Contre la privatisation de la Poste, créons partout des collectifs unitaires !

Le 16 Octobre à Montpellier, se sont retrouvés, la CGT, SUD Ptt, Solidaires, FO.Com, FSU, Attac, PCF, LCR/NPA pour engager dans l’Hérault la mobilisation contre la privatisation la poste.

Toutes les infos sur le collectif national de mobilisation contre la privatisation de la poste. Cliquez ici

Le 23 septembre, l’ensemble des organisations syndicales de La Poste appelaient le personnel à la grève contre la privatisation. 40% du personnel était dans l’action et de nombreuses manifestations se sont tenues.

Aujourd’hui, nous avons deux camps bien identifiés

Malgré la crise, le gouvernement et la direction de La Poste maintiennent leur projet de changement de statut et d’ouverture du capital.

De l’autre côté, les opposants à la privatisation sont regroupés dans le comité national de mobilisation.
En ce sens, à Montpellier, s’est mis en place un comité départemental.

Le 16 Octobre se sont retrouvés, la CGT (Fapt, UL, UD), SUD Ptt, Solidaires, FO.Com, FSU, Attac, PCF, LCR/NPA pour engager la mobilisation sur notre département.
Cette réunion unitaire a décidé
de reprendre l’appel national (http://www.appelpourlaposte.fr ),
de faire une adresse à tous les conseils municipaux,
de faire en sorte que se constituent le maximum de comités locaux,
d’ organiser une manifestation départementaledans le cadre de la journée de mobilisation nationale du samedi 22 novembre .

Un comité départemental s’est constitué à partir des premiers signataires, des réunions régulières vont se tenir pour animer la mobilisation.

Le 22 novembre sera une échéance importante. Il nous reste quelques semaines pour organiser des collectifs unitaires. Le gouvernement s’en prend maintenant au noyau dur des services publics, la Poste, l’Ecole, les Hôpitaux.
Gagner contre la privatisation de la Poste serait un point d’appui décisif dans la bataille contre les privatisations et la défense du service public.

L’appel national, appel à la mobilisation contre la privatisation, pour un débat public et un referendum, est un exemple d’appel unitaire des plus larges.
Il doit maintenant se traduire au niveau des localités et permettre de préparer la lutte et la manifestation du samedi 22 novembre.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page