Solidarité avec le Collectif LUTTOPIA

Une coordination d’associations et d’individus occupait le 105, av de Lodève à Montpellier,
en faisant un lieu de vie et de refuge. 
Ce collectif a fait un travail social, administratif,
culturel, d’accompagnement, de responsabilisation,  absolument exemplaire.  Mais les CRS sont venus les expulser le 23
octobre.  Outre la violence de l’expulsion, au lieu du mois
habituel, un seul jour a été donné aux habitants du 105, pour déménager et stocker les affaires d’un bâtiment de près de 1
800 m2 logeant entre 95 et 105 personnes !

Gwen membre du collectif LUTTOPIA a bien voulu
répondre à nos questions sur l’action et le devenir de cette coordination plus
qu’utile dans la situation de crise et d’urgence sociale dans laquelle nous
sommes.






Cela faisait 6 mois
qu’une coordination d’une trentaine d’associations et d’individus occupait le
105, av de Lodève à Montpellier, en faisant un lieu de vie et de refuge (voir ici sur notre site et 

ici 

le site du collectif)


sigleluttopia.png

Ce collectif a fait un
travail social, administratif, culturel, d’accompagnement, de
responsabilisation,  absolument exemplaire.  Mais les CRS sont venus
les expulser le 23 octobre.

 Une expulsion dans la dentelle, comme ces
chargements garants de l’ordre public savent si bien le faire (saccage des
affaires personnelles, un bras et un nez cassés). (voir ici)

Outre la violence de
l’expulsion, au lieu du mois habituel, un seul jour a été donné aux habitants
du 105, pour déménager. Une seule journée pour déménager et stocker les
affaires d’un bâtiment de près de 1 800 m2 logeant entre 95 et 105 personnes !

Dans cette situation
d’urgence, Ensemble ! et le PC ont prêté leurs locaux pour que les personnes
puissent dormir à l’abri. (voir ici la lettre de LUTTOPIA à celles et ceux qui ont aidé)

Gwen membre du collectif
LUTTOPIA a bien voulu répondre à nos questions sur l’action et le devenir de
cette coordination plus qu’utile dans la situation de crise et d’urgence
sociale dans laquelle nous sommes.

 


1) Après
ces 6 mois d’occupation quel rôle selon toi a joué le collectif LUTTOPIA dans
une ville comme Montpellier où la question du logement est une question
cruciale?

 

Depuis plus de 6 mois
luttopia n’a fait que recevoir des personnes égarées, en rupture familiale, ou
avec le système, des personnes qui n’ont pas leur place dans les cases de
l’administration française.
Luttopia n’a fait que veiller à ce que chaque personne accueuillie ait accès à
ces besoins vitaux et donc fondamentaux.


2) Quelle est la situation actuellement
des personnes, des familles qui logeaient au 105 de l’avenue de Lodève ?

 

Aujourd’hui, 15 jours après
notre expulsion nous avons mis en place un réseau de solidarité constitué de
sympathisants et partenaires ; ce qui nous à permis d’assurer  une fois de
plus un hébergement d’urgence pour tous.
A ce jour mais depuis peu, 19 personnes sont assurées d’être à l’abris de
manière pérenne. Les autres personnes (environ 30), sont actuellment mises en
abris temporairement à l’église St Thérèse et d’autres chez des citoyens
investis ou en soutien à la lutte.
Tout cela n’aurait pas été possible sans ces dynamiques collectives.



 

3) Comment
le maire de Montpellier, l’Agglomération de Montpellier a réagi à votre
expulsion ?

 

Les évènements ont suscités
de vives réactions de nos partenaires, soutiens, sympathisants, et partis
politiques, ou individus ; mais les élus ou institutions refusent de nous
recevoir. Nos rassemblements devant la préfecture ou la mairie sont mal perçus,
nous sommes face à des grilles fermées et des brochettes de CRS ou de flics ou
les deux…
Des lettres au préfet et au maire ont été envoyées par nos partenaires, mais
aucune réponse à ce jour.

4) La  question du logement est loin
d’être réglée sur Montpellier, quelles perspectives pour LUTTOPIA, quelle suite
après cette expulsion ?

 

Notre revendication première
est la réquisition citoyenne. Nous combattons le gaspillage sous toutes ces
formes.
photo1luttopia.pngConvaincus des défaillances du système, le mouvement LUTTOPIA perdurera dans le
temps car il n’est pas dans les priorités de l’Etat de répondre à l’urgence
sociale. Notre objectif à long terme consiste à réquisitionner tout logement
vide tant qu’il y aura des gens à la rue. Faire en sorte que l’état respecte
ces missions régaliennes de porter assistance à toute personne sur son
territoire, faire respecter la constitution des droits de l’homme.

 

5) Lancez
vous un appel à la solidarité ? De quoi avez-vous besoin maintenant ?

 

Toute aide est la bienvenue,
qu’elle soit matérielle, financière ou humaine.
Nos solutions restent provisoires et précaires, le réseau ne doit pas s’épuiser
; c’est l’affaire de tous….


Contactez Ensemble pour
l’aide concrète.


Contacter luttopia : ici         Voir leur site ici 


Partager :
Gauche écosocialiste 34