Luttes et grèves à Béziers

Depuis mercredi 25, à l’appel de la CGT, 99% des ouvriers de la production de GAZECHIM sont en grève illimitée pour demander l’ouverture de négociations salariales. Il y aussi une grève à ERDF contre des délégations au privé d’opérations de maintenance.

Jeudi midi devant l’usine gazechim (rue Martin Luther King Zone Industrielle du Capiscol Béziers) en grève à 99 % depuis mercredi, un pique nique de solidarité à été organisé par l’ul CGT Béziers.

Gazechim est une boîte de la chimie situé dans la vielle zone industrielle de Béziers,
c’est un établissement ou il y a eu de nombreux conflits par le passé, le début du conflit porte sur les salaires, le patron ne voulant rien lacher.

Une cinquantaine de personnes sont venues apporter leur soutien aux grévistes.
Ceux ci sont en grève depuis le 25 mars
à prés de 100% aprés que leur employeur un milliardaire biterrois déclare en cloturant les n.a.o « si je voulais je pourrais
vous augmenter mais je ne le veux pas
 » .
Le conflit s’est trés vite étendu à d’autres sites dont celui de Lavéra dans le 13.

Il y a de nouvelles négociations lundi.

j’ai apporté le soutien du NPA.

Ce même jour les salariés d’ERDF et de GRDF sont en grève à prés de 90 % sur les sites biterrois. La grève à démarré dans le 66. Elle est en train de s’étendre trés rapidement dans tout le sud de la France. Là c’est le passage au privé d’opérations de maintenance qui à mis le feu aux poudres.

Les deux grèves sont des grèves ras le bol trés dures, déterminées.
Nlles peuvent gagner car elles bousculent la hiérarchie.

Il y a eu aussi une manif à l’école Gaveau avec prés de 100 personnes.. Voir le blog du NPA Béziers : http://npa-beziers.blogspot.com/

Une a.g des syndicats était organisée ce jour à l’ul cgt de Béziers sur les suites du 19 mars et sur le soutien aux luttes.

L’ambiance était trés combative. Une solidarité financière avec les entreprises en luttes,
une manifestation devant le medef local, sont prévues. Un tract va être distribué lundi 30 au matin entre 7 h et 8 h sur la zone de la Devèze en soutien à gazechim et à
l’extention de la lutte.

La question de la gréve générale et celle des suites du 19 mars ont été largement débattues.
Des sortes de paliers intermédiaires ont été proposés : appels à la grève généralisée le samedi aprés midi dans les magasins du commerce …
Les syndiqués sont trés réceptifs à une position « lutte de classe » et ils rendent tous compte d’une radicalisation de leurs milieux de travail.

Didier,

Communiqué de la CGT Béziers :
DEPUIS MERCREDI 25 MARS GAZECHIM EN GREVE !

• POUR LES SALAIRES

• POUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL, LES QUALIFICATIONS, LA RECONNAISSANCE DES RESPONSABILITES,

• POUR LA RECONNAISSANCE DU CLASSEMENT SEVESO 2

Le Groupe GAZECHIM, en augmentation de profits depuis des années, grâce au travail des salariés, refuse toute négociation salariale.

NOUS SOMMES EN GREVE POUR EXIGER L’OUVERTURE DES NEGOCIATIONS !

Et vous, salariés de la zone, dans vos entreprises ?

ORGANISEZ- VOUS, POSEZ VOS REVENDICATIONS

Pour soutenir les grévistes, vous pouvez envoyer des fax ou des mails auprès de l’employeur et de la DRH pour demander l’ouverture immédiate des négociations :

PDG : Jean GUITTARD : jean.guittard@gazechim.fr fax 04 67 35 19 78
DRH : Claire GAUTHERON : claire.gautheron@gazechim.fr fax : 04 67 49 55 12
et apporter la solidarité morale et financière aux camarades grévistes : devant GAZECHIM, rue Martin Luther King Zone Industrielle du Capiscol Béziers

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page