Education Nationale Une rentrée qui passe mal…

16 septembre : les parents mobilisés de l’école du Patus (Saint-Gély-du-Fesc) ont obtenu de l’Inspection Générale l’arrivée d’une remplaçante pour reconstituer la 6e classe. Mais l’avertissement est là : cette mesure ne vaut que pour cette année. Victoire donc dans l’immédiat mais problème reporté à la rentrée prochaine. Première déception cependant : cette remplaçante n’est pas arrivée cette semaine (un dysfonctionnement d’affectation disent-ils!) et il a fallu « reventiler » les « petits » sur 5 classes! A suivre…

1/ 14 septembre : Montpellier. Retraites : le collectif d’enseignants ne désarme pas (Midi Libre) / Montpellier. Cité Astruc Les parents ne laissent pas tomber à Langevin (Midi Libre)

Hier, c’est sur le site GDF de la rue du Pont-de-Lattes qu’ils ont tracté. Avec en point de mire, la grève reconductible du 23 septembre de l’Éducation nationale dans l’Hérault.


2/ 13 septembre : Montpellier. Des grèves dans les écoles (Midi Libre) / Beziers. Se battre pour la formation et la retraite (Midi Libre) / Appel FSU 34

3/ 12 septembre : Nimes. Éducation La CGT n’exclut pas la grève reconductible (Midi Libre) / L’Inspection voit la rentrée moins en rose que Chatel (Libé)

La CGT éduc’action appelle d’ailleurs à une première journée « d’initiatives avec des arrêts de travail » dès le 15 septembre. Bien évidemment, la CGT demande aussi aux personnels de l’éducation de se mobiliser pour la journée d’action intersyndicale du 23 concernant les retraites. Et, selon elle, « les enseignants sont prêts à partir pour plusieurs jours » [1].

4/ Dans le département les dysfonctionnements liés à la volonté du Ministère de l’Education de maintenir le cap de l’austérité provoquent de vives réactions, en particulier chez les parents d’élèves. Nous faisons le point ici (cliquer sur les titres d’articles).

Saint-Gély-du-Fesc Ils veulent une maternelle de plus (Midi Libre). Voir en fin de page les articles de l’Hérault du Jour.

………………………………………

1/ 14 septembre : Montpellier. Retraites : le collectif d’enseignants ne désarme pas (Midi Libre) / Montpellier. Cité Astruc Les parents ne laissent pas tomber à Langevin (Midi Libre)

Montpellier. Retraites : le collectif d’enseignants ne désarme pas (Midi Libre)

Lire l’article ici

Montpellier. Cité Astruc Les parents ne laissent pas tomber à Langevin (Midi Libre)

« On ne va pas laisser tomber. On ne peut pas faire d’économies sur l’éducation, pas sur le dos de nos enfants. »


Les parents ne laissent pas tomber à Langevin (Midi Libre)

2/ 13 septembre : Montpellier. Des grèves dans les écoles (Midi Libre) / Beziers. Se battre pour la formation et la retraite / Appel FSU 34

Le mouvement de grève initié le 7 septembre devrait se poursuivre dans l’enseignement aujourd’hui : une partie des personnels de l’éducation, « de la maternelle à l’université » a décidé d’entamer une grève reconductible à partir de ce matin. Elle fait suite à la « journée réussie de mardi 7, et nous souhaitons poursuivre le mouvement pour obtenir gain de cause sur nos revendications », estime l’intersyndicale.

Au rang des revendications : le refus en bloc du projet de loi actuel sur les retraites « dont nous exigeons le retrait. Nous sommes aussi, entre autres, contre les suppressions de postes, gel des salaires, absence de formation, etc. Nous construisons des propositions alternatives. »

Lire la suite ici : Montpellier. Des grèves dans les écoles (Midi Libre)

Beziers. Se battre pour la formation et la retraite (Midi Libre)

SNUIPP-FSU et SUD Education :« Nous allons multiplier les actions jusqu’au 23 septembre pour ne pas relâcher la pression. Ce mouvement doit, de nouveau, être un succès. C’est la seule solution pour faire reculer le gouvernement. Chaque jour, nous évoluons dans les accords intersyndicaux. Et il n’est pas exclu que, localement, nous puissions arriver à mettre en place des grèves générales et illimitées. »

Beziers. Se battre pour la formation et la retraite (Midi Libre)


Appel FSU 34

La FSU 34 avec l’intersyndicale Hérault et les organisations étudiantes appelle à une distribution de tracts le mercredi 15 à partir de 12h au restaurant universitaire du Vert bois. Les organisations étudiantes provoqueront des assemblées générales sur les sites universitaires afin de préparer à la mobilisation du 23 septembre.


