Billet d’humeur bref pour une brève de Midi Libre …

…dont on souhaite savoir plus long car le dîner dont il est question laisse certains sur leur faim…politique!

« Le trio Revol-Roumégas-Mandroux… » dit Midi Libre! Trio, trio…On connaît le sens pervers des formules et autres étiquetages chez les journalistes et donc on préfère attendre de savoir de quoi il retourne quand on lit dans notre quotidien de prédilection:

 »Élections. Le trio Revol-Roumégas-Mandroux a dîné jeudi chez Christian Assaf, directeur de cabinet du maire…

…Au menu : recomposition de la gauche à Montpellier, discussions sur les prochaines élections, dont les législatives et la cantonale partielle à venir lorsque le cumulard Christian Bouillé aura demissionné de son poste. Miam ! »

Miam! René, nous sommes friands d’explications sur le menu politique de cette belle soirée chez Christian Assaf, directeur de cabinet du maire que Frêche a juré, très sarkozyennement, de suspendre à un croc de boucher! Enfin, ce n’étaient pas ses mots mais l’idée était la même!

Mais bon, le « trio » n’était pas là pour discuter « garde rapprochée » du bonhomme puisque, nous dit le fin limier de Midi Libre, on a entendu des mots, assez indigestes au demeurant, comme: « recomposition de la gauche« , « législatives« , « cantonale partielle« . Mais on ne saura rien sur la sauce qui liait le tout!

Au NPA, on a bien aimé l’inédite préparation languedocienne-roussillonnaise AGM! superbement assaisonnée de radicalité et finement épicée de clarté politique! Et René avait déclaré, il y a peu, qu’il fallait continuer à la cuisiner. Quand même pas dans les marmites du chef cuistot Assaf, non?

Antoine

Pour lire dans Midi Libre: http://www.midilibre.com/articles/2010/03/28/MONTPELLIER-Aubry-1166677.php5

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page