FOURRIERE AUTOMOBILE / PRIVATISATION MUNICIPALE

Fidèle à la doctrine de son parti, l’UMP, R.COUDERC va privatiser la fourrière municipale. Ce service public est tellement impopulaire que nombre de bitterois pourraient trouver cette décision anecdotique.

Pourtant elle ne l’est pas pour le citoyen lambda. Dans les villes ou les fourrières ont été privatisées ( quelquefois avec plusieurs opérateurs ) c’est une véritable course à l’enlèvement qui règne avec tous les excès financiers qui en découlent. Pour le NPA, cette décision aurait mérité au minimum un débat au conseil municipal. Mais le maire nous a habitués à trancher et couper tout, tout seul, il y a des élus de la majorité que nous n’avons jamais entendus sur la totalité des mandats.
le culte du chef ne rime pas avec la démocratie au niveau local, régional et national.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page