Accueil Evénements Culturel et vie de quartier Duo Bernardo Sandoval – Serge Lopez
Sandoval-Date
La Carmagnole

Lieu

La Carmagnole
10 rue Haguenot, Montpellier
Site Web
https://lacarmagnole.fr

Date

25 Mar 2022
Expiré!

Heure

6h00 - 6h00

Duo Bernardo Sandoval – Serge Lopez

A deux voix et à deux guitares, un joyau de sincérité

Ils avaient enchanté le public de la Carmagnole, en 2019. Leur succès a été tel ce soir là que la programmation de nos deux compères le vendredi 25 mars prochain s’est imposée tout naturellement.

Deux complices, deux amis de longue date

Si la ville rose a permis leur rencontre, depuis 35 ans, au-delà de l’amitié, c’est la liberté qui réunit Bernardo Sandoval et Serge Lopez.
Soif des origines, quête de la racine des racines, impérieuse et vitale nécessité.
Par l’Afrique ou l’Andalousie, par les Andes ou le Brésil, par le rythme et par le rêve, ils ont parcouru ce chemin intérieur qui s’éloigne du flamenco pour mieux y revenir et transcender sa vie d’énergie, d’émotions.
Et nous offrir à deux voix et à deux guitares, leur joyau de sincérité.

Qui sont ces musiciens exceptionnels ?

Bernardo Sandoval
Bernardo Sandoval est guitariste, auteur – compositeur et interprète Franco – Espagnol, né le 3 mai 1958 en Castille-et-Léon en Espagne, Toulousain d’adoption depuis 1960
Bernardo Sandoval est diplômé de la chaire de Flamenco de Cordoba pour son apport à l’art flamenco en matière de guitare de concert, Prix de guitare de Cordoue en 1978. Il a remporté le premier prix du concours National de la Uniòn en 1979. En 1998, il obtient le César de la musique de film à l’occasion du 51° Festival de Cannes pour le film Western de Manuel Poirier
Issue d’une famille ouvrière, exilée à Toulouse en 1960, il découvre la guitare à l’âge de 14 ans, fréquente le centre espagnol de la rue des Chalets et découvre le Flamenco
Au moment de la chute de la dictature franquiste, Bernardo Sandoval a 16 ans et décide de retourner en Espagne, à Barcelone, pour retrouver des chanteurs de Flamenco
A 20 ans il est diplômé de la chaire de Flamenco de Cordoba, il remporte l’année suivante le premier prix du concours National de la Uniòn mais l’élitisme et l’ intégrisme, ainsi que l’ambiance polémique du milieu du Flamenco en Espagne l’incitent à revenir à Toulouse
Bernardo Sandoval est aussi attiré par le métissage musicale de la ville rose; Rock, blues et salsa, principalement,  représente pour lui un intérêt tout aussi important que le Flamenco
En 1979, Bernardo Sandoval contacte Salvador Paterna ( flamenquiste toulousain) pour former un duo qui tournera pendant deux ans en France et en Espagne
Il se lance dans de nombreuses tournées en Afrique, Amérique du Sud et Amérique du Nord, pendant lesquelles il rencontrera des grands noms comme le guitariste Paco de Lucia, le chanteur gitan Camaron de la Isla, le violoniste Didier Lockwood, les chanteurs Michel Jonasz et Jacques Higelin, la chanteuse Mexicaine Chavela Vargas, …
C’est le Printemps de Bourges, en 1988, qui fera véritablement découvrir Bernardo Sandoval, où il fera la première partie de Didier Lockwwod. L’année suivante il assurera la première partie de Michal Jonasz à la Cigale et au Casino de Paris, la même année il se produit aux arènes de Nîmes avec Camaron de la Isla
Ses tournées en Amérique du Sud, à Cuba et au Chili notamment, ainsi qu’en Afrique, au Sénégal, au Togo et au Bénin permettront à Bernardo Sandoval de développer son style musical puissant à destination d’un public exigeant et connaisseur.
Il intègre en 1996, le collectif Toulousain 100% Collègues.
Il sera initié à la musique classique par l’ancien directeur de l’Orchestre de chambre national de Toulouse, Alain Moglia

