Solidarité après l’attaque meurtrière contre le Conseil démocratique kurde en France à Paris le 23 décembre 2022

La Gauche Écosocialiste 34 était présente le 23 décembre 2022 au soir à la manifestation organisée à Montpellier suite à l’attaque meurtrière devant et à proximité immédiate du Conseil démocratique kurde de France (CDK-F) à Paris. Nathalie Oziol, députée LFI-NUPES de Montpellier, était également présente pour apporter son soutien.

Ce vendredi 23 décembre 2022, une personne armée a tiré sur des militant·es kurdes devant et à proximité immédiate du CDK-F à Paris. A l’heure où nous écrivons ces lignes, 3 personnes sont mortes et 3 autres sont gravement blessé·es.

Nous appelons à ce que l’enquête permette très vite de clarifier les motivations de l’assassin. En effet, la personne en question a, dans un passé proche, déjà attaqué des réfugié·es du Soudan (il venait de sortir de prison…), et n’a pas caché ses motivations racistes lors de ses premiers interrogatoires. Mais des zones d’ombres persistent, en particulier sur des personnes en lien avec lui. Le CDK-F considère d’ailleurs cette attaque comme terroriste et refuse qu’elle soit traitée comme l’acte raciste d’un déséquilibré.

Ajoutons par ailleurs que la montée d’un climat fasciste en France, en Europe et partout dans le monde, fait que les discours de haine de l’extrême-droite provoquent ce type d’attaques terroristes en son nom. L’extrême-droite tue, nous en voyons encore la preuve.

Enfin, cette attaque est concomitante avec le dixième anniversaire de l’assassinat, au siège même du CDK-F, de trois militantes kurdes, Rojbin, Sakine et Leyla. Assassinat qui porte la marque des services de renseignement turcs. Ceci alors que le Rojava subit actuellement de nouvelles attaques militaires de la part du pouvoir turc, à 6 mois des élections en Turquie.

La Gauche Écosocialiste 34 exprime donc sa solidarité envers les victimes, leurs proches et l’ensemble de la communauté kurde. Nous appelons à ce que l’enquête puisse rapidement clarifier les motivations de l’auteur et des connexion éventuelles avec d’autres personnes.

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse du CDK-F du 23 décembre 2022 :

Attaque terroriste contre le siège du CDK-F à Paris

Ce vendredi 23 décembre 2022, en fin de matinée, une attaque terroriste a été perpétrée par un homme armé, contre notre siège, au 16 rue d’Enghien, dans le 10e arrondissement de Paris.

Pour le moment, on dénombre au moins trois militants kurdes décédés et plusieurs blessés, dont trois dans un état grave.

Le Conseil démocratique kurde en France (CDK-F) condamne avec virulence cette attaque terroriste infâme qui intervient suite à de multiples menaces proférées par la Turquie, alliée de Daesh. 

Cet attentat terroriste survient également peu avant le 10e anniversaire du triple  assassinat des militantes kurdes à Paris le 9 janvier 2013, des meurtres qui restent toujours impunis en raison du refus de la France de lever le secret-défense. 

Nous tiendrons une conférence de presse ce soir, à 18h30, dans nos locaux. 

Nous appelons tout le monde à dénoncer cette attaque ignoble en se rassemblant dès à présent devant 16 rue d’Enghien.

Par ailleurs, nous vous appelons à participer à une veille nocturne qui aura lieu cette nuit, dans nos locaux, pour protester contre cet attentat terroriste et rendre hommage aux militants kurdes assassinés.

Partager :
Gauche écosocialiste 34