Manifestations du 18 Octobre : Béziers, 10 heures 30 devant la Bourse du Travail, Montpellier, 10 h 30 Peyrou

APPEL COMMUN CGT, CFDT, UNSA, FSU BÉZIERS et état des appels à la mobilisation par secteur à l’échelle nationale ci-dessous

APPEL COMMUN CGT, CFDT, UNSA, FSU BÉZIERS

Béziers le 12 octobre 2007,

Les Unions Locales CGT, CFDT, UNSA et la FSU appellent les salariés, les retraités et l’ensemble de la population à manifester le jeudi 18 octobre à 10 heures 30 à BEZIERS. Emploi, salaires, pouvoir d’achat, retraites et protection sociale sont mis à mal par les décisions du gouvernement Sarkosy. Il faut réagir !

Les pseudo négociations sur les régimes spéciaux de retraites sont le prélude à la mise à mort de notre système de retraite de salariés. Pendant ce temps, les négociations sur les salaires sont en panne, l’emploi public fout le camp (Poste, France Telecom, Fret SNCF, CPAM, EDF, Tribunal….) et l’emploi privé continue à se précariser. La modernité ce n’est pas la désertification du territoire, ce n’est pas l’appauvrissement des plus pauvres.

Ensemble, le 18 octobre, public, privé, actifs, retraités, exigeons une politique de progrès pour le biterrois.

Rendez-vous à 10 heures 30 devant la Bourse du Travail, prise de parole puis défilé jusqu’à la Mairie. Nous demanderons à être reçus par M. Couderc.

Circuit de la manifestation : Bourse du Travail, Saint-Saëns, Grand côté des Allées, Théâtre, République, Mairie. Dispersion devant la Mairie.

SNCF : Les huit syndicats de la SNCF – CGT, CFDT, FO, CFTC, Sud-Rail, CFE-CGC, Unsa, Fgaac (fédération autonome des conducteurs) -, appellent à la grève pour la défense des régimes spéciaux de retraite, mais aussi la défense de l’emploi et du fret ferroviaire.

RATP : Six syndicats de la RATP – CGT, CFDT, FO, Indépendants, CFTC, Sud – représentant 75% des voix aux élections professionnelles, ainsi que le syndicat Unsa Bus, appellent à la mobilisation contre la réforme des régimes spéciaux.

Fonctionnaires : La CGT (premier syndicat sur les trois fonctions publiques avec 23%) et Solidaires (7%) ont appelé à la grève contre la « casse » de la Fonction publique.
La FSU (premier syndicat de la Fonction publique d’Etat, majoritaire chez les enseignants), « n’appelle pas à une grève nationale », mais à une journée d' »action », sous forme de « grèves, manifestations ou rassemblements ».

ANPE : Quatre syndicats – SNU (30%, premier syndicat), CGT, FO et Sud – appellent à une grève nationale afin de protester contre le projet de fusion ANPE-Unedic.

Poste et Télécoms : La fédération CGT des activités postales et de télécommunications
(FAPT-CGT) appelle à se joindre au mouvement du 18 octobre par l’action « sous toutes ses formes y compris par la grève », « pour la défense et l’amélioration des retraites » et pour « des négociations immédiates sur les salaires, l’emploi, les conditions de travail et la pénibilité, le service public ».

Sud-PTT appelle aussi « contre toute nouvelle dégradation des régimes de retraite, pour l’augmentation du pouvoir d’achat »

Notaires : La fédération FO Employés et Cadres et la CGT a appelé « l’ensemble des salariés du notariat », notamment les clercs, à se joindre à la grève du 18 octobre pour défendre leur régime spécial de retraite.

Banque de France : La CGT appelle à la grève défendre « nos missions, nos emplois, notre statut, notre protection sociale, nos institutions sociales (comités d’établissement, comité central d’entreprise, associations) »

un appel à EDF GDF (CGT, FO, CFDT, CGC, Solidaires…) aux finances appel CGT, SNUi – sur la territoriale : CGT

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page