Succès de la grève et du rassemblement contre la privatisation des crèches à Montpellier

Le duo Saurel – Levita a annoncé la privatisation de la crèche Boussinesq avant même la moindre concertation avec le personnel et les organisations syndicales. Cette décision de mise en Délégation de Service Public (DSP) a déclanché la colère des personnels. Les organisations syndicales CGT – SUD – CFDT – FO – UNSA  ont appelé , vendredi 15 avril, à une grève et à un rassemblement dans le hall de la Mairie.

 

_cid_7A8783D2-03EC-4BC7-AA60-84C91875CF3C_home.jpg
 

 

 

 

Vendredi 15 avril devait se tenir le Comité Technique traitant du statut de la crèche future. Toutes les organisations syndicales ont boycotté le Comité Technique. Celui-ci devra se tenir d’ici 8 jours. Près de 300 salariées se sont retrouvées pour manifester dans le hall de la Mairie. L’ensemble des crèches de Montpellier était représenté dans une ambiance à la fois radicale et joyeuse.

_cid_11CA049D-7E65-4B7E-8E00-26151F28E1BF_home.jpg
 

La mise en DSP :

Elle a commencé avec la crèche J. Baker. Celle ci était une création avec un personnel nouveau à recruter. Au contraire, la crèche Boussinesq est la suite de la crèche Sophie Lagrèze, non conforme aux normes actuelles. Le personnel municipal subit directement le choix de la mise en DSP. Maintenant, tout le monde a compris le scénario du duo Saurel – Levita : toute nouvelle crèche sera en DSP !

Saurel est en conflit majeur avec le personnel municipal. En peu de temps, les tensions et conflits se multiplient. Saurel, sans rien démontrer, parle d’emplois fictifs à la Mairie, privatise le Planétarium, s’affronte avec le personnel des cantines (voir notre article sur ce site), et  maintenant avec les salariées des crèches ! Il est loin le temps du « citoyen » adepte de la démocratie participative.

Le refus de la privatisation était au centre de la mobilisation

Comme dans tout mouvement social réussi, la créativité et l’inventivité étaient au rendez-vous. Les salariées, puisque  le personnel est essentiellement féminin, se sont copieusement moquées de l’amour de Saurel pour le concours Miss France. Saurel a tout fait pour que le concours miss France 2017 se tienne à Montpellier, en Décembre à l’Arena. Il a ainsi budgeté 650000 euros, ( un beau cadeau à une opération privée)  mais privatise et refuse toutes les revendications des personnels. Nous voilà face à un adepte de Hollande – Valls – Macron et des logiques patronales !

 

_cid_1A783A85-5520-4718-9FAE-F47AA4795091_home.jpg
 

Pour dénoncer ce choix politique et financier, les grévistes s’étaient habillées en Miss. Ainsi, les Miss de chaque crèche avaient revêtu écharpe au nom de la crèche et diadème dans les cheveux. Et sur les pancartes revendicatives :

« L’important c’est Miss France ou la petite enfance ? »

 

Une vague de fond s’est levée.

La question du service public de la petite enfance et de l’avenir des crèches est au cœur du conflit. Service public ou marchandisation d’un besoin social, telle est la question posée.

Le personnel a de quoi être inquiet. Pour faire passer la mise en DSP de la crèche J. Baker, la gestion avait été donnée à la Mutualité. Or, la crèche J. Baker est aujourd’hui entre les mains de People&Baby ! People&Baby est dans toutes les têtes pour la suite des DSP.

 

 

 

Nous affirmons,  tout notre soutien aux salariées des crèches et à leurs organisations syndicales.

Avec elles, nous exigeons :

  • le retrait de tout projet de DSP

  • un grand service public de la petite enfance au niveau des demandes des habitant-es

  • l’intégration dans le service public du Planétarium et de la crèche J. Baker

_cid_2BD1860B-33E9-4244-9FFD-D77BE4DD1047_home.jpg
 

 

Tout pour la petite enfance ! Rien pour le concours Miss France !

Ensemble ! soutiendra toutes les initiatives de mobilisation.

Vous pouvez retrouver et signer la pétition proposée par CGT, la CFDT, FO et SUD « Non à la privatisation des crèches municipales de Montpellier »  en ligne sur « change.org »

 

 

 

Montpellier, le 15 avril 2016.

Photos et compte-rendu Francis Viguié

 

 

 

_cid_213A780A-6D02-4C74-ACE7-8BA7092976A4_home.jpg
 
_cid_2F9737C8-FA2A-45BD-924F-2B1C443EB686_home.jpg
 
_cid_399C827A-1807-48DB-BEB5-CB111FE101CF_home.jpg
 
_cid_4EAE55C8-35D7-42C2-9D88-C6A9D7AAC9B3_home.jpg
 
_cid_ACE16CB2-0CAC-424A-A7E9-A6F31C09067E_home.jpg
 
_cid_AFC12A30-34D4-44E7-BE7E-AD135CF7DD6D_home.jpg
 
_cid_B71D453C-58A0-43C1-86B2-F4907CD05011_home.jpg
 
_cid_DCBB7AFE-7D03-4721-8AE5-75397449CFB7_home.jpg
 
_cid_E4E0EB61-5A25-44D9-A1C1-9CFB7B167146_home.jpg
 
_cid_ECC9A42E-44E1-45D4-BDBA-E6035F92EE77_home.jpg
 
 
 

 

Partager :
Gauche écosocialiste 34