bandeau_event_fb

Journées du matrimoine

Journées du matrimoine
matrimoine

Les journées du Matrimoine ont été créées en 2015 par HF pour mettre à l’honneur les femmes artistes dans tous les domaines. Trop souvent invisibilisées, trop souvent mises de côté, trop souvent considérées comme moins importantes que les hommes qui les accompagnent quand ceux-ci sont eux-mêmes des artistes. Il s’agissait de les sortir du silence, des marges où on les avait reléguées et de les mettre à juste titre en lumière.

 

 

Au programme, pour cette année 2021, des femmes qui ont compté et qui comptent encore, et on crie ensemble non à leur invisibilisation !
 

 

 

 

Que leurs noms brillent

Dans la nuit, dans une discrétion mesurée, nous renommerons les rues avec des noms de femmes qui devraient faire partie de nos quotidiens, celles qui nous inspirent, celles qui nous font rêver, celles qui ont fait avancer la science, les lois, le soin, la pédagogie, celles sans qui ce serait difficile de tenir, et toutes celles qui ont marqué l’art bien sûr. A partir du vendredi 17 septembre, au matin lever les yeux dans l’Ecusson.

 

Racontons des destins de femmes

Les plus jeunes vont se régaler ! Samedi 18 septembre à 11h, lectures d’albums jeunesse à ICI-CCN Institut Chorégraphique International

A travers plusieurs actions, nous avons mis en lumière des destins de femmes. Melba Liston, une tromboniste américaine, compositrice et arrangeuse, qui a joué avec les plus grands, il était temps de faire résonner son nom, de raconter une vie incroyable de talent et de détermination, sa vie sera racontée à travers la lecture d’un album jeunesse. C’est Magali Wiéner, autrice HF qui en lira la traduction.

Même principe pour la vie de la plasticienne Louise Bourgeois, c’est Marielle Baus, actrice HF qui lira un album jeunesse paru l’année dernière qui montre la créativité magique de Louise Bourgeois, une narration intelligente et subtile qui lance des fils pour mieux comprendre la portée de ses araignées fantastiques. 

 

Comme nous investissons le CCN, c’est l’occasion de profiter du lieu pour donner à voir l’Exposition Femmes de Montpellier réalisée par les membres d’Osez le Féminisme 34 sur les femmes montpelliéraines, elles en ont sélectionné quatorze, dont les noms ont été peu à peu effacés. De grands panneaux permettent de leur donner une vraie place. Exposition visible samedi 18 et dimanche 19 septembre de 12h à 17h.

 
 

Promenons-nous dans Montpellier et rappelons-nous qui elles étaient et ce qu’elles ont fait

En suivant la guide, Sylvia Parrot-Labis, nous donnons l’occasion sur tout le week-end d’arpenter les rues de la ville en rendant hommage à celles qui ont écrit, fait avancer la science, défendu leurs droits et leurs matrimoine. Une visite où l’on parle de Jeanne Galzy, Marie de Montpellier, Agnès McLaren, Louise Guiraud, c’est un éclairage peu connu et passionnant.

Un petit avant-goût sur son site : http://www.occitanie-excursions.com/?page_id=1459 

Samedi 18 et dimanche 19 septembre, départs des visites guidées 10h30, 14h ou 16h30. 

 

On tourne ! Où sont les femmes ?

Soirée au cinéma Nestor Burma de Celleuneuve le samedi 18 septembre

On commence par une conférence à 18h animée par Brigitte Rollet « Quels regards pour les femmes au cinéma ? » de Brigitte Rollet 

On enchaîne sur l’exposition « femmes dans les films sortis en 1981 » Exposition conçue par Dominique Guerrero et portée par l’association Nakawé doc – Les oubliées de l’Histoire

et on finit à 21h par la projection de Neige film de Juliet Berto 

Après Alice Guy, Jacqueline Audry, Germaine Dulac, Paula Delsol, cette année ce sera Juliet Berto avec la projection de son film Neige (1981). Film qui reçoit le prix du cinéma contemporain au festival de Cannes et est nommé pour le César du meilleur premier film en 1982. La séance sera présentée et animée par Dominique Guerrero du Mouvement HF Occitanie et Brigitte Rollet.

 

Dimanche… c’est sieste à 14h30

Toujours au CCN, dans l’ambiance feutrée et énergisante du jazz, nous vous proposons des siestes musicales sur des morceaux de jazz composés ou interprétés par des jazzwomen, chaque fois en préambule une présentation de l’artiste animée par Lou Prigent.

 
 

Lire, lire, encore lire

Au CCN une table présentant un choix étendu de livres autour du féminisme sera proposé à la vente, merci à la librairie du Grain des mots

et s’il fallait vous en conseillez un ? Sororité, collectif sous la direction de Chloé Delaume

Pour conclure, un lien vers un livre qui sonne bien pour les journées du matrimoine

Tout le monde peut être féministe, enjoy !

Fiche de lecture : Tout le monde peut être féministe, de bell hooks

 

Date

18 Sep 2021
Expiré!

Heure

10h00 - 10h00
Catégorie
Ensemble 34
Retour haut de page