Montpellier La patronne des patrons condamnée ! L’indemnisation du salarié plaignant fortement alourdie !

(1)

La société de Gabrielle Deloncle condamnée en appel (Montpellier Journal)

La cour a considérablement alourdi, le 23 février, la sanction financière prononcée par les Prud’hommes dans une affaire opposant l’entreprise Solares à un de ses très anciens salariés : 45 000 € de dommages et intérêts et 3 000 € pour le préjudice moral. Gabrielle Deloncle est aussi présidente de la CCI de Montpellier suite à l’élection de sa liste fin décembre. Le scrutin est contesté devant la justice par ses adversaires.

(1) Tiré de L’Agglorieuse du 2 décembre 2010

(1)

La société de Gabrielle Deloncle condamnée en appel (Montpellier Journal)

Extrait : Concernant le préjudice moral, les juges écrivent que sa « réalité ne peut être sérieusement discuté compte tenu des pressions subies par le salarié et retenues par l’inspection du travail ».

La société Solarès de Gabrielle Deloncle condamnée pour licenciement abusif (Midi Libre)

Pour d’autres informations, en particulier sur les liens unissant cette patronne des patrons en porte-à-faux sur les lois et règlements et la gauche locale :

Doublement de l’A9. « Front unique », « Union sacrée » (Midi Libre) entre le patronat local et la gauche de l’Agglo de Montpellier

Divertissement social, merci patron (suite) ! Election à la CCI de Montpellier…parfum de république bananière … une morte a voté !

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page