MUNICIPALES BÉZIERS : « LISTE COMMUNISTE, 100% A GAUCHE ET SOLIDAIRE »

Infos sur la liste et Communiqué de presse de la liste ci-dessous
. Compte rendu aussi ci-dessous de la réunion publique de la LCR

Dernières infos

Parmi les forces politiques soutenant la liste, il y a la la LCR et la section PCF de Béziers opposée à la direction régionale et à JC Gayssot.
Le PT avait dans un premier temps apporté son soutien à la liste mais, d’après Midi Libre : « le Parti des travailleurs, nouvellement créé sur Béziers, s’est apparemment fait souffler dans les bronches au niveau départemental« .
Un collectif issu des CUALS (collectif unitaire anti-libéraux) de Béziers cherche quant à lui à présenter sa propre liste. On s’étonne de cette position puisque le but de ces CUAls était au départ justement de favoriser l’unité entre les forces issues du Non de Gauche.

Communiqué de presse de la liste ci-dessous

La liste conduite par Aimé COUQUET et constituée par les militants du Parti Communiste, de la Ligue Communiste Révolutionnaire, des travailleuses et des travailleurs, des citoyennes et des citoyens non adhérents à des partis est entrée en campagne.
Ses membres distribuent sur les marchés et devant les entreprises un avant-goût de leur programme reprenant quelques mesures d’urgence qui seront mises en oeuvre dès le lendemain de l’élection :

FISCALITÉ :

– application d’une baisse du taux des impôts locaux (taxe d’habitation et foncier bâti) qui sont une véritable injustice dans notre ville,

– remise en place des abattements injustement supprimés par Raymond Couderc.

JEUNESSE ET INSERTION :

– instauration de la gratuité dans les cantines scolaires municipales,

– gratuité des activités scolaires, post et péri-scolaires,

– défense de la laïcité,

– pour les 18-25 ans : accès à l’autonomie (formation et insertion).

LOGEMENT ET ENERGIE :

– arrêt des expulsions locatives sans re-logement,

– application du droit à un toit (loi DALO) et à l’énergie (pas de coupure),

– arrêt des destructions de logements sociaux,

– programme de construction de logements sociaux utilisant des énergies renouvelables,

– contrôle de la hausse des loyers et du coût des logements par la municipalité…

SOLIDARITE :

– nous soutiendrons les luttes contre les privatisations et pour le maintien et le développe ment des services publics, de la formation, de l’emploi, de l’intégration, des transports, de la santé, de la culture, du sport…

– chaque élu parrainera les enfants et les immigrés sous le coup d’une expulsion du territoire.

ENVIRONNEMENT :

– eau potable, eaux usées : nos élus demanderont au sein de la Communauté d’Agglo mération de mettre en place la procédure pour que leur gestion par une société capita liste privée revienne à une gestion publique (baisse des factures).

Le 17 décembre dernier, la LCR de Béziers tenait une réunion publique. Compte rendu.

Le 17 décembre la section de béziers de la l.c.r organisait sa première réunion ouverte sur la ville, le jour même de la conférence de presse qui officialisait le lancement d’une liste l.c.r, p.c.f, p.t . C’est donc tout naturellement sur ce sujet que la trentaine de militants présents ont échangé pendant prés de deux heures.

Etaient présents des militants, sympathisants et personnes intéressées par la l.c.r, des militants du p.r.s et du p.c.f, des militants syndicaux et associatifs. Ce premier débat porta sur la question des convergences / divergences des futurs programmes de la nouvelle gauche plurielle au niveau local avec la liste clairement anticapitaliste. A cette occasion nos militants ont rappelé l’importance dans les limites municipales d’intégrer des propositions radicales sur la fiscalité, l’urbanisme, la gratuité, l’environnement.

Cette discussion sur les municipales avait été précédée d’une discussion sur un premier bilan intermédiaire des luttes de l’automne dernier. Ce fut l’occasion de discuter avec des militants syndicaux de la responsabilité des directions syndicales dans l’échec de la convergence des luttes autour du 20 novembre dernier. D’où l’idée de lancer pour la prochaine grève du 24 janvier un appel national unitaire qui favorise la convergence du privé et du public autour de revendications unifiantes comme la question du pouvoir d’achat.

Au final pour sa première réunion ouverte la l.c.r locale a prouvé qu’elle était un outil pour forger l’unité dans les élections et dans les luttes.

Un nouveau cap est donc franchi sur Béziers et il reste maintenant à faire le lien avec la population locale et ses préoccupations.

Rendez vous est pris pour une nouvelle réunion l.c.r ouverte début février 2008 aprés notre congrés national pour rendre compte des décisions qui y auront été prises.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page