Pour une régie publique de l’eau, démocratique, écologique et solidaire

Lors des municipales de Montpellier, l’un des enjeux majeurs était le service public de l’eau et son maintien ou non dans le giron des multinationales, en l’occurrence Suez et Véolia.
Avec la victoire de Saurel, ce fut la victoire du retour de l’eau en régie publique. Elément du programme du futur nouveau maire qu’il a présenté pendant toute sa campagne comme un point fondamental. Il fallait le retour en régie publique de l’eau pour que les montpelliérains se réapproprient leur ville. La démocratie doit être revitalisée, la politique rapprochée des citoyen-ne-s.

x Lors des municipales de Montpellier, l’un des enjeux majeurs était le service public de l’eau et son maintien ou non dans le giron des multinationales, en l’occurrence Suez et Véolia.
Avec la victoire de Saurel, ce fut la victoire du retour de l’eau en régie publique. Elément du programme du futur nouveau maire qu’il a présenté pendant toute sa campagne comme un point fondamental. Il fallait le retour en régie publique de l’eau pour que les montpelliérains se réapproprient leur ville. La démocratie doit être revitalisée, la politique rapprochée des citoyen-ne-s.

Nous ne pouvons que nous réjouir que, à peine le bureau exécutif de l’Agglo de Montpellier voté, la question du retour en régie publique de l’eau soit mise à l’ordre du jour ce mercredi 7 mai.
Nous nous en réjouissons car c’est le fruit d’un long combat que l’association “Eau secours 34”, que le « collectif  pour le retour en régie publique de l’eau » de Montpellier ont mené. Un combat difficile dans lequel Ensemble et notre élu sortant Francis Viguié, notamment, se sont pleinement investis. Et après ces nombreux mois d’enquête, de pétitions, de distribution de tracts, de lettres aux élus, de conférences de presse, enfin de la lumière au bout du tunnel. La sortie de l’eau des mains des multinationales capitalistes devient possible!

Il reste maintenant à transformer l’essai et c’est pourquoi Ensemble a participé ce matin à la conférence de presse organisée par l’association “Eau secours 34” et le « collectif pour le retour en régie publique de l’eau ».
C’est pourquoi nous appelons à leurs côtés à un rassemblement devant l’Agglo lors de la séance extraordinaire du mercredi 7 mai consacrée à la question de l’eau.
Il faut que le conseil d’Agglo valide maintenant la volonté qui s’est exprimée dans les urnes au mois de mars dernier.

– La distribution de l’eau mais aussi l’assainissement de l’eau doivent retourner en régie publique. Faire l’un sans faire l’autre n’aurait aucun sens, à part celui de laisser dans les mains des marchands un moyen de s’engraisser sur le dos des citoyens.
– Si nous voulons que les Montpelliérains, les habitants de l’agglo se réapproprient leur service de l’eau, il faut que cette régie publique donne toute sa place aux usagers, aux travailleurs de l’eau dans le conseil d’administration qui conduira la politique de l’eau de cette régie. Il faut que cette régie soit une régie publique à autonomie financière et à personnalité morale.
– Notre service public de l’eau doit faire primer la solidarité en organisant la gratuité des premiers mètres cubes d’eau.
– La préservation de l’eau doit être également au cœur de la politique publique de l’eau en augmentant drastiquement le prix de l’eau passé un certain seuil.

C’est ce que nous allons expliquer et expliquer encore et encore aux nouveaux élu-e-s du conseil d’Agglo. Nous ne lâcherons rien surtout si près du but!
Transformons l’essai, rassemblons-nous massivement mercredi 7 mai devant l’Agglo de Montpellier pour une véritable réappropriation du service public de l’eau. Un service public, en régie publique, démocratique, écologique et solidaire.

Partager :
Gauche écosocialiste 34