Communiqué : Les candidats du NPA 34 aux cantonales soutiennent l’appel « Marre d’être fliqués »


Manifestation « Marre d’être fliqués »
Samedi 12 mars à 15 h devant la Préfecture de Montpellier.

Table ronde citoyenne à 18 h à la salle Pétrarque

Face aux résistances que suscite sa politique, le pouvoir en place opte pour le tout-répressif jusqu’à s’en prendre au personnel de la Justice ! Toute une série de mesures, à commencer par la triste loi Loppsi 2, menacent les libertés individuelles. Par ailleurs dans un contexte de montée du racisme encouragée, depuis le début, par le gouvernement, et renforçant l’extrême droite, ces mesures attentoires aux libertés, accentuant en particulier les pouvoirs déjà exorbitants de la police, dessinent des recompositions politiques qui mettent en danger la démocratie.


Communiqué intégral

Nous vivons une période de crise profonde du système capitaliste à laquelle le gouvernement Fillon-Sarkozy n’a qu’une réponse à apporter : l’aggravation des conditions de vie et de travail des salariés et des autres couches paupérisées. Les jeunes, les femmes, les immigrés, les « alternatifs » et les retraités sont les premiers atteints par ces politiques prédatrices du bien-être et des choix de vie auxquels chacun a droit.

Face aux résistances que suscitent ces politiques, le pouvoir en place opte pour le tout-répressif jusqu’à s’en prendre au personnel de la Justice ! Toute une série de mesures, à commencer par la triste loi Loppsi 2, menacent les libertés individuelles. Par ailleurs dans un contexte de montée du racisme encouragée, depuis le début, par le gouvernement, et renforçant l’extrême droite, ces mesures attentoires aux libertés, accentuant en particulier les pouvoirs déjà exorbitants de la police, dessinent des recompositions politiques qui mettent en danger la démocratie.

Véritable pompier pyromane, l’ordre libéral, dans l’instant même où il génère l’insécurité sociale et la destruction des solidarités, met en place un marché de la sécurité des plus lucratifs avec, en particulier, un développement exponentiel de la vidéosurveillance.

Droits sociaux agressés, droits démocratiques bafoués, marchandisation sécuritaire, il est temps d’organiser une riposte unitaire d’ampleur nationale et inscrite dans la durée.
Avec le collectif Reste-à-quai ! nous crions «Marre d’être fliqués ! » et nous soutenons son appel à manifester

Samedi 12 mars à 15 h devant la Préfecture de Montpellier.

Nous appelons également à participer à la table ronde citoyenne qui se tiendra à 18 h à la salle Pétrarque

Surveillés…fichés…espionnés…contrôlés…
chassés…menacés…infiltrés…
dénoncés…criminalisés…censurés…
…disons non à la mise en place progressive d’un Etat policier !

Pour le NPA 34 ses candidats aux élections cantonales

Thomas Balenghien (Montpellier 3)

Sophie Bietrix (Montpellier 5)

Francis Viguié (Montpellier 7)

Boris Chenaud (Ganges)

Montpellier Samedi 12 mars Marre d’être fliqués !

Tribune libre : Selon un sondage récent, Marine Sarkozy devancerait Nicolas Strauss-Kahn


UMP flirtant avec l’extrême droite, F Haine, racisme…Communiqué des candidats du NPA 34 aux élections cantonales

Cantonales Le NPA 34 en campagne !


Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page