Contre le racisme d’Etat et autres dérives sécuritaires. Pour le lancement d’un collectif héraultais « D’Ailleurs nous sommes d’ici »

(1)

Au moment où l’extrême droite tente de profiter des effets de la crise économique et des dérives autoritaires et racistes du gouvernement et où celui-ci s’apprête à amplifier ces mêmes dérives, il est plus que jamais urgent d’œuvrer tous ensemble pour qu’émerge en France un puissant mouvement contre le racisme d’Etat et ses différentes manifestations (politique d’immigration, politiques sécuritaires, chasse aux sans-papiers, stigmatisation et attaques contre les Roms et les musulmans). C’est pourquoi nous lançons cette invitation de lancement d’un collectif héraultais qui soit le relais local de cette campagne nationale. Son objectif devra être de préparer au mieux la manifestation nationale du 28 mai et de multiplier les initiatives s’inscrivant dans le cadre de la campagne nationale.

(1) (Ce titre de L’Hérault du Jour en décembre portait sur les Roms)

Invitation à une réunion unitaire de lancement du collectif « d’Ailleurs nous sommes d’ici »

Comme vous le savez peut-être déjà, une initiative unitaire a été prise récemment au niveau national autour d’un « Appel pour une mobilisation nationale et unitaire contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans-papiers » et avec comme principal objectif d’organiser une manifestation nationale à Paris le 28 mai 2011. Les réunions autour de cet appel ont débouché le 26 février sur la création d’un collectif national qui porte le nom « d’Ailleurs nous sommes d’ici »

.

Au moment où l’extrême droite tente de profiter des effets de la crise économique et des dérives autoritaires et racistes du gouvernement et où celui-ci s’apprête à amplifier ces mêmes dérives, il est plus que jamais urgent d’œuvrer tous ensemble pour qu’émerge en France un puissant mouvement contre le racisme d’état et ses différentes manifestations (politique d’immigration, politiques sécuritaires, chasse aux sans-papiers, stigmatisation et attaques contre les Roms et les musulmans). C’est pourquoi nous lançons cette invitation de lancement d’un collectif héraultais qui soit le relais local de cette campagne nationale. Son objectif devra être de préparer au mieux la manifestation nationale du 28 mai et de multiplier les initiatives s’inscrivant dans le cadre de la campagne nationale. Il est notamment prévu une semaine antiraciste entre le 20 et le 28 mai ayant vocation à être organisée en province par les collectifs locaux.

Nous proposons que la réunion de lancement se tienne le mercredi 16 mars à 19h au local du NPA 34, au 14, rue du commerce. Nous proposons qu’à l’image des réunions du collectif national, cette réunion ainsi que celles qui suivront soient ouvertes à toutes et à tous.

Vous trouverez ci-après le site web du collectif national où se trouve l’appel national ainsi que la liste (déjà très longue) des signataires. Egalement, le texte de l’appel et l’adresse électronique de contact du collectif national.

Pour le NPA34, Christakis

Contact NPA34: npa34@orange.fr

http://dailleursnoussommesdici.org/

Appel pour une mobilisation nationale et unitaire contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans-papiers

Au lendemain de la victoire de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle de 2007 était créé, pour la première fois dans l’histoire de la République, un ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Co-développement. Depuis, des dizaines de milliers d’étrangers en situation irrégulière, hommes, femmes, enfants, sont traqués, arrêtés et expulsés, y compris dans un pays en guerre comme l’Afghanistan. Voulue par le chef de l’Etat, mise en œuvre par ses gouvernements successifs, le ministère de l’Intérieur aujourd’hui, et soutenue par l’UMP et ses alliés à l’Assemblée, cette politique est inacceptable car elle viole des principes humanitaires élémentaires et des dispositions internationales ratifiées par la France. A cela se sont ajoutés les effets désastreux du pseudo-débat sur l’identité nationale puis la chasse aux Roms.

Pour que cesse cette situation qui porte atteinte à des droits fondamentaux, menace gravement le droit d’asile et ruine l’existence des personnes étrangères visées, nous appelons à une manifestation nationale et unitaire au mois de mai 2011, à la date anniversaire de la création du ministère de l’Immigration qui perdure aujourd’hui sous une autre forme.

Nous exigeons sa suppression, l’arrêt immédiat de cette politique et la régularisation des sans-papiers.

Le mail du Collectif est contact@dailleursnoussommesdici.org

A lire

Racisme, non à la politique de la peur

L’UMP congratule Zemmour

Xénophobie dans le Gard / Racismes et races par Roland Pfefferkorn (L’Hérault du Jour)

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page