Régionales : la gauche de la gauche organise un débat commun à Montpellier le 17 octobre

La Fédération, le NPA, le PCF et le PG se sont réunis lundi 05 octobre à Montpellier. Ils ont débattu et ont décidé d’organiser ensemble un débat sur les régionales, samedi 17 octobre, à partir de 14 h, au domaine de la Pompignane à Montpellier . Voici ci-dessous notre compte rendu.
Sur son site le PCF 34 n’avait pas indiqué, jusqu’à un courrier du NPA le 14 octobre, que la Fédération et le NPA coorganisaient ce débat
avec les composantes du Front de Gauche. Il n’a pas publié le communiqué commun mais un communiqué du seul Front de Gauche. Pourquoi ?



Communiqué commun.

Les représentants de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche, du Nouveau Parti Anticapitaliste, de la Gauche Unitaire, du MPEP décident d’organiser ensemble des débats citoyens dans la région Languedoc Roussillon afin d’élaborer en commun une autre politique régionale, antilibérale, anticapitaliste et écologique ouvrant une véritable alternative à la politique du pouvoir Sarkozyste ainsi qu’à celle d’un éventuel « centre gauche » de renoncement complet allant du PS au Modem en passant par Europe Ecologie.

Etrangement alors que le PCF 34 avait mis sur son site l’ordre du jour que nous avions discuté en commun, il présentait cette initiative comme une initiative du Front de Gauche, la présence de la Fédération et du NPA comme coorganisateurs à part entière était occultée. Ce n’est qu’après un courrier du NPA le 14 octobre que la présence du NPA et de la Fédération a été indiquée. Il n’y a pas (à la date du 14 octobre) le communiqué commun mais un communiqué du FdG qui indique que ce débat est ouvert à toutes les formations de gauche qui veulent s’y associer alors que lors de la réunion unitaire, il avait été dit que le PS n’était pas un partenaire crédible pour débattre d’une alternative au capitalisme. Voir le communiqué du FdG et notre courrier au FdG en bas de cette page.

Compte Rendu de la réunion unitaire du 05 octobre à Montpellier. par la délégation du NPA 34.

En juillet le NPA 34 avait appelé à une prémière réunion unitaire de la gauche antilibérale et anticapitaliste sur les questions sociales et écologiques et sur les élections régionales (Voir ici)

A l’échelle nationale, le NPA a pris l’initiative d’une rencontre unitaire fin septembre qui a débouché sur un communiqué commun (voir ici).

En septembre, dans l’Hérault, deux nouvelles réunions ont eu lieu à l’invitation de la Fédération puis du PCF.

Elles ont pour le moment débouché sur l’organisation d’un premier débat le 17 octobre.

Lundi 05 octobre, il y avait autour de la table des représentants héraultais du PG ( Marie Hélène, René), de la
Fédération ou FASE – celle-ci regroupe notamment les CUAL et les Alternatifs – (Xavier, Jacques),
du NPA ( Robert, David, Boris), du PCF
( Jean- Louis, Jean-Claude ) et un représentant de la Gauche Unitaire, quasi-inéxistante dans la région
(Christian)

Le tour de table a permis de donner un avis sur la situation politique en Languedoc-Roussillon, suite au vote interne du PS (victoire du candidat fréchiste).

Le NPA a rappelé sa position pour le 1er tour : liste autonome unitaire sur un programme anticapitaliste et antilibéral, adapté à la région, indépendance par rapport au PS, pas de participation à des majorités de gestion ou à des exécutifs dirigés par le PS (ce qui nous amènerait à voter contre nos convictions, vu ce qu’est l’orientation du PS). Pour le 2ème tour, nous souhaitons battre la droite, l’UMP, à l’échelle nationale. Cependant, en Languedoc-Roussillon, nous ne donnerions pas de consigne de vote si ce devait être Frèche, le candidat dit de « gauche » au second tour…

