation-salaries-sauramps-montpellier-ales-1181801.html

P1070799.jpg

 

P1070803.jpg

 

 

Partager :
Gauche écosocialiste 34