Samedi 5 février Congrès du NPA 34 à Montpellier

Après des mois de discussions – par voie de textes, dans les comités et en assemblées générales de secteur – et alors qu’en Tunisie et en Egypte la révolution se rappelle au bon souvenir de chacun, le NPA 34 arrive dans la dernière ligne droite qui le mène vers l’adoption des documents qui orienteront son action, ses activités, dans les jours, les semaines, les mois à venir. Samedi 5 février, pendant toute la journée, l’ensemble des militants de l’Hérault débattront, encore une fois, des motions déposées mais, cette fois, ils trancheront ces discussions par des votes. Ces résultats se concrétiseront par la désignation à la proportionnelle de délégués au congrès national qui se tiendra les 11, 12 et 13 février prochains à Paris.



Pendant les deux ans qui ont suivi sa fondation, le NPA s’est impliqué de toutes ses forces dans les divers mouvements sociaux dont celui, récent et puissant, même s’il n’a pas abouti à un succès, des retraites. Il n’a pas non plus ménagé ses forces lors des élections européennes et les régionales.

Ainsi à ces Régionales de l’an passé, nous avons été parmi les plus actifs pour mettre en place, ici en Languedoc-Roussillon, un accord unitaire, A Gauche Maintenant !, avec le PCF, le PG, la Fédération, le M’pep, GU et les Objecteurs de croissance; accord qui, après une dynamique campagne de terrain, a obtenu un résultat honorable dans le contexte difficile des manoeuvres des frêchistes et des socialistes canal historique. Une des tâches de ces congrès sera de faire un bilan sur la durée de cette démarche unitaire au vu, en particulier, de l’implication des uns et des autres dans le mouvement des retraites et plus généralement dans les luttes, de la façon de se positionner chacun sur les prochaines élections, les cantonales de cette année mais aussi les présidentielles et les législatives de 2012. Avec, au coeur de la réflexion collective, la question essentielle : quelle unité construire, dans l’articulation nécessaire du mouvement social avec les réponses politiques, pour créer l’alternative par la rupture avec le capitalisme prédateur et non l’alternance de reconduction dudit capitalisme dont le PS est le principal vecteur ! (1)

Pour avoir une idée précise du débat d’orientation qui traverse le NPA, comme il se doit dans une organisation démocratique, on peut lire les textes déposés pour ces congrès (voir ci-dessous). On trouvera aussi les textes d’un débat complexe que le NPA a décidé de mener de front sur « religion, émancipation et féminisme« . On notera à ce propos le côté inédit dans le paysage politique français d’une telle démarche sur un sujet propice aux amalgames, aux anathèmes et aux stigmatisations : le NPA a fait, lui, le choix, du débat d’idées, du débat politique mené, là aussi, avec la boussole de l’émancipation, hors des sentiers battus (rebattus!) des consensus plus ou moins avoués dont se délecte ce capitalisme discrédité !

(1) La preuve par l’étranger (et un retour sur la France): la presse espagnole de ce vendredi 3 février nous apprend que le président du gouvernement (l’équivalent du premier ministre en Espagne), le socialiste Zapatero a reçu les félicitations de Merkel et de Sarkozy pour « son courage et sa détermination » dans les réformes, spécialement celle des retraites que les deux principales centrales syndicales viennent d’avaliser et qui repousse l’âge du départ à 67 ans ! En réponse, Zapatero a affirmé son appui à la proposition de la chancelière allemande de généraliser à toute l’Union Européenne les mesures espagnoles, à commencer par celle sur les retraites, ou d’en prendre de nouvelles comme le décrochage des salaires par rapport à l’inflation. Zapatero, cela va sans dire, est membre de la même internationale que Aubry, Strauss-Kahn, Royal, etc. L’ex-président tunisien en a, quant à lui, été exclu… après sa piteuse mise en fuite par son peuple mais, aux dernières nouvelles, le président égyptien en fait, lui, toujours partie !

Bonne lecture :

Présentation des travaux préparatoires au 1er congrès du NPA…

Textes en débat

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page