Le PG a éclairci ses positions par rapport aux Verts et au PS, suite aux propos de René Revol rapportés dans la presse. Il y était dit que le PG recherchait une alliance de premier tour avec les Verts, voire avec une partie non-fréchiste du PS. René Revol a expliqué que c’était une erreur de la presse et que le souhait du PG restait bien une liste unitaire de la gauche radicale donc sans les Verts et encore moins le PS.
Le NPA a rappelé sur ce point qu’il n’était pas pour rassembler au premier tour la gauche sur une base anti-Frèche sans tenir compte du contenu. Le PS non Frèchiste et Europe-Ecologie ne souhaitent pas de rupture avec le libéralisme et le capitalisme, ce qui a évidemment des conséquences, y compris au niveau local et régional.
Le PG a aussi indiqué que la question des exécutifs reste pour eux ouverte. Cela dépendait du rapport de force à la sortie du 1er tour et des discussions politiques entre les deux tours avec le PS. Cependant, en Languedoc-Roussillon, il était pour le PG hors de question de participer à un exécutif avec Frèche, même si le PG était pour appeler à voter Frèche contre Couderc en cas de duel au second tour.

Le PCF a rappelé qu’il n’avait pas encore établi de stratégie pour les régionales. Pour eux, l’organisation d’un débat commun n’annonçait pas la constitution d’une liste unitaire de la gauche radicale aux régionales.
Le PCF souhaite débattre du contenu programmatique sans se déterminer à priori sur les partenaires potentiels à gauche. Le PS ne pouvait être exclu comme allié éventuel pour une liste de premier tour.
Cependant, le PC a convenu qu’il n’était pas la peine d’inviter le PS ou les Verts pour coorganiser un débat à Montpellier sur un programme régional en rupture avec le capitalisme et le libéralisme.

La Fédération a plaidé pour l’unité sans prendre réellement position sur les questions en débats entre le NPA, le PC et le PG.

Au final, il a été décidé de s’inspirer du texte national signé par toutes nos organisations suite à la réunion proposée par le NPA (voir ici). Un communiqué commun annonçant le débat a été adopté.
Le NPA 34 avait proposé un amendement afin de préciser les rapports vis à vis du PS. L’amendement a été refusé par nos partenaires, nous avons quand même signé le communiqué commun attendu qu’il était essentiel pour nous que ce débat ait lieu, dans l’espoir qu’il débouche à terme sur une liste unitaire anti-libérale et anticapitaliste.

Version amendée par le NPA 34, avant la réunion, refusée.

Les représentants de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche et du Nouveau Parti Anticapitaliste décident d’organiser ensemble des débats citoyens dans la région Languedoc Roussillon afin d’élaborer en commun une autre politique régionale, antilibérale, anticapitaliste et écologique ouvrant une véritable alternative à la politique du pouvoir Sarkozyste ainsi qu’à celle d’une « gauche » accompagnatrice du libéralisme comme l’incarne le PS ou pire d’un « centre gauche » de renoncement complet allant du PS au Modem en passant par Europe Ecologie.

Version de compromis, acceptée par tous, au sortir de la réunion. (Cherchez la différence !)

Les représentants de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche, du Nouveau Parti Anticapitaliste, de la Gauche Unitaire, du MPEP (ces deux organisations se sont ajoutées ensuite) décident d’organiser ensemble des débats citoyens dans la région Languedoc Roussillon afin d’élaborer en commun une autre politique régionale, antilibérale, anticapitaliste et écologique ouvrant une véritable alternative à la politique du pouvoir Sarkozyste ainsi qu’à celle d’un éventuel « centre gauche » de renoncement complet allant du PS au Modem en passant par Europe Ecologie.

