Montpellier Platanes tronçonnés La Municipalité « socialiste » méprise les riverains et la démocratie !

A lire ci-dessous:

1/ 24 juin: COMMUNIQUE DE PRESSE DU « COLLECTIF RENOUVIER »

2/ 24 juin: Montpellier. Renouvier Malgré la réunion, les habitants restent mobilisés (tiré de Midi Libre)

3/ Communiqué de presse du collectif de Renouvier/Salengro (21 juin 2010)

4/ Les riverains du quartier Figuerolles, Bd Renouvier ( Montpellier), se sont réveillés mercredi 16 juin au bruit des tronçonneuses

5/ Plan de déplacement urbain de Montpellier et agglo Les propositions du NPA

https://www.resistons.net/index.php/2010/06/23/722-plan-de-deplacement-urbain-montpellier-et-agglo-les-propositions-du-npa


1/ 24 juin: COMMUNIQUE DE PRESSE DU « COLLECTIF RENOUVIER »

Le Collectif Renouvier a organisé un goûter afin de contester les bouleversements imposés au quartier.

A l’occasion de ce rassemblement, le Collectif a adopté les propositions suivantes :

– Refus des troisièmes voies

– Piste cyclable continue et sécurisée

– Réduction de la circulation à 30Km/h

– Des trottoirs suffisamment larges permettant une circulation aisée des piétons

Le Collectif portera ces revendications lors de la rencontre avec les responsables de la Mairie le Mardi 29 Juin 2010 à 14h.

Il tiendra une Assemblée Générale le Mardi 29 Juin à 18h Place Chaptal (devant la MSA) afin de rendre compte de la réunion avec la Mairie et pour envisager les actions nécessaires pour la satisfaction des revendications des habitant€s du quartier.

Une vingtaine de membres du Collectif se sont retrouvés, ce jour, à 7h du matin pour empêcher la destruction partielle de la terrasse du Bar des Lilas. Cette destruction permettrait le projet de 3ème voie. Les travaux n’ont pas eu lieu. Le Collectif sera présent tous les matins pour empêcher ce mauvais coup.

Montpellier le 24 Juin 2010.

Pour tout contact : 06 74 55 14 94 ou 06 22 89 54 76

2/ 24 juin: Montpellier. Renouvier Malgré la réunion, les habitants restent mobilisés (tiré de Midi Libre)

Mais quel match ! Bien sûr, il ne s’agit pas, ici, d’évoquer la piètre et dernière prestation des Bleus mais bien du sort du boulevard Renouvier, mardi soir, à la brasserie des Finances. Sur le terrain des travaux et des chantiers en cours ou à venir, les deux équipes – Ville versus habitants – ont ferraillé sec, si ce n’est pour s’entendre, du moins pour s’écouter.

Tout débute jeudi dernier lorsque des riverains assistent, désemparés, à l’abattage de quelques platanes, nécessaire pour assurer la mise à double sens du boulevard (Midi Libre des 19 et 20 juin). Le soir même, une soixantaine de commerçants et d’habitants, très remontés, s’opposent à cet état de fait, qui doit entrer en vigueur au 3 août. Lundi, une délégation est reçue en mairie et, mardi soir, l’élu délégué à la démocratie de proximité, Patrick Vignal, et son staff tentent d’expliquer la philosophie globale du PLD (plan local de déplacement) et les spécificités de Renouvier. Souvent en vain.

« On a été mis devant le fait accompli, a asséné Francis Viguier au nom des habitants. Et toutes les modifications substantielles de ce quartier ont été prises sans que l’on soit informé ou concerté. » Si l’adjoint a rappelé que plusieurs réunions avaient eu lieu, il s’est surtout infligé « un carton rouge : on aurait dû être assez intelligent pour aller au bas des immeubles et tracter dans les boîtes aux lettres. Maintenant, ouvrons la discussion et faites des groupes de travail… » Ce que n’ont pas manqué de faire les opposants, le soir même ainsi qu’hier après-midi, lors d’un goûter de protestation au pied des arbres abattus, munis des plans précis des travaux qui s’annoncent. « Il y a un consensus certain : c’est celui de refuser les trois voies. On ne peut pas nous dire que le but du PLD est de réduire la présence automobile, tout en créant trois files et en déroutant l’ensemble du trafic de Gambetta et du Jeu-de-Paume ici. » Parmi leurs autres demandes fermes et définitives : la continuité de la piste cyclable et une circulation ralentie. Les deux parties ont rendez- vous mardi, à 14 h, à la mairie. Pour une seconde mi-temps qui promet…

