Travailleurs en lutte ! Solidarité !

Nous avons reçu le communiqué de la CGT d’Apex que nous publions ci-dessous.

Le NPA 34 soutient bien évidemment l’action de vendredi et appelle la population à rejoindre massivement le cortège des salariés ce jour-là à Montpellier. Quand des travailleurs défendent leur emploi à St-Mathieu (ou leurs salaires à Ikea), c’est « tous ensemble » qu’il faut riposter car, même si leurs agressions sont découpées en tranches et étalées dans le temps, c’est bien « tous ensemble » que nous sommes ciblés par le patronat et le gouvernement !

« Tous ensemble » vendredi avec les Apex à partir de 13 h au départ du cortège à la Comédie

BP : Marée noire sur le solaire

Alors que partout en France, et plus spécifiquement en Languedoc Roussillon, les
énergies renouvelables connaissent une croissance remarquable, il semble
totalement incompréhensible qu’un retrait de BP Solar soit possible, et cela d’autant
plus, que les résultats financiers du groupe BP sont très satisfaisants dans ce
contexte de crise économique.
La logique cynique des multinationales privilégie le profit au détriment des emplois, du
savoir-faire et des hommes. Dans une région fortement impactée par le chômage, Apex
BP Solar subit de plein fouet un plan social :
– 55 postes touchés sur 84 à St Mathieu de Tréviers et dans les Doms, soit 65% des
emplois
– Plus de 150 emplois impactés dans la Région et plus de 1500 au niveau national.

Rappelons qu’Apex BP Solar a doublé son chiffre d’affaires en 3 ans. Il est passé de 32 à
62 millions d’euros. Pas suffisant, apparemment aux yeux des actionnaires et des grands
patrons de BP. « Difficile aussi d’être compétitif quand BP Solar nous vend ses panneaux
à 1,95 euro le W, quand on les trouve sur le marché à 1,45 en moyenne. Ils nous étouffent
eux-mêmes » déplorent les salariés.
Suite à l’annonce de cette sentence, les salariés ont réagit vivement et ont manifesté
plusieurs fois leur colère. La marée noire du pétrolier BP ne cesse de se répandre en
France et dans les Doms… Pour couronner le tout, la direction américaine ne revient
toujours pas vers eux avec des alternatives crédibles à cette coupe sombre dramatique.
Sans réaction . La direction s’entête toujours à vouloir démanteler sa filiale française qui
revendique vingt ans d’un savoir-faire technique sur ce marché en croissance. Les salariés
n’arrivent pas à comprendre la nouvelle stratégie imposée qui repose sur la vente sèche
de panneaux photovoltaïques sans valeur ajoutée et sur le développement de fermes
solaires sans avenir. Pour toute réponse, la direction de BP s’enfonce dans un silence
coupable et lâche !

C’est pourquoi tous les salariés d’Apex BP Solar appellent à manifester :
Vendredi 19 Février
à partir de 13h00 devant la préfecture de Montpellier
« Le cortège partira de la place de la Comédie jusqu’à la place de la préfecture »

Les salariés d’Apex BP Solar.
Contact représentants syndicaux du personnel
Contact mail : dp-ce@bpsolar.fr // Contact tél : 04.99.623.920 // mobile : 06.07.48.24.42

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page