Organisation de la journée du 17 octobre

Dans le cadre de la journée des femmes, une intervention préliminaire aura lieu sur le sujet (10mn)

trois thèmes en plénier :

– thème général : une alternative politique pour la région

o Introduction par chaque organisation (7mn)

o Discussion avec la salle
o 1 Modérateur pour faire respecter le tps de parole des representants de chaque orga et de la salle

2ème thème : politique économique et emploi
o Introduction par 1 militant ou proche d’une des organisations (FG) pointant des axes de discussions
o Débat avec la salle
o 1 Modérateur pour faire respecter le tps de parole des representants de chaque orga et de la salle

– 3ème thème : environnement, aménagement du territoire, transport
o Introduction par 1 militant ou proche d’une des organisations (NPA) pointant des axes de discussions
o Débat avec la salle
o 1 Modérateur pour faire respecter le tps de parole des representants de chaque orga et de la salle

Autres journées prévues

Même débat à Sète prévu le 21 novembre avec pour theme :
• amenagement du territoire et agglo
• quelle cooperation internationale pour la région

Voici le débat tel qu’il est annoncé à la date du 13 octobre sur le site du PCF 34 (voir http://www.34.pcf.fr/Forum-a-Montpellier-QUELLE-FUTURE.html)

Les composantes du Front de Gauche aux Européennes, la Gauche Unitaire, le Parti de Gauche et le Parti Communiste Français dans le cadre d’une politique de rassemblement et de projet concernant les élections régionales organisent à Montpellier
Suite au courrier du NPA le 14 octobre la phrase suivante a été rajoutée  »
Les organisations suivantes co-organiseront ce forum : NPA 34, la Fédération de l’Hérault et le M’PEP 34. »
mais le communiqué commun n’est toujours pas publié (le 14 octobre à 18h 47)

SAMEDI 17 OCTOBRE
14 H 00
DOMAINE DE LA POMPIGNANE

Rue du Salaison
34000 Montpellier

UN FORUM AUTOUR DU THEME

QUELLE FUTURE POLITIQUE REGIONALE POUR LE LANGUEDOC ROUSSILLON ?
QUELLE POLITIQUE REGIONALE DANS UNE PERSPECTIVE DE TRANSFORMATION SOCIALE ?

DEROULEMENT DE CE FORUM CITOYEN :

• De 14 h à 16 h : Intervention de chaque organisation sur les Elections Régionales et débat avec la salle
• De 16 h à 18 h : Débat sur deux thèmes :
1. Emploi, Politique Economique
2. Aménagement du territoire et écologie

Ce forum est ouvert à toutes et tous. Les militant(e)s et formations politiques de gauche attachées à un projet de transformation sociale sont les bienvenus pour s’associer à ce forum. .

Pour le Parti Communiste Français
Jean-Louis BOUSQUET

Pour la Gauche Unitaire
Christian CAUSSE

Pour le Parti de Gauche
René REVOL

Courrier du NPA au Front de Gauche.

Objet : réunion unitaire du 17 octobre

Chers camarades

Lors de la rencontre à Montpellier entre les composantes du FdG, la Fédération et le NPA, nous étions tombés d’accord sur un communiqué commun et sur une coorganisation de ce débat.

Aussi sommes nous particulièrement surpris de voir sur le site du PCF 34 que ce débat est présenté comme une initiative du seul Front de Gauche.

Le contenu du communiqué commun n’apparaît pas et l‘invitation faîte sur le site du PCF à l’ensemble des organisations de gauche pour s’associer à ce débat est contradictoire avec la décision que nous avions prise en commun d’en faire une initiative de la seule gauche anti-libérale et anti-capitaliste.

Dans un premier temps, on a pensé que le site n’avait pas été mis à jour. Mais une lecture attentive montre que l’ordre du jour discuté en commun le 05 octobre était bien indiqué. Le site a donc bien été mis à jour après notre réunion unitaire sans que le communiqué signé en commun soit repris.

Nous espérons qu’il s’agit d’une simple maladresse qui sera vite corrigée.

Salutations fraternelles

Pour le NPA 34, David Hermet, Boris Chenaud.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page