Francis Viguié (élu NPA-CUAL): RETRAITES : CONSTRUIRE UNE RIPOSTE D’ENSEMBLE

Voici la tribune de Francis Viguié dans le bulletin du Conseil Municipal de Montpellier

Malgré la défaite cuisante de la droite aux Régionales, Sarkozy veut réformer le système des retraites en imposant notamment l’allongement de la durée de cotisation et le recul de l’âge légal de départ. Cela ne fait que s’ajouter aux nombreuses attaques qui touchent le plus grand nombre : multiplication des plans de licenciements, suppression d’effectifs dans le service public, austérité salariale, généralisation de la précarité, chasse aux sans papiers…

Face à ces attaques, ces dernières semaines, les luttes reviennent sur le devant de la scène et c’est tant mieux. Nous n’avons pas à payer les frais de leur crise !

Il faut maintenir le départ à la retraite à 60 ans à taux plein sur la base de 37,5 anuités pour toutes et tous. Et ceci avec d’autant plus d’énergie que le chômage monte tout comme l’emploi précaire.

D’autres choix sont possibles pour financer nos pensions et garantir nos acquis. Ils nécessitent une autre répartition des richesses en prenant sur les revenus du capital qui se sont accumulés au détriment de l’emploi et des salaires. Il suffit de lire la presse quotidienne pour voir que les écarts s’accroissent, que les riches sont plus riches et les pauvres plus pauvres !

Après le succès de la journée de grève du 23 Mars, il faut maintenant travailler à la construction d’un mouvement d’ensemble. Seule une large mobilisation, déterminée, prolongée pourra obliger le gouvernement à mettre à la poubelle sa contre-réforme des retraites.

Francis Viguié conseiller municipal NPA CUAL

C’est l’occasion d’approfondir la question avant la relance de la lutte sur le sujet:

Demain samedi 10 avril

Formation sur les retraites animée par Gilles Marquet

de 9h30 à 12h au 14 rue du Commerce (Montpellier).

Ouvert à touTEs les intéresséEs.

A suivre de près:


Des intellectuels et des économistes de gauche dénoncent la réforme des retraites (Le Monde)

A quelques jours de la remise du rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR), l’association Attac et la Fondation Copernic rendent public un appel, mercredi 7 avril, à la Bourse du travail de Paris. (…)

L’appel, signé par les trois syndicats les plus en pointe sur le dossier – CGT, FSU et Solidaires – et la gauche radicale comme le PCF, le NPA et le Parti de gauche, a rallié également les Verts en la personne de Cécile Duflot, leur secrétaire nationale, et quelques figures socialistes, proches de Benoît Hamon, comme Razzy Hammadi, Régis Juanico ou le député européen Liem Hoang-Ngoc.

Le texte porte aussi les signatures de prestigieux sociologues tels Robert Castel, Luc Boltanski, le philosophe Patrick Viveret ou de personnalités tels l’écrivain Susan George, la présidente du Syndicat de la magistrature, Clarisse Taron, et l’animateur du collectif Sauvons la recherche, Georges Debrégeas.

Mais ce sont surtout les quelque 90 économistes présents qui donnent un crédit particulier à l’initiative. On y retrouve des noms connus du milieu de la recherche économique, peu habitués à ce type de démarche engagée : André Orléan, Olivier Favereau et François Eymard Duvernay, fondateurs de l’Ecole de la régulation, Henri Sterdyniak, spécialiste des retraites à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), Jean Gadrey, ancien membre de la commission Stiglitz sur les indicateurs de richesse.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/04/07/des-intellectuels-et-des-economistes-de-gauche-denoncent-la-reforme-des-retraites_1330012_823448.html

Pour signer la pétition: http://petition.exigences-citoyennes-retraites.net/

Une vidéo du NPA: http://www.dailymotion.com/video/xctx7i_npa-retraites-a-60-ans-a-taux-plein_news?start=0

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page