Montpellier Mobilisation dans l’Education

Face aux suppressions massives de poste et aux conséquences des réformes (casse de la formation des enseignants…), mobilisation cette semaine dans l’éducation. Une journée nationale de grève est prévue jeudi.

9 février : Les lycéens de Clemenceau en avance sur la mobilisation (Midi Libre). Voir ci-dessous..

JEUDI 10 FÉVRIER
GRÈVE DANS L’EDUCATION

Manifestation : Montpellier, 14h00
Place de Thessalie (Antigone)


Lycéens de Montpellier pendant le mouvement des retraites


9 février : Les lycéens de Clemenceau en avance sur la mobilisation (Midi Libre). Voir ci-dessous..

Au lycée Clémenceau, les élèves, appuyés par parents et enseignants, ont protesté hier mardi notamment contre les suppressions de postes et les conséquences de la réforme de la formation des enseignants. Les élèves, y compris dans des matières fondamentales (math en 1°S, éco en 1 ES) ne bénéficie d’aucune continuité dans l’enseignement : prof en congé maternité non remplacée, alternances de profs stagiaires (juste titulaires du concours), d’étudiants (en préparation du concours) et de contractuels…

9 février : Les lycéens de Clemenceau en avance sur la mobilisation (Midi Libre)

Extrait : Ils s’étaient réunis à 8 h. Prévenus par Facebook ou par le bouche-à-oreille, les élèves du lycée Clemenceau massés devant les portes bloquaient la circulation sur un tronçon du boulevard et également l’entrée de l’établissement. Le blocus de l’entrée principale, décidé un peu « à la dernière minute » selon les lycéens, devait sensibiliser les 1 400 lycéens de l’établissement aux détériorations de leurs conditions de travail à la rentrée 2011-2012. Alice, représentante des élèves explique les raisons de cette pré-mobilisation : « On prépare la manifestation nationale de jeudi, il faut se mobiliser auprès des parents d’élèves, des professeurs, c’est ensemble qu’on aura plus de poids ! »


L’intégralité de l’article

Communiqué des organisations syndicales de l’Hérault. (FSU, CGT, SUD)

Depuis trois ans, le gouvernement accélère la mise en place d’un système éducatif inspiré des modèles libéraux et des recommandations de l’OCDE. Sur fond de restrictions budgétaires massives, il prône l’autonomie des chefs d’établissement, la mise en concurrence, la remise en cause du statut de fonctionnaire d’État, l’abandon de l’éducation prioritaire au profit du dispositif CLAIR… Pour les élèves, cela signifie tri social et renvoi à sa responsabilité individuelle en cas d’échec. Pour les personnels, les conséquences sont déjà là et s’aggravent : remise en cause de nos métiers et de nos missions ; multiplication des injonctions, des formes de caporalisation, des tâches supplémentaires qui dénaturent le sens même de notre travail ; précarisation accrue ; surcharge de travail ; conditions de travail et d’emploi détériorées…

Nous ne voulons pas de cette École !

Les organisations syndicales de l’Hérault: FSU (SNES-FSU, SNUIPP-FSU, SNEP-FSU), CGT Educ’action, SUD Education, appellent tous les personnels des écoles, collèges et lycées à se mobiliser contre la casse de l’éducation nationale :

JEUDI 10 FÉVRIER
GRÈVE DANS L’EDUCATION

Manifestation : Montpellier, 14h00
Place de Thessalie(Antigone)

NOUS DEMANDONS :
· l’arrêt des suppressions de postes, le rétablissement des postes supprimés et la mise en œuvre d’un plan de recrutements massifs
· l’abandon des réformes Chatel du lycée et de la voie technologique
· de rétablir pour les stagiaires les conditions de stage et de formation antérieures à cette rentrée
· la revalorisation immédiate des salaires
· une politique ambitieuse d’éducation prioritaire et de soutien aux élèves en difficulté : annulation du dispositif CLAIR et rétablissement des postes de RASED supprimés
· l’abandon du livret de compétences dans les écoles et au collège
· le retour aux Bac Pro en 4 ans
· l’arrêt du licenciement des précaires et un plan de titularisation des non-titulaires

Lecture : « Il n’y a jamais eu autant de souffrance dans l’Éducation » (Midi Libre)

A lire sur notre blog :

Education Montpellier Lycée Agropolis : 10 % des professeurs menacés et ATSEM (maternelles) en grève (Midi Libre)

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page