La Lettre Electronique de Beziers…le retour!

Avec la rentrée sociale la Lettre Electronique du NPA Béziers reprend ses parutions hebdomadaires, Elles concerneront toujours l’actualité locale.
Nous tenterons de porter un regard anticapitaliste sur une actualité locale trop souvent méconnue mais qui fait pourtant le quotidien de milliers d’exploités, de précaires et de salariés. La résistance au capitalisme c’est aussi et surtout au quotidien.

Au sommaire du numéro 36

ANTICAPITALISME (1) : LES ORANGE PASSENT AU ROUGE

ANTICAPITALISME (2) : MANIF RETRAITE DU 7 SEPTEMBRE, PARI REUSSI A BEZIERS COMME AILLEURS

ANTICAPITALISME (3) : OTAGE DES TRUSTS ET DU CONSEIL GENERAL

ANTICAPITALISME (4) : INAUGURATION MILITANTE DU CENTRE COMMERCIAL LE POLYGONE

CAPITALISME (5) : LES CHIFFRES DE LA CASSE SOCIALE DANS LE BITTEROIS

…………………………………

ANTICAPITALISME (1) : LES ORANGE PASSENT AU ROUGE

Les employé(e)s de l’agence Orange de la rue de la République à Béziers seront en grève illimitée à partir du 14 septembre. L’origine de ce conflit se situe dans une brusque dégradation des conditions de travail et une perte des acquis liées au transfert de l’agence du centre ville au nouveau centre commercial du Polygone au carrefour de L’Hours :

– travail deux samedis sur trois au lieu de deux samedis sur quatre

– fermetures à rallonge, 20 h 00 au lieu de 19 h 00

– changements des emplois du temps

Ces modifications si elles étaient appliquées nécessiteraient 4 à 5 personnes supplémentaires. Pour la direction elles doivent être faites à moyens constants et, bien sûr, elles ne donnent pas lieu à des dédommagements financiers. Conséquence, les représentants CGT Frédéric MOULET et Sandrine PALATA organisent la résistance et sont soutenus par 80 % des salariés de l’agence. Si rien ne bouge ils seront en grève illimitée à partir du 14 septembre. Ils ont le soutien du NPA.

ANTICAPITALISME (2) : MANIF RETRAITE DU 7 SEPTEMBRE, PARI REUSSI A BEZIERS COMME AILLEURS

L’appel à manifester et à débrayer lancé par les centrales syndicales à été entendu à Béziers comme ailleurs. A Béziers ce sont 7 000 ou 8 000 manifestants qui ont défilé dans les rues de la ville. Un niveau comparable aux grosses manifestations de 1995 et de la lutte contre le CPE. Sur la ville le NPA avait préparé cet évènement comme il se doit :

– autocollants à chaque carrefour

– 1000 tracts distribués pendant la manif

– cortège dynamique avec drapeaux, slogans et mégaphone.

Reste maintenant, après ce premier round gagné, à mettre le gouvernement KO le 23 septembre. Pour cela il faudra préparer, à partir de ce 23 septembre, une gréve générale illimitée et reconductible.

ANTICAPITALISME (3) : OTAGE DES TRUSTS ET DU CONSEIL GENERAL

Laure DUMOUTIER est conductrice dans le transport scolaire sur le canton de LA SALVETAT ( voir LE n° 35 ). Elle vient de saisir les prud’hommes pour faire valoir ses droits. Embauchée en CDI en 2007, elle travaille matin, midi et soir. L’ attribution, par le Conseil Général, du marché qui la concernait à une autre entreprise, LA VORTEX, entraîne une modification de son contrat de travail qui aurait, suivant sa convention collective, nécessité un changement de coefficient ( soit une augmentation de 137 euros par mois ).
Augmentation bien sur refusée par LA VORTEX. Un délibéré sera rendu par les prud’hommes le 17 septembre.

Pour le NPA il est indispensable que, lors de l’attribution de délégations de service public, le Conseil Général supervise l’exécution des missions qu’il délègue. Quitte à les remettre en cause si elle font l’objet, comme pour Laure, de dumping social.

C’est ce que défendra le NPA lors des prochaines cantonales en mars prochain.

ANTICAPITALISME (4) : INAUGURATION MILITANTE DU CENTRE COMMERCIAL LE POLYGONE

L’Union Locale CGT de Béziers appelle à un rassemblement de lutte les salariés actifs, les privés d’emploi et les retraités qui refusent l’opération de communication lancée par le sénateur maire président de l’Agglo, Raymond COUDERC, lors de l’inauguration du centre commercial le Polygone au carrefour de L’Hours. Raymond COUDERC élu de l’ UMP n’a rien fait pour défendre les salariés de la CAMERON, les salariés de GAZECHIM, du fret et des ateliers SNCF. Ni, plus largement, les salariés restructurés de la CAF, de la SECU, de l’URSSAF. Il ne peut pas impunément se présenter comme le défenseur de l’emploi sur le Biterrois. Particulièrement pas comme le défenseur de l’emploi industriel et des services publics sur notre ville.

Mardi 14 septembre à 16 h 00 à l’appel de l’UL CGT, au carrefour de L’Hours, il sera rappelé ces manquements au relais local de l’ UMP. Le NPA se félicite de cette initiative et appelle ses militants et sympathisants à participer au rassemblement.

CAPITALISME (5) : LES CHIFFRES DE LA CASSE SOCIALE DANS LE BITTEROIS

– 86,7 retraités pour 100 emplois, la moyenne régionale est de 67,3 et la moyenne nationale de 50,7;

– le bassin d’emploi de Béziers, avec un taux de chômage de 15,1, rate de peu le podium et la médaille de bronze ( quatrième sur 348 ) des bassins d’emplois sinistrés de France métropolitaine;

– 18 810 demandeurs d’emploi sont inscrits en catégorie A, soit prés d’un chômeur pour 4 salariés au lieu d’un pour 8 en moyenne nationale;

– le nombre des chômeurs inscrits en catégorie A aura augmenté en 1 an de 6,7 % en Languedoc-Roussillon ( région de France qui a le plus fort taux d’augmentation ) contre une augmentation de 5,9 % à l’échelle nationale. Pour l’arrondissement de Béziers, jackpot : l’augmentation est de 8,4 % !

Avec de tels chiffres on ne peut que souhaiter que l’affrontement, qui se profile avec le gouvernement sur la réforme des retraites, voie de nouveaux exploités grossir les rangs des mobilisations. Pour les chômeurs et les salariés il n’y a rien à attendre de ce gouvernement au service du MEDEF et des multinationales comme L’OREAL. C’est tous ensemble qu’il faut lutter, c’est tous ensemble qu’il faut gagner.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page