La FSU 34 appelle à manifester le mercredi 15 septembre avec le collectif retraite à 18h devant la préfecture et à participer au meeting organisé par le collectif à 20h salle Pelloutier.


La FSU 34 appelle à renforcer toutes les mobilisations d’ici le 23 septembre, journée qui doit rassembler le plus grand nombre de manifestants.

3/ 12 septembre : Nimes. Éducation La CGT n’exclut pas la grève reconductible (Midi Libre) / L’Inspection voit la rentrée moins en rose que Chatel (Libé)

Nimes. Éducation La CGT n’exclut pas la grève reconductible (Midi Libre)

L’Inspection voit la rentrée moins en rose que Chatel (Libé)

4/ Dans le département les dysfonctionnements liés à la volonté du Ministère de l’Education de maintenir le cap de l’austérité provoquent de vives réactions, en particulier chez les parents d’élèves. Nous faisons le point ici (cliquer sur les titres d’articles).

Saint-Gély-du-Fesc Ils veulent une maternelle de plus (Midi Libre). Voir en fin de page les articles de l’Hérault du Jour.

NPA Le comité du Pic-Saint-Loup communique : Soutien aux parents et aux enseignants de l’école maternelle du Patus (Saint-Gély) !

Les membres du comité NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) du Pic Saint Loup, apportent leur soutien à l’initiative citoyenne des parents d’élèves de l’école maternelle Patus à Saint-Gély-du-Fesc.

Pour eux :

– Chaque fermeture d’une classe maternelle relève d’un choix lié à la logique capitaliste de rentabilité et de casse des services publics, le plus souvent au profit d’organismes privés.

Chaque fermeture engendre une augmentation des effectifs des autres classes, donc de mauvaises conditions d’apprentissage.

– Chaque fermeture renforce ainsi l’inégalité des citoyens face à l’accès à une éducation laïque, gratuite et de qualité pour tous. (16 000 fermetures cette année en France)

S’il y a fermeture cette année, il n’y aura certainement pas de réouverture ultérieure et bientôt, à Saint Gély, on assistera à la fermeture programmée d’une école entière.

Nous saluons la combativité des familles et des enseignants et le soutien des élus Saint Gillois sans oublier naïvement que ceux de la majorité sont paradoxalement les représentants du gouvernement actuel (maire UMP), responsable de cette politique d’austérité et de casse des écoles publiques…

Le comité NPA Pic Saint Loup, le 10 septembre 2010

Cournonterral Les parents occupent l’école maternelle (ML)

Avec les professeurs, ils réclament une huitième classe. « L’inspectrice a retenu le chiffre de 29 élèves le jour de la rentrée. Elle a estimé ensuite que l’école n’avait pas besoin d’une classe supplémentaire. Or, une ouverture est prévue administrativement à partir de 29. Le seuil a donc été atteint ! C’est à n’y rien comprendre »

Montpellier. Cité Astruc Blocage à l’école primaire Langevin (ML)

Les parents d’élèves de l’école primaire Paul-Langevin ont bloqué l’avenue de Lodève, hier matin, pour manifester contre la fermeture d’une classe.

PALAVAS-LES-FLOTS, Lavérune, etc. Début de mouvement (ML)

PALAVAS-LES-FLOTS Début de mouvement Les parents battent le pavé ce matin, à l’école maternelle de la rue du Labech, où la population était de 29 élèves pas classe le jour de la rentrée. Il s’agit pour eux d’obtenir un sixième enseignant.

Article de Midi Libre retiré (ML du 6 septembre)

Commentaire :

Mais que se passe-t-il à chaque rentrée au lycée Jean-Monnet ? Voilà trois rentrées des classes consécutives que de sérieux dysfonctionnement se font jour à l’heure de la reprise dans l’établissement à la célèbre géode.

Les carences de la direction de l’établissement ne sauraient masquer la responsabilité des autorités rectorales pourtant régulièrement, mais en vain, alertées par les professeurs et les parents d’élèves (lesquels avaient demandé, par une motion en CA, la mise sous surveillance des services de direction de l’établissement pour anticiper sur d’éventuels problèmes d’organisation des emplois du temps).

……………………………….

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page