PROVOCATION FRECHISTE ET GRANDES MANOEUVRES SOCIALISTES

Communiqué de David Hermet pour le NPA Languedoc-Roussillon
Communiqué national du NPA.

Le NPA Languedoc-Roussillon :

« George Frèche est un bien siniste Caliméro. Il n’a de cesse d’insulter, de menacer, de provoquer et ensuite il tente de passer pour une victime afin de s’attirer la sympathie.

Non, monsieur Frèche, ce n’est pas « trop injuste » . Depuis des années, vous cherchez délibérément à faire faire parler de vous en flattant la composante raciste de l’électorat. Le retour de baton n’est que mérité. Après cette enième provocation, le PS se décide enfin à se désolidariser de vous, c’est une bonne chose.

Cela ne fait que confirmer ce que le NPA et ses partenaires de la liste « A Gauche Maintenant » disent depuis des mois : « G. Frèche est incapable de rassembler la gauche au second tour contre la droite ». Notre liste en avait aussi tiré les conséquences en déclarant qu’elle serait présente au second tour en proposant une fusion démocratique aux autres listes de gauche mais sans Frèche.

Les provocations de Frèche, son glissement à droite sur de nombreux sujets, ne datent pas d’hier. Le sursaut tardif de la direction nationale du PS est du coup surprenant. En effet, Martine Aubry déclarait il y a une semaine dans Midi Libre qu’elle voterait Frèche si elle habitait ici.
Le cas Frèche, comme le cas Besson, ne font qu’illustrer la dérive d’un parti, englué dans l’adapatation au libéralisme. Il a du coup, avec la droite et son idéologie la plus réactionnaire, des frontières de plus en plus poreuses !

Il y a urgence à reconstruire une vraie gauche digne de ce nom !
En Languedoc-Roussillon, la liste « A gauche maintenant » rassemble justement cette vraie gauche, celle qui ne s’amuse pas des blagues racistes, celle qui est de toutes les mobilisations contre la politique de Sarkozy, celle qui propose une alternative au capitalisme et la rupture avec la gestion actuelle de la région.

Plus que jamais, le NPA se félicite de l’accord conclu avec nos partenaires pour faire entendre au premier tour la voie de cette vraie gauche, et cela dans l’indépendance vis-à -vis du PS.
Au second tour, en rassemblant les listes de gauche non fréchistes, il sera possible de battre la droite et Frèche !

Pour le NPA LANGUEDOC ROUSSILLON
David HERMET

COMMUNIQUÉ NATIONAL DU NPA A PROPOS DES NOUVELLES PROVOCATIONS DE FRECHE

jeudi 28 janvier 2010

Une nouvelle fois Georges Frêche franchit toutes les bornes du supportable. Ses propos vis-à-vis de Laurent Fabius sont proprement inadmissibles. Jusqu’à présent le parti socialiste a toujours absous les propos racistes de son potentat régional. Il semble qu’aujourd’hui la direction de ce parti semble se décider enfin, à se désolidariser de son représentant local, bien que Martine Aubry ait, il y a à peine une semaine, appelé à voter Frêche dans les colonnes du « Midi Libre ».
Plus que jamais le NPA soutient la liste « A gauche Vraiment » qui est la seule à offrir une alternative politique globale dans cette région en indépendance totale vis-à-vis du PS.
Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page