MUNICIPALES BÉZIERS : inauguration du local de la « LISTE COMMUNISTE, 100% A GAUCHE ET SOLIDAIRE »

Article du Midi-libre du 14 janvier ci-dessous


Midi Libre, édition du Édition du vendredi 25 janvier 2008

Béziers – Aimé Couquet : « Pas là pour faire de la figuration »

Mercredi soir, c’était au tour de la « liste unitaire, communiste, 100 % à gauche et solidaire », menée par Aimé Couquet, d’inaugurer son local de campagne pour les élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars prochains.

« La liste devrait se composer d’un tiers de communistes, un tiers de LCR et un tiers de citoyens citoyennes, a précisé Aimé Couquet. Le Parti des travailleurs, qui n’est pas organisé en tant que tel sur Béziers, la soutient. » Joël Clerembaux, porte-parole de la LCR sur Béziers a justifié la présence du mouvement aux côtés du PC : « Ça fait déjà un moment qu’on milite ensemble, notamment contre la constitution européenne, pour des points de vues et valeurs qu’on partage. » Autre point commun : le refus de toute alliance avec l’appareil du PS « qui se complaît dans le système libéral ».

« Rassembler tous ceux qui ont une conception anticapitaliste et battre le camp Couderc-Aboud » sont les fondements d’une liste qui affirme « ne pas partir pour faire de la figuration mais pour défendre un projet politique ».

Le programme est en cours d’élaboration. Quelques pistes ont toutefois été présentées : en matière de scolarité jeunesse, cantines gratuites pour tous ; aider les 18-25 ans à atteindre l’autonomie

– solidarité : création d’une maison de la solidarité ; création ou aménagement de maisons de retraite dans tous les quartiers ; cités intergénérationnelles pour recréer le lien entre générations.

– logement : les occupants de cités déplacés pour leur rénovation doivent pouvoir y revenir ; remunicipalisation du personnel des HLM – culture : la rendre accessible au plus grand nombre et la faire aller dans les quartiers.

Défense des services publics.

En matière d’environnement, la mesure phare serait la récupération en service public de la gestion des eaux potable et usées, « moins chère que dans le privé », l’instauration d’un vrai tri sélectif avec éducation des citoyens.

Urbanisme : lutter contre les affairistes de l’immobilier et favoriser un urbanisme économe d’espace et d’énergie.

Le 15 février, la « Liste unitaire, communiste, 100 % à gauche et solidaire » propose une soirée politique et festive sous la Tenda occitana, parking du stade de la Méditerranée.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page