La Lettre Electronique du NPA de Béziers N° 39

SOMMAIRE

ANTICAPITALISME : LES ACTIONS LOCALES DU NPA

CAPITALISME : RIFIFI DANS L’ UMP HERAULT

ANTICAPITALISME : ILS ONT LUTTE , ILS ONT GAGNE !

CAPITALISME : CONTRE L EOLIEN INDUSTRIEL EN MER ET DANS LES HAUTS CANTONS

ANTICAPITALISME : COLLEGE OCCUPE A SAINT-CHINIAN


ANTICAPITALISME : LES ACTIONS LOCALES DU NPA

L’ ambition du NPA c’est de devenir un parti anticapitaliste dans les luttes et dans les élections. C’est ce que nous tentons de faire localement. Sur Béziers et Saint-Pons-de-Thomières, ces dernières semaines le NPA aura : soutenu les grévistes de la Sitram, de France Telecom et de la distillerie d’Olonzac; collé prés de 500 affiches; peint des slogans sur les routes; distribué des tracts dans chaque manifestation; défilé dans un cortège dynamique en fin de manifestation; distribué des tracts sur tous les lycées et sur la fac …

Rejoindre le NPA sur Béziers et Saint-Pons c’est participer à l’émergence d’une gauche qui, une fois élue, ne fait pas l’inverse de ce qu’elle disait dans la rue. Rejoindre le NPA c’est possible, c’est souhaitable et c’est utile.

CAPITALISME : RIFIFI DANS L’ UMP HERAULT

Cela flingue dans l’ UMP 34 ! Sur fond de crise politique nationale et locale liée ici aux mauvais résultats électoraux des Régionales ( moins de 30 % des voix au second tour ). Les porte-flingues de l’ UMP et du MEDEF tentent de faire le ménage dans leurs propres rangs. Sont visés les maires de Juvignac, Baillargues, Palavas, Castelnau … Dans le rôle du grand nettoyeur on retrouve l’inévitable sénateur-maire-président-de-l’agglomération-secrétaire-départemental : Raymond Couderc. L’homme de la déroute aux Régionales croit encore que s’il a pris une rouste électorale c’est à cause de ses opposants. A ce niveau-là Couderc a la même cécité et surdité que son mentor et modèle Sarkozy : l’Europe ne comprend rien aux Roms, la France ne comprend rien aux retraites, les vieux gaullistes ne comprennent rien au Languedoc-Roussillon.

Seuls, tout seuls, de plus en plus seuls, ils ont des visions.

Cela pourrait faire rire mais ils sont au pouvoir ; il faut les en chasser, VITE !

ANTICAPITALISME : ILS ONT LUTTE , ILS ONT GAGNE !

Au moment où la mobilisation sur les retraites va inévitablement être confrontée à la question de la grève générale reconductible, il est intéressant de remarquer que, dans les derniers conflits locaux ( SITRAM , FRANCE TELECOM ), les salariés qui ont mené des grèves dures reconductibles ont tous gagné. Face à un patronat local ou national qui veut tout casser et rien lâcher, la question du rapport de force est au coeur de tous les mouvements. A la SITRAM et à FRANCE TELECOM, parce que les grévistes étaient unis, majoritaires et décidés, ils ont gagné. Nous avons déjà rendu compte dans une précédente lettre électronique des acquis de la lutte à la SITRAM ( augmentations salariales ). Pour les grévistes de FRANCE TELECOM, à la suite de deux semaines de grève, les acquis sont les suivants :

– chaque salarié ne terminera qu’une seule fois à 20 h 00 ( toutes les fermetures étaient exigées par l’employeur )

– deux samedis seront travaillés sur trois ( maintien de l’ancien statut attaqué par l’employeur )

– création de deux emplois supplémentaires ( l’employeur proposait du moyen constant )

– la possibilité de travailler 4 jours sur 5

– le remplacement d’un départ en retraite

– des cartes de parking sur place

– 1 repos compensateur

Le NPA salue la détermination des grévistes, l’action et le soutien de l’interpro de l’UL CGT ainsi que la mobilisation des syndicats de branche CGT et SUD

CAPITALISME : CONTRE L EOLIEN INDUSTRIEL EN MER ET DANS LES HAUTS CANTONS

Aprés avoir été mis en échec dans les Hauts Cantons, un projet de parc éolien industriel est prévu sur le littoral dans le cadre d’un appel d’offre issu du Grenelle de l’environnement. Trois sites sont dans les cartons, ils totaliseraient 120 éoliennes qui seraient implantées en mer entre 3 et 10 kilomêtres du rivage sur une surface de 180 km2. Ces éoliennes dernière génération font 160 mètres de hauteur !
Si l’éolien est une bonne alternative au tout nucléaire, il ne peut être totalement délégué aux grands groupes capitalistes. En montagne ou en mer la logique capitaliste même repeinte en vert est la même : profit, profit, profit.

Face à cette logique il faut imposer un autre choix de société. Cet autre choix c’est l’écosocialisme. Pour le NPA l’écosocialisme c’est la gestion et la maîtrise locale par les élus et la population de l’éolien et de la houille blanche. Cela passe par de nombreux petits équipements utilisés par des particuliers et gérés par des structures municipales ou cantonales.

ANTICAPITALISME : COLLEGE OCCUPE A SAINT-CHINIAN

Depuis la rentrée scolaire le collège de Saint-Chinian vit une situation assez particulière puisque des postes budgétisés ne sont toujours pas pourvus et des profs nommés ne sont toujours pas affectés. C’est la révision des affectations gérée par le rectorat de Montpellier qui à créé cette situation. En clair des profs qui devaient être mutés à Saint-Chinian l’ont été ailleurs. En cause la gestion de la pénurie des enseignants. Face à cela les parents d’élèves occupent le collège pour :

– éviter que les enfants ne continuent à passer des heures en étude

– récupérer le retard accumulé

– pourvoir les postes de professeur de français (2), espagnol, histoire et géographie

– embaucher des contractuels immédiatement.

La casse de l’école publique c’est aussi ça : un secteur rural malmené, oublié, délaissé, par les restrictions budgétaires et les suppressions de postes. Les parents d’élèves ont le soutien du NPA.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page