Diane PETITMANGIN (Midi Libre du 24 juin 2010)

Dernière minute : les habitants se mobilisent ce matin, dès 7 h, pour empêcher la destruction de la terrasse du bar des Lilas.

3/ Communiqué de presse du collectif de Renouvier/Salengro (21 juin 2010)

Les habitants du quartier du Boulevard Renouvier et alentours se mobilisent contre le projet urbain d’élargissement du Boulevard Renouvier qui s’est décidé sans concertation avec la population.

Il nous a fallu exiger un rendez-vous à la mairie de Montpellier pour avoir un début d’informations sur ces travaux déjà en cours :

– Platanes abattus

– Circulation à double sens au lieu d’un sens unique

– Elargissement du boulevard et création d’une troisième voie de dégagement

– Suppression ou réduction de certaines terrasses de café (Bar des Finances, Bar des Lilas)

– Réduction des trottoirs

– Disparition d’une partie de la piste cyclable

– Suppression de plusieurs places de parking

Ce projet a pour objectif de délester le trafic du centre ville (Jeu de Paume et Gambetta) et contribuera à rendre insupportable la vie pour les riverains.

Cette réorganisation urbaine ne concerne pas que notre quartier mais tous ceux situés sur ce qu’ils appellent à la mairie « anneau de distribution urbaine » (Boulevard Berthelot par exemple).
L’aventure des habitants du quartier Clémenceau nous a prouvé qu’il est possible d’agir. Malheureusement celle du quartier Plan Cabanes ne présage rien de bon pour notre quartier.

Un collectif d’habitants se met en place pour exiger une suspension des travaux le temps d’une véritable concertation.

Nous vous invitons mardi 22 juin à 18 heures au Bar des Finances, Boulevard Renouvier, pour une rencontre avec des élus de la mairie. Patrick Vignal, adjoint au maire délégué à la cohésion sociale, à l’action territoriale et à la démocratie de proximité, viendra présenter les travaux en cours dans le quartier.

Un goûter de protestation est organisé mercredi 23 juin à 17 heures 30 sur le même boulevard à l’endroit des platanes coupés.

Nous discuterons à cette occasion des prochaines actions à mettre en place. Venez nombreux.

4/ Les riverains du quartier Figuerolles, Bd Renouvier ( Montpellier), se sont réveillés mercredi 16 juin au bruit des tronçonneuses.


Des platanes du boulevard Renouvier ont été scandaleusement abattus au plus vite car les riverains avaient le sentiment qu’on allait bouleverser leur quartier. Certains parlaient de s’enchaîner aux arbres pour éviter ce massacre à la tronçonneuse. Trop tard ! Scénario déjà joué Avenue de Lodève et qui pourrait se continuer Bd Berthelot…





« Nos » élus agissent honteusement, sans aucune transparence, traitant les riverains comme de la piétaille. Ils parlent de « démocratie participative », d’écologie, « de Printemps de la Démocratie »….blabla ! Dans les faits, ils se comportent comme si cette ville était à eux, alors qu’ils ne sont que nos mandants. Cette ville est NOTRE VILLE sont venus rappeler haut et fort une soixantaine d’habitants du quartier réunis précipitamment dans un café.

Le Bd Renouvier serait à double sens (3 voies); qu’en est-il de la piste cyclable ? Du marché place Salengro ? Rond point à proximité ?

