Accueil Evénements International SOLIDARITÉ CONTRE LA RÉPRESSION DES MILITANT.E.S BDS FRANCE MONTPELLIER   RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ

Lieu

Commissariat central
Montpellier
Catégorie

Date

01 Déc 2022
Expiré!

Heure

9h30

SOLIDARITÉ CONTRE LA RÉPRESSION DES MILITANT.E.S BDS FRANCE MONTPELLIER   RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ

SOLIDARITÉ CONTRE LA RÉPRESSION DES MILITANT.E.S BDS FRANCE MONTPELLIER

 

 

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ

JEUDI 1er DÉCEMBRE À 9H30

DEVANT LE COMMISSARIAT CENTRAL

(206 rue du Comté de Melgueil)

 

« L’APARTHEID ISRAÉLIEN ENVERS LE PEUPLE PALESTINIEN EST UN SYSTÈME CRUEL  DE DOMINATION ET UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ » (Amnesty)

 

José-Luis Moragues, un des animateurs de la Campagne BDS France Montpellier est une nouvelle fois convoqué pour une audition au Commissariat central de Montpellier.

Il fait l’objet d’une enquête car il est « soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction de provocation à la haine ou à la violence, harcèlement sur le territoire national depuis temps non prescrit ».

 

A Montpellier, depuis des années,  le préfet et le maire de concert avec les associations pro-israéliennes essayent d’interdire la moindre critique publique contre le colonialisme de peuplement israélien et son système d’apartheid.

  • La Mairie a retiré en mai 2022 le prêt d’une salle municipale initialement accordée, en raison du thème de la conférence du président d’Amnesty France sur « L’apartheid israélien, un système de domination cruel et un crime contre l’humanité ». Elle en a fait de même avec l’AFPS34 puis a retiré le logo de la Ville.
  • La Mairie a refusé une salle municipale pour une conférence sur Jérusalem et le droit international avec l’avocat G. Devers
  • Le préfet a interdit en juin 2022 une manifestation de protestation contre ladite « Journée de Jérusalem » qui n’est autre que la commémoration de l’annexion de Jérusalem par l’armée israélienne le 7 juin 1967. Ceci en présence du Consul israélien, du maire de Montpellier, du Sénateur PS : H. Bourgi.

 

Le seul crime de la Campagne  BDS France Montpellier et de ses militant.e.s  est de dénoncer et combattre sans relâche le colonialisme de peuplement et le système  d’apartheid israéliens.

 

La haine et la violence sont du côté d’Israël et de ses complices :

2021 a été l’année la plus meurtrière pour les enfants palestiniens depuis 2014. Les forces israéliennes et des civils armés ont tué 78 enfants palestiniens d’après les preuves réunies par DCIP. Depuis janvier 2022, 49 enfants palestiniens ont été tués dont 32 enfants palestiniens abattus par balles par les forces israéliennes et les colons en Cisjordanie occupée. DCIP a documenté l’assassinat de 17 enfants palestiniens entre le 5 et le 7 août après que les forces israéliennes aient lancé une offensive militaire dans la Bande de Gaza.

Le harcèlement il est du côté du maire, du préfet et des associations pro-israéliennes qui poursuivent  de leur répression les militant.e.s BDS France Montpellier (Plaintes, PV, procès, interdictions de réunions, de manifester, etc.)

Gauche écosocialiste 34