Jumeler Montpellier avec une ville de Gaza.

Francis Viguié, élu LCR-Cual, prolongeant une proposition faite lors de la campagne municipale, a proposé un jumelage de Montpellier avec une ville de Gaza.
Communiqué et articles de presse ci-dessous.

Montpellier le 27 janvier 2009, COMMUNIQUE DE PRESSE

de Francis Viguié.

POUR UN JUMELAGE AVEC GAZA

La solidarité avec le peuple palestinien reste d’une urgence vitale.

Gaza, soit un million et demi de personnes, a été est assiégée, bombardée, a vu des milliers de ses habitants tués ou blessés. Israël a organisé une punition collective contre le peuple palestinien. Il s’agit d’un crime de guerre, ce crime doit être jugé sans attendre.

La mobilisation doit se poursuivre pour la levée totale du blocus, pour la suspension de tout accord d’association entre l’union Européenne et Israël et pour l’application par Israël des résolutions de l’ONU.

La ville de Montpellier doit aussi affirmer sa solidarité et la reconnaissance des droits du peuple palestinien de manière concrète. Lors des dernières élections municipales, notre liste avait proposé le jumelage avec Rafah, une ville de la bande de Gaza. Dans la situation présente, cette décision politique serait une manifestation de notre solidarité et un plus pour les droits des palestiniens.
Avec toutes les organisations regroupées pour mettre fin au massacre du peuple palestinien, avec tous ceux reconnaissant les droits fondamentaux du peuple palestinien, nous devons oeuvrer à la réalisation de ce jumelage.
Mme le Maire et le Conseil Municipal seront alors devant la responsabilité de décider ou pas de ce jumelage avec Gaza. Pour nous, il n’y a pas de doute, il faut être pour !

Francis Viguié conseiller municipal LCR-CUAL de Montpellier

Voir ici l’article de Montpellier Journal

Article de Midi Libre MONTPELLIER Édition du mercredi 28 janvier 2009

Viguié veut jumeler Montpellier à Gaza

Membre de l’opposition LCR-Cual de Montpellier, Francis Viguié a très officiellement demandé
au maire, Hélène Mandroux, de jumeler Montpellier
à Rafah, une ville de la bande de Gaza. Une façon selon l’élu que « Montpellier affirme sa solidarité et la reconnaissance des droits du peuple palestinien
de manière concrète ». C’était, du reste, lors
de la campagne municipale, l’un des arguments de
la campagne de la LCR
qui entend poursuivre
ce dessein : « Mme le maire et le conseil municipal seront alors devant
la responsabilité de décider ou pas de ce jumelage
avec Gaza. Pour nous, il n’y a pas de doute,
il faut être pour ! »
On attend la réponse d’Hélène Mandroux.
Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page