Montpellier : un an d’opposition de gauche.

Un an après l’élection de Francis Viguié, le NPA et le CUAL de Mtp ont tenu mardi 27 avril une conférence de presse. Etaient présents : ML, HdJ, Mtp Plus et Mtp Journal.

Voir ici l’article de Midi Libre.

Article de Midi Libre par Michel MARGUIER, MONTPELLIER, Édition du mardi 28 avril 2009.

Mairie : Les déceptions d’une opposition… de gauche

Gestion de l’eau, avenir de Dell, urbanisme, démocratie locale. Un an après l’entrée au conseil municipal des représentants de la liste « Montpellier écologique, sociale, vraiment à gauche », les membres du NPA-Cuals ont décidé, hier, sans les Verts, dans leurs exigus locaux du Triangle, de faire le point sur les nombreux points d’achoppement avec la politique d’Hélène Mandroux.
L’occasion, donc, principalement pour l’élu Francis Viguié, de rappeler la nécessité de mettre en place une mission d’audit véritablement indépendante liée à la future attribution de la gestion de l’eau dans l’agglomération. Et de rappeler, en le déplorant, que « la mission d’évaluation prévue mercredi dernier a été reportée au 4 mai à 15 h. C’est-à-dire à quelques heures à peine… de la tenue de la prochaine séance du conseil municipal. »
Autre point de discorde : les menaces de licenciement sur le site de Dell Computer. « La ville risque d’être rattrapée par la situation internationale. La moindre des choses serait qu’elle affirme sa solidarité avec les quelque 150 salariés dont l’emploi est menacé. Mais aussi qu’elle demande à la société le remboursement, en cas de licenciements, des aides publiques. »
Exercice juridiquement compliqué ? « Peut-être mais il s’agirait d’une démarche politique. Une façon pour des élus PS-PC locaux de passer aux travaux pratiques », alors que leurs partis ne se privent pas de dénoncer les « patrons voyous » , selon David Hermet, porte-parole du NPA héraultais, présent hier.
Et chacun de déplorer l’impossibilité de débattre du sujet en conseil municipal, notamment autour du vote d’un voeu.
Plus généralement , un an après l’installation du conseil, l’opposition de gauche s’étonne toujours du manque de lisibilité de certains dossiers. Notamment ceux concernant « la vision globale de l’urbanisme à Montpellier ».
Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page