Bernado Sandoval est aussi auteur de musiques de films, il obtient un César pour la musique du film de Manuel Poirier, Western
Il compose la musique du film de Manuel Pradal, Marie Baie des Anges, la BO de Marie-Line de Medhi Charef, ainsi que celle de La Fille de Keltoum autre film de Medhi Charef, présenté au 54eme Festival de Cannes en 2001
Bernardo Sandoval effectue une tournée au Mexique, mettant la touche finale à une démarche artistique nommée Rekindio. Tournée qu’il effectuera avec un orchestre de 50 choristes, 150 musiciens et la chanteuse Zapotèque Lorena VeraPar la suite, il se produira en France, puis en Belgique, il travaille ensuite sur des textes écrits par son frère Gabriel Sandoval et sur l’œuvre du sculpteur Alain Corret
Il compose la musique du film « le café du pont » de Manuel Poirier.
2013 : Sortie de l’album  Te Vi
2016 : Création et tournée  Kouna avec Bernardo Sandoval, Paamath, Jean Adagbenon
Tournée du duo Bernardo Sandoval/Serge Lopez
Tournée du groupe Le Collectif La Bohème
Sortie des 2 albums Bernardo Sandoval
2017 : Tournée Bernardo Sandoval en trio, quartet , quintet
Tournée du duo Bernardo Sandoval/Serge Lopez
Tournée du groupe Le Collectif La Bohème
Création Passages avec la chanteuse , percussionniste Equidad Bares
Création Latno Soy
2018 Création Romantica Pasion
Création 40 Ans de scène, Romantica Pasion
2019 Sorties de 2 CD, Duo Studio Live et Quartet Studio LIVE
Concerts « Latino Soy » , Duo avec Serge Lopez, Bernardo Sandoval Quartet , 40 Ans de scène Romantica Pasion.
Et récemment sortie de son dernier CD en compagnie du chanteur et musicien sénégalais Paamath

Serge Lopez
Serge Lopez naît à Casablanca, au Maroc, en 1958. Trois ans plus tard, ses parents s’installent à Toulouse. Adolescent, après avoir grandi dans une atmosphère musicale et un univers hispanique, il se passionne pour la guitare, dans un style plutôt électrique.
Lors d’un séjour de deux ans à Malaga (Espagne), Serge Lopez attrape le virus du flamenco qui ne va plus le quitter. Pour le guitariste âgé d’une vingtaine d’années, le déclic se produit quand il fait la rencontre de Bernardo Sandoval avec qui il partage nombre de points communs. Serge Lopez suit Sandoval en tournée, de la France au Canada en passant par l’Europe, et l’accompagne sur trois albums et la musique du film Western (1997) de Manuel Poirier, primée à Cannes.
En 1986, Serge Lopez se retrouve à jouer avec le Brésilien Renato de Resende, avant de voler de ses propres ailes trois ans plus tard. Il participe notamment aux aventures de 100% Collègues et des Motivés, collectifs issus de la scène alternative toulousaine, aux côtés de Sandoval et du percussionniste Pascal Rollando. En 1999 sort son premier album solo Baratillo chez Willing Productions, suivi de Quisiera en 2001.
Avec Pascal Rollando et le contrebassiste de jazz Jacky Grandjean, Serge Lopez monte son propre trio qui parcourt les scènes européennes et américaines, des Francofolies de La Rochelle en 2000 au festival South By Southwest à Austin (Etats-Unis) l’annnée suivante. Le Serge Lopez Trio enregistre les albums Sentidos, paru en 2002, puis El Encuentro, diffusé en 2005. Le guitariste poursuit sa route avec Francis Cabrel qui l’engage pour l’album Des Roses et des Orties sorti en 2007 et la tournée qui en découle. Au sortir de cette expérience, Serge Lopez enregistre Au Fil de l’Horizon, album parsemé de chansons écrites par le chanteur d’Astaffort et interprétées par Art Mengo (« Sans qu’elle me voie »), Idir (« Como Amar ») ou Mouss & Hakim (« Appaloosa (suite) »).

https://lacarmagnole.fr/event-pro/duo-bernardo-sandoval-serge-lopez/

Gauche écosocialiste 34
Retour haut de page