Se pose, à travers le problème de la circulation dans Montpellier, toute une conception du déplacement urbain : embouteillages, pollution, CO2 gaz à effet de serre, parkings dans le grand centre qui ne peut qu’attirer toujours plus de voitures… Des solutions existent : développer massivement les transports publics gratuits, des parkings gratuits aux entrées de Montpellier et aux terminus des lignes de bus et tram, des pistes cyclables, trottoirs adaptés… Faut il encore une volonté politique ! ( le NPA propose un plan alternatif qui sera explicité en conférence de presse lundi 21 juin)

Très remontés les habitants enverront une délégation (composée de commerçants, de riverains, de Francis Viguié élu NPA à la Municipalité….) à la Mairie à 14H ce Lundi 21 pour demander des comptes. Ce Collectif se réunira à nouveau à 18H Lundi 21 pour faire le point.

Selon ce que diront Saurel et Fleurence ( élus socialistes) à la délégation, s’organisera la riposte qui pourrait être plus musclée !

Figuerolles/Chaptal Platanes abattus et habitants en colère (Midi Libre) Diane PETITMANGIN (Midi Libre 19 juin 2010)

Décidément, les arbres à Montpellier ont le don d’attiser les ressentiments. Ou plutôt le sort funeste qu’on leur réserve. Au point que jeudi soir, une soixantaine d’habitants et commerçants de Renouvier, Figuerolles et Chaptal se sont retrouvés dans un bar des Lilas surchauffé, pour protester contre l’abattage, le matin même, de plusieurs platanes. Des riverains plutôt décidés à montrer de quel bois ils se chauffent…

« L’émotion collective est très forte, lance l’un des acteurs de la réunion, face à l’attitude honteuse et méprisante de la mairie qui, non seulement, n’a pas estimé nécessaire d’engager une concertation sur le sujet avec les habitants mais n’a même pas jugé utile de les informer. » Quelque peu éreinté déjà par les longues semaines de travaux, ne sachant pas forcément à quelle sauce leur quartier va être mangé et si les mesures (double sens de Renouvier et inversion de Gambetta) sont temporaires, le temps du chantier du tramway, ou bien définitives, chacun a déroulé vues, opinions ou rumeurs, au sein d’un brouhaha pétri d’incompréhension.
« C’est une réaction un peu épidermique mais la mairie est capable de nous relancer, foyer par foyer, pour nous imposer la rénovation des façades, et pas de nous dire pourquoi elle bousille notre cadre de vie », témoigne l’assistance. « On ne sait rien sur le devenir de Salengro », s’inquiètent aussi les commerçants comme Mounir Letaïef ou Thierry Almès, le représentant des commerçants du quartier et vice-président des non sédentaires à la CCI. Quant aux habitants : « La place va-t-elle être transformée en rond-point ? La piste cyclable, le long du marché, sera-t-elle supprimée ? Il y a déjà deux files de circulation, en quoi le double sens amène à couper nos platanes ? » , figuraient parmi les questions récurrentes.

Hier soir, un communiqué de la Ville signalait que « dans la perspective de la mise à double sens des boulevards Berthelot et Renouvier, dans le cadre de la ligne 3 du tram et la mise en oeuvre du plan local de déplacement, une dizaine de platanes devra être abattue » (…) pour « sécuriser ces axes en renforçant notamment la visibilité et l’accessibilité des carrefours » mais que « la Ville compensera ces abattages par un nombre égal ou supérieur d’arbres plantés dans les semaines à venir. » Pas sûr que cela rassure l’assemblée, qui se rendra en délégation, lundi à 14 h, à la mairie, afin d’être reçue par le premier adjoint Serge Fleurence et l’adjoint à l’urbanisme Philippe Saurel et d’obtenir des infos précises. Aujourd’hui, à partir de 14 h, les habitants fabriqueront des arbres en carton. Tout un symbole.

5/ Plan de déplacement urbain de Montpellier et agglo Les propositions du NPA

https://www.resistons.net/index.php/2010/06/23/722-plan-de-deplacement-urbain-montpellier-et-agglo-les-propositions-du